Auteurs Posts by Robert Longechal

Robert Longechal

176 POSTS 0 Commentaires

0 9

La scie circulaire plongeante est un outil de professionnel, utilisé par les menuisiers et par les aménageurs. Conçus en Australie les outils de la marque Triton sont reconnus pour leur innovation et leur précision.

Scie circulaire plongeante-TESTCaractéristiques :
• Puissance : 1 400 W.
• Vitesse variable de 2 000 à 5 300 tr/min à 6 positions.
• Lame ø 165 mm.
• Coupe inclinée réglable de 0 à 48°.
• Profondeur de coupe réglable de 0 à 55 mm à 90° et de 0 à 38 mm à 45°.
• 3 modes d’utilisation : coupe plongeante, traçage et pré-coupe à 2,5 mm de profondeur, changement de lame.
• Semelle de 170 x 305 mm avec rainure.
• Poignée frontale.
• Verrouillage du mode plongeant.
• Prise d’aspirateur.
• 2 cames d’ajustage de la scie sur le rail.
• Système anti-rebond pour l’utilisation avec le rail.
• Système de maintien du rail pour les coupes en biais.
• Poids : 5,51 kg.
Accessoires :
• Jeu de charbon.
• Clé mâle.
Accessoires complémentaires :
• 2 rails de 700 mm de longueur
• 2 serre-joints de 320 mm pour rails.
• Sac de rangement en toile.
• Équerre en T.
• Rapporteur.
• Guide de coupe parallèle.
• Sac à poussière.

La scie plongeante permet d’attaquer en plein panneau pour découper une “fenêtre” ou pour araser un parquet, elle assure aussi une découpe extrêmement précise et rectiligne.

J’ai aimé :
• Le système plongeant avec verrouillage.
• Le démarrage progressif.
• L’utilisation du mode pré-coupe pour couper les plaques de plâtre ou pour éviter le fendage du matériau coupé.
• Le changement de lame facilité par le blocage d’arbre.

Scie plongeante TTS1400 (Triton – Silverline)
Prix indicatif constaté : 312 € (avec le sac, les rails et les serre-joints).

0 8

En Suède, en 1862 Göran Fredrik Göransson créait la société Sandvik, transformateur d’acier et en 1886, il fabriquait, avec l’acier Sandvik, les premières scies marquées du symbole “poisson & hameçon” de Bahco. Il est naturel qu’en 2016, Bahco propose des scies innovantes.

bahco 2-TESTCaractéristiques des scies égoïnes NXT :

• Conçues et fabriquées en Suède.
• Lame épaisse : 1,03 mm.
• Dentures brevetées NXT7 et NXT9 pour la gamme Superior.
• Denture spéciale ondulée pour la scie à isolants.
• Poignée ergonomique avec grip anti-glissement.
• Poignée tri-matière texturée pour une sensation de chaleur et de confort pour la gamme Superior.
• Prise en main façon pistolet pour plus de précision.
• Poids équilibré.
• Gamme de scies spécialisées : bois, dérivés du bois, stratifiés, isolants.
• Code couleur imprimé sur la lame : jaune pour les coupes épaisses, vert pour les moyennes, rouge pour les coupes fines et bleu pour les applications spéciales.
• Informations claires imprimées sur la lame.

J’ai aimé :
• La prise en main des scies.
• La qualité et la précision de coupe.
• La sensation de chaleur et de confort de la poignée des scies Superior.
• La lame spéciale pour matériaux isolants.

Scies égoïnes ProfCute et Ergo Superior (Bahco)
Prix indicatifs : 22 à 31 € selon modèle.

0 7

Une petite tronçonneuse à batterie qui a des capacités proches de celles d’une tronçonneuse à moteur thermique avec un poids nettement inférieur et sans les inconvénients du moteur thermique.

Tronçonneuse Sthil-TestCaractéristiques :

• Guide 30 cm.
• Chaîne PM3 1/4 spéciale.
• Vitesse de chaîne : 13,2 m/s maxi.
• Autonomie : 35 min.
• Performance de la batterie AK20 : jusqu’à 100 coupes ø 10 cm.
• Niveau de pression sonore : 83 dBA.
• Tension rapide de la chaîne par molette.
• Poids : 3,5 kg avec batterie.

J’ai aimé :
• La capacité de coupe et l’autonomie.
• Le bruit réduit.
•Le démarrage garanti d’un moteur électrique.
• L’absence d’odeur d’essence et de gaz d’échappement.

Tronçonneuse sans fil MSA 120 C-BQ (Stihl)
Prix indicatif : 299 €.

0 76

Dans une grande chambre, l’idée est de créer une séparation partielle
pour définir une zone couchage et un coin salon.

La séparation servira aussi de dosseret au lit avec une mini-bibliothèque
pour les livres de chevet.

La séparation est réalisée en carreaux de plâtre de 50 mm d’épaisseur. Elle est centrée sur l’axe de la pièce. Elle a une hauteur de 140 cm, une largeur de 190 cm et une épaisseur de 35 cm. Une gaine électrique a été prévue, encastrée dans la chape en béton. Une porte est ménagée, côté lit, pour donner ­l’accès à l’intérieur de la séparation et aux raccordements électriques des éclairages et des prises.

Pose de la première rangée

dosseret-02Tracez l’emplacement de la séparation,
parallèlement aux murs. dosseret-03Utilisez une équerre pour réaliser le tracé
du pourtour de la construction. dosseret-06Gâchez la colle à carreaux
de plâtre avec un malaxeur rotatif en respectant
le dosage indiqué sur le sac. dosseret-07Les carreaux de plâtre sont collés sur le sol
en béton qui a été nettoyé et dépoussiéré.
Encollez le chant du carreau. dosseret-08Collez les premiers carreaux sur le sol et entre eux.
La gaine électrique est à l’intérieur de la construction. dosseret-09Positionnez les carreaux parfaitement verticaux. dosseret-10La verticalité de l’ensemble dépend de celle
des premiers carreaux. dosseret-12Un espace est laissé entre les carreaux côté lit.
Il sera fermé par une porte qui donnera accès
à l’intérieur du dosseret. dosseret-16Collez les carreaux entre eux en lissant au fur
et à mesure les joints avec la colle à carreaux. dosseret-18Les carreaux s’emboîtent par un système de rainure
et languette qui assure une solidité
parfaite après collage. dosseret-19Fermez la première rangée de la construction.

Découpe des carreaux

Les carreaux de plâtre sont faciles à découper
et à travailler avec un seul inconvénient : la poussière de plâtre.

dosseret-32Tracez les découpes au crayon. dosseret-33Sciez avec une scie égoïne. L’idéal est de disposer
d’une scie spéciale pour plâtre. dosseret-39Lorsque c’est nécessaire, par exemple dans les angles,
éliminez la languette avec la scie et régularisez la surface
avec un rabot multi-matériaux ou avec une râpe. dosseret-40Dépoussiérez toujours après découpe ou râpage.

Pose de la seconde rangée

La seconde rangée de carreaux porte à sa partie centrale une tablette de 150 cm
qui servira de dessous à la niche. La tablette est collée sur le dessus
des carreaux dont on a éliminé la languette.

dosseret-20À la seconde rangée, un carreau entier repose
sur les deux carreaux espacés de la première rangée. dosseret-23Posez les carreaux de la seconde rangée. dosseret-24La languette des carreaux de cette rangée est
partiellement supprimée pour poser la tablette. dosseret-37Supprimez la languette à la scie… dosseret-39… puis à la râpe.

dosseret-27Encollez le chant supérieur des carreaux.
Posez des carreaux à plat, découpés
à la largeur de la séparation (35 cm).dosseret-28Ce plateau constituera le dessous de la bibliothèque.
De chaque côté, la niche est fermée par
des assemblages de carreaux.

Pose de la troisième rangée

dosseret-43Collez les carreaux de la troisième rangée.
Les carreaux du fond reposent sur la tablette.
Ils ont une hauteur de 30 cm. dosseret-46Les carreaux des côtés s’emboîtent sur ceux
de la seconde rangée, ils ont une hauteur de 35 cm. dosseret-47Fermez les côtés de la niche avec
des morceaux de carreaux. dosseret-49Régularisez le chant des carreaux à la râpe. dosseret-53Préparez les carreaux de la tablette supérieure.
Nous avons choisi de créer une ­légère avancée
centrale en travaillant le carreau à la scie et à la râpe. dosseret-55Collez les carreaux de la tablette supérieure
en veillant à leur horizontalité. dosseret-57Un pied de 30 cm de haut, découpé dans un carreau,
assure la tenue de la partie centrale de la tablette. dosseret-59Posez les trois éléments de la tablette. dosseret-60Elle doit être de niveau.

Électricité et éclairage

Le dosseret est équipé de deux éclairages de lecture, de deux interrupteurs pour éteindre l’éclairage général de la pièce et de deux prises électriques. Ces appareils sont câblés à l’intérieur de la construction et raccordés à une boîte de répartition.

 

Spots utilisés

Mega (Paulmann)
• Ampoule fluo à économie d’énergie à culot GU10.
• Puissance 11 W.
• Spot orientable.
• Interrupteur intégré.

 

 

67-dsc_9420Repérez l’emplacement des spots de lecture.
Ils sont fixés de part et d’autre de la niche.
Tracez le trou de passage du câble d’alimentation
et les trous de fixation.68-dsc_9425Percez les trous avec un foret à béton. 69-dsc_9430Posez des chevilles, type Crampon. 70-dsc_9432Vissez le support du spot. 71-dsc_9437Enfilez un câble électrique. 73-dsc_9446Dénudez les fils. 74-dsc_9450Raccordez les fils aux bornes du spot. 75-dsc_9454Fixez le spot sur son support. dosseret-51Percez à la scie cloche les trous de fixation
des boîtes de prises et d’interrupteurs. dosseret-52Posez les boîtes d’encastrement. 77-dsc_9462Raccordez et vissez les prises et les interrupteurs
dans les boîtes d’encastrement. 80-dsc_9479Raccordez les fils des différents appareils
dans la boîte de répartition. 81-dsc_9482Fermez la boîte et cachez-la ainsi
que tous les câbles dans le dosseret. 82-dsc_9489Posez une porte en contreplaqué.

Mise en peinture

La mise en peinture des carreaux de plâtre nécessite une préparation de la surface : enduit de lissage puis ponçage. Appliquez ensuite une sous-couche pour plâtre avant l’application de la peinture de finition.

dosseret-65Nous avons choisi d’utiliser des peintures acryliques à l’eau Sigmalys Velours à très faible taux de COV (label NF Environnement). La peinture de finition a été teintée à la machine à teinter dans l’une des 1 196 couleurs du nuancier.

dosseret-62Appliquez les peintures au rouleau
pour peinture acrylique. dosseret-63Un mini-rouleau facilite l’application
dans les angles et sur les petites surfaces. dosseret-64Pour obtenir une surface parfaite appliquez
deux ou trois couches en respectant le temps de séchage
d’une heure entre les couches.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

et RETROUVEZ LES VIDÉOS DE ROBERT SUR
www.youtube.com/user/robertlongechal

0 385

Le PRE, plancher rayonnant électrique, est l’une des solutions de chauffage électrique basse température utilisée dans la construction neuve (y compris en bâtiments basse consommation BBC)
comme dans la rénovation.

Dans notre exemple, la trame chauffante est posée sur une chape flottante isolée
et recouverte par un carrelage.
La trame chauffante Câble Kit Tram de SUD RAYONNEMENT est  déroulée sur la chape après application d’un primaire d’accrochage. Elle est ensuite recouverte par le carrelage posé avec un mortier colle souple de type C2SE.

Caractéristiques du Câble Kit Tram de Sud Rayonnement

cable-kit-tram_02
• Câble chauffant biconducteur avec un champ électrique et électromagnétique insignifiant.
• Câble fixé sur une trame souple en fibre de verre.
• Câble de raccordement (liaison froide) : 2,5 m de longueur.
• Puissance : 17 W/m2 ou 10 W/m2 pour les maisons BBC.
• Puissance nominale : 120 W/m2. Puissance installée : 85 W/m2.
• Trame de 70 cm de largeur.
• La trame Câble Kit Tram’ est insérée dans la colle à carrelage.
• Régulation par thermostat électronique : TFT 610 Écran Tactile.
• 16 puissances standard de 190 W à 2 640 W pour des surfaces de 2,38 à 33 m2.
Prix indicatifs : 122 à 639 € la trame chauffante, 149,90 € le thermostat tactile programmable, 115,50 € le paquet de 4,5 m2 d’isolant de 65 mm d’épaisseur, 36 € le rouleau de 50 m de bande résiliente.

 

Pose de l’isolant

L’isolation sous la chape est assurée par des plaques de polystyrène extrudé, classe de compression I5, certifié ACERMI. Les plaques de 125 x 60 cm sont bouvetées pour un assemblage en continu.
En rez-de-chaussée non isolé comme ici, on utilise des plaques de 65 mm d’épaisseur ayant une résistance thermique de 2,2. Entre étages non chauffés on utilise des plaques de 30 mm d’épaisseur (R = 1).

cable-kit-tram_04Posez les plaques de polystyrène extrudé sur la dalle
qui a été nettoyée et dépoussiérée.
Recouvrez toute la surface avec l’isolant. cable-kit-tram_05Les dalles sont bouvetées sur les quatre côtés
pour assurer une isolation continue. cable-kit-tram_06Le polystyrène est facile à découper à la scie égoïne
pour permettre un recouvrement assez précis. cable-kit-tram_07Posez la bande résiliente autoadhésive à la périphérie.

Coulage de la chape

La réalisation d’une chape fait appel à des techniques traditionnelles de maçonnerie :
pose de repères de niveau, réalisation de “nus”, réglage.

cable-kit-tram_08Dans notre exemple, des cloisons de doublage
seront réalisées devant les murs en pierres.
On bouche l’espace entre isolant et mur avec du mortier. cable-kit-tram_10Déposez une couche de 2 à 3 cm de mortier
(dosage 350 kg de ciment par mètre carré).
Étalez le mortier au râteau en couche régulière. cable-kit-tram_09Posez sur le lit de mortier du treillis à petites mailles
(5 x 5 cm) appelé souvent treillis à carrelage.cable-kit-tram_12Liez les nappes de treillis entre elles
avec des liens ­métalliques. cable-kit-tram_13Préparez des repères de niveau à la hauteur finale
de la chape : un petit tas de mortier sur lequel
est posé un carreau de carrelage. cable-kit-tram_18Les repères sont placés ­environ tous les 2 m
et ils sont mis de niveau deux par deux. cable-kit-tram_16Réalisez ensuite un ”nu” entre chaque paire de repères :
une bande de mortier réglée de niveau. cable-kit-tram_17Posez un réglet mince sur le nu. Il permet à la règle de glisser,
lors du réglage de la surface de la chape. cable-kit-tram_19Chargez de mortier entre les nus et réglez
avec une règle de maçon plus longue
que la distance entre deux nus.

cable-kit-tram_21Lissez au fur et à mesure à la taloche.

Pose de la trame chauffante

Après séchage de la chape (environ 3 semaines),
appliquez un primaire d’accrochage avant de poser la trame chauffante.

cable-kit-tram_23Déroulez la trame chauffante Câble Kit Tram’ sur la chape.
Elle est pourvue de bandes autoadhésives
qui assurent sa tenue. cable-kit-tram_24À une dizaine de centimètres du mur,
coupez la trame en fibres de verre… cable-kit-tram_25… basculez le rouleau pour repartir dans l’autre sens. cable-kit-tram_26Maintenez la trame au sol par un morceau
d’adhésif Power Tape. cable-kit-tram_27Recouvrez l’ensemble de la pièce avec
la trame chauffante en faisant des allers et retours. cable-kit-tram_28La trame en fibre de verre est très facile
à découper avec des ciseaux. cable-kit-tram_35Contrôlez que le câble chauffant n’a pas été coupé
ou endommagé, soit en vérifiant la résistance ohmique
avec un multimètre, soit (plus facilement) en vérifiant
la continuité du circuit avec un testeur de circuit. cable-kit-tram_41Le raccordement électrique et le montage du thermostat
sont identiques à ceux du plancher rayonnant
posé sur un ancien carrelage.

Trame trop longue

Si la trame chauffante est trop longue en fin de déroulage sur la surface à chauffer, il est facile de résoudre le problème.

cable-kit-tram_31Décrochez le câble chauffant de la trame. cable-kit-tram_32Coupez la trame pour éliminer le morceau en trop
et étalez le câble le long du mur.

Pose du carrelage

Le carrelage est collé directement sur la trame chauffante avec une colle souple (type C2SE).

cable-kit-tram_48La trame chauffante est intégrée au lit de colle à carrelage.
Étalez la colle au peigne à colle en veillant
à ne pas endommager le câble chauffant. cable-kit-tram_55Posez le carreau sur le lit de colle.

cable-kit-tram_57Ancrez le carreau dans la colle en le tapotant
au maillet en caoutchouc.cable-kit-tram_61Posez les carreaux de la première rangée et
en bout de rangée ­coupez le carreau à dimension.
La chute est utilisée pour le ­démarrage de la rangée suivante.

Les carreaux de grès cérame pleine masse se coupent
très facilement avec la machine à couper à molette.cable-kit-tram_54Les bords rectifiés des carreaux Béton d’Archi rectifié
permettent une pose avec joint serré.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

RETROUVEZ LES VIDÉOS DE ROBERT SUR
www.youtube.com/user/robertlongechal

 

0 526

Dans ce chantier, le but est de poser le plancher chauffant lors du recouvrement d’un ancien carrelage par un parquet collé. On peut aussi poser du carrelage ou un revêtement souple collé, de type moquette ou vinyle.

Les avantages du ­chauffage électrique rayonnant par le sol
• Un espace libéré par l’absence de radiateur.
• Une chaleur homogène du sol au plafond.
• Des économies d’énergie (2 à 3 °C de ­température en moins pour une sensation de chaleur identique).
• Aucun déplacement de poussière (pas de brassage de l’air).
• Un air ambiant non asséché.
• Une souplesse d’utilisation.
• Aucun bruit.
• Aucune odeur.
• Aucun entretien spécifique.

La trame chauffante Câble Kit Matt de SUD RAYONNEMENT est déroulée sur le carrelage existant après avoir appliqué un primaire d’accrochage. Dans notre exemple de recouvrement par un parquet ou par un revêtement souple, un enduit de ragréage est coulé sur la trame chauffante avant la pose du revêtement. Dans le cas de recouvrement par un carrelage, les carreaux sont posés directement sur la trame avec un mortier colle souple de type C2SE.

cable-kit-matt-09

Caractéristiques du Câble Kit Matt de Sud Rayonnement
• Câble chauffant biconducteur avec un champ électrique et électromagnétique insignifiant.
• Câble fixé sur une trame souple en fibre de verre.
• Câble de raccordement (liaison froide) : 2,5 m de longueur.
• Puissance nominale : 120 W/m2. Puissance installée : 85 W/m2.
• Trame de 50 cm de largeur.
• Utilisation jusqu’à 24 m2.
• La trame Câble Kit Matt est insérée dans l’enduit de ragréage ou dans la colle à carrelage.
• Épaisseur totale du système : environ 4 mm.
• Régulation par thermostat électronique : TFT 610 Écran Tactile.
• 11 puissances standard de 115 W à 2 000 W pour des surfaces de 1,5 à 24 m2.

Prix indicatifs : 60 à 620 € la trame chauffante et 149,90 € le thermostat tactile programmable.

Pose de la trame chauffante

Le choix du modèle de Câble Kit Matt est réalisé en fonction de la surface de la pièce après déduction des surfaces qui ne seront pas équipées : les placards, les meubles de cuisine, la douche, l’escalier…
Calculez la surface et multipliez-la par 85 pour obtenir la puissance totale nécessaire. Choisissez le modèle dont la puissance est la plus proche de votre calcul (on peut aussi – comme dans notre exemple – poser deux kits qui seront raccordés au même thermostat avec un maximum de puissance de 3 600 W).

cable-kit-matt-05Appliquez un primaire d’accrochage sur
le vieux carrelage. cable-kit-matt-07Posez le début de la trame à une dizaine
de centimètres du mur.
cable-kit-matt-08La trame est pourvue de rubans ­adhésifs.
Enlevez le papier de protection des adhésifs
au fur et à mesure du déroulage de la trame sur le sol. cable-kit-matt-09Appuyez avec la main pour faire adhérer
les bandes adhésives au sol. cable-kit-matt-10Au bout, coupez la trame au ciseau
à 10 ou 20 cm du mur. cable-kit-matt-11Basculez le rouleau pour le placer
parallèlement à la trame déjà posée. cable-kit-matt-13Déroulez une deuxième bande de trame. cable-kit-matt-14Dans notre exemple, deux kits sont posés
à partir de l’axe de la pièce. cable-kit-matt-16Fixez l’extrémité du câble chauffant sur la trame afin
de l’intégrer dans le ragréage. cable-kit-matt-15Contrôlez que le câble chauffant n’a pas été coupé
ou endommagé, soit en vérifiant la résistance ohmique
avec un multimètre, soit (plus facilement)
en vérifiant la continuité du circuit avec un testeur de circuit.

Conseils 
• Fixez de temps en temps la trame au sol avec du ruban adhésif de type Power Tape.
• À chaque virage de la trame, veillez à ce que les câbles chauffants soient décalés pour que les courbes de câble ne tombent pas face à face.
• La résistance ohmique du câble chauffant installé se calcule en divisant 52 900 par la puissance installée. Par exemple si vous avez installé un Câble Kit Matt de 900 W, vous devez avoir une puissance ohmique de 58,7 ohms (52 900 divisé par 900).
• Le système peut être équipé d’une sonde de sol. Placée au sol, intégrée dans le ragréage, sans être en contact avec le câble chauffant, elle est reliée au thermostat. Elle permet de connaître la température du sol, en complément de la température de l’air de la pièce, donnée par la sonde d’ambiance intégrée au thermostat.

Ragréage

Vérifiez que la trame chauffante est bien fixée sur le carrelage.
Au besoin, maintenez-la avec du Power Tape.

cable-kit-matt-18Versez l’enduit autolissant de ragréage sur la trame. cable-kit-matt-20Aidez l’enduit à s’étaler au sol avec une taloche en Inox. cable-kit-matt-21Recouvrez l’ensemble du sol d’enduit et laissez sécher.

Raccordement électrique et régulation

Le câble de liaison froide (câble noir) du Câble Kit Matt doit être raccordé au thermostat. Le thermostat est alimenté par un circuit 230 W protégé par une disjoncteur différentiel 30 mA.

Dans notre exemple, le plancher chauffant est constitué de deux kits. Les deux câbles d’alimentation sont réunis et raccordés à des fils venant du thermostat dans une boîte de dérivation.

cable-kit-matt-22Placez les câbles des nappes chauffantes le long du mur.
Elles seront cachées par la plinthe du parquet. cable-kit-matt-23-recadreFaites passer les deux câbles dans la boîte de dérivation
dans laquelle ont été amenés les fils de liaison
avec le thermostat. cable-kit-matt-24Dénudez les fils. cable-kit-matt-26Assemblez les fils avec des connecteurs :
un connecteur pour les fils de phase,
un pour les fils neutres et un pour la terre. cable-kit-matt-27Le câble de liaison froide du kit chauffant est constitué
de deux câbles avec gainage translucide
pour raccordement aux bornes neutre et phase
et d’une tresse de liaison à la terre. cable-kit-matt-28Fermez la boîte de liaison par un cache. cable-kit-matt-29Dans la boîte d’encastrement du thermostat arrivent
la ligne d’alimentation venant du tableau électrique de
répartition et les fils venant de la boîte de dérivation. cable-kit-matt-30Raccordez les câbles aux différentes bornes
du thermostat. cable-kit-matt-33Placez le thermostat dans la boîte d’encastrement. cable-kit-matt-34Fixez l’écran du thermostat sur son support.

Une fois le parquet posé, le thermostat peut être
“alimenté” à partir du tableau de répartition.
Le thermostat TFT assure à la fois la régulation du plancher chauffant et sa programmation au jour le jour
(7 programmes possibles). Il est pourvu de plusieurs fonctions complémentaires :
• Premier chauffage : montée en température progressive pendant 21 jours après l’installation.
• Fenêtre ouverte : arrêt du chauffage pendant 15 minutes lorsqu’une fenêtre est ouverte.
• Estimation de consommation et de coût du chauffage en fonction du tarif du kilowatt-heure.

cable-kit-matt-36

Pose du parquet collé

Le parquet est nécessairement compatible avec un sol chauffant.
Nous avons choisi le parquet Passion Clic 140 de la Parqueterie Berrichonne.

Caractéristiques du parquet 

• Passion Clic 140 gamme Monet.
• Aspect chêne blanchi avec 5 couches de vernis.
• Classe d’usage : 31 (usage commercial modéré).
• Lames de 2 000 x 140 mm chanfreinées sur quatre côtés.
• Épaisseur : 13,5 mm.
• Épaisseur du parement : 3,5 mm.
• Support contreplaqué marine 100 % bouleau.
• Emboîtage automatique des lames par système Clic +.
• Collage en plein avec la colle bicomposant polyuréthane ECO SLC L34 (Parqueterie Berrichonne).
• Bois FSC (forêts gérées).
• Classe d’émissions dans l’air : A+
• Garantie : 25 ans.

cable-kit-matt-40Contrôlez l’humidité du support.
Elle doit être inférieure à 2 %. cable-kit-matt-43Préparez la colle polyuréthane en mélangeant
les deux composants. cable-kit-matt-44Malaxez avec un mélangeur rotatif, à vitesse lente. cable-kit-matt-45Posez le parquet lame après lame sur la colle. cable-kit-matt-47En bout de rangée, coupez les lames à la longueur
avec une scie radiale (de préférence) ou
avec une scie à main ou une scie électroportative.
La chute d’une rangée sert à démarrer la rangée suivante.
cable-kit-matt-48Encollez rangée par rangée de lame.cable-kit-matt-51Le système d’emboîtage Clic + assure
un serrage parfait des lames entre elles. cable-kit-matt-50Au besoin, tapez au maillet avec
une cale pour assurer l’emboîtement. cable-kit-matt-52Éliminez les traces de colle fraîche
avec un chiffon mouillé d’acétone. cable-kit-matt-54Les plinthes coordonnées au parquet assurent,
une fois les murs décorés, la finition du parquet.
Elles cacheront aussi les câbles d’alimentation
des trames chauffantes. cable-kit-matt-55La technique la plus simple de pose des plinthes est
le collage avec un mastic de fixation de type Ni Clou Ni Vis.

dsc_2741

Retrouvez les vidéos de Robert sur
www.youtube.com/user/robertlongechal

 

0 859

Le rangement est sans aucun doute l’un des problèmes de la maison. Quelles que soient les surfaces disponibles, elles sont toujours insuffisantes et retrouver un outil ou un objet quand on en a besoin est toujours satisfaisant, ne serait-ce que par le gain de temps qui en résulte. Sans oublier que le rangement est une condition essentielle pour garder les objets en bon état.

Le coin atelier

En photo d’ouverture, un exemple de coin atelier réalisé avec des panneaux, des barrettes magnétiques
et des crochets.

Le plan de travail est réalisé avec un panneau lamellé et des pieds Steel’up (Cime) à fixation rapide par vérins.

Atelier-05Panneau d’atelier (Viso)
Un kit mural constitué de panneaux en polypropylène, de bacs, de crochets et de rangements.
Composition du kit panneau d’atelier :
– 2 panneaux muraux à fixer (840 x 590 mm).
– 16 bacs à bec rouge (80 x 85 x 65 mm).
– 8 bacs à bec bleu (130 x 85 x 65 mm).
– 4 bacs à bec jaune (180 x 85 x 65 mm).
– 2 supports en plastique pour clé.
– 10 crochets pour suspendre marteau et outils.
– 1 rangement pour tournevis.
– 1 rangement pour forets et embouts de vissage.
Prix indicatif à partir de : 55 € le kit.

Atelier-32Bacs à monter (Viso)
Des bacs constitués d’une feuille en polypropylène alvéolaire de 2,5 mm d’épaisseur prédécoupée
avec des plis préformés. Plusieurs volumes de 1 l à 16 l pour les petites pièces, la quincaillerie, les produits…
Prix indicatifs : 0,80 € à 2,80 €. Atelier-03Panneau mural support de bacs (Gerlon)
Panneau mural en polypropylène de 38,5 cm de hauteur et 34,5 cm de largeur avec 9 barrettes d’accrochage. Seul ou équipé de bacs à bec en polypropylène. Panneaux assemblables côte à côte.
Prix indicatifs : panneau seul 6 € ; panneau équipé de 12 bacs à bec moyens de 1 litre 15 € ; panneau équipé de 11 bacs : 6 bacs de 0,4 l,
3 bacs de 1 l et 2 bacs de 4 l : 15 €.

Atelier-07Crochets de rangement (Silverline)
Des crochets simples ou doubles pour ranger les objets longs, des outils ou des valisettes.Atelier-04Ensemble de barres magnétiques (Silverline)
Lot de trois barres magnétiques de forte puissance sur un support en acier avec trous de fixation.
Longueurs : 203 mm, 305 mm et 457 mm.
Prix indicatif : 15,13 €.

Atelier-06 Porte-outils magnétique (Mottez)
Barrette plastique avec deux lames magnétiques pour l’accrochage d’outils en acier. Longueur : 38,5 cm.
Prix indicatif : 14,90 €.
Atelier-48
Porte-outils en plastique (Mottez)
Trous pour tournevis et outils à manche, crochets et bacs pour ranger jusqu’à 60 outils. Longueur 65 cm.
Prix indicatif : 17,90 €. Atelier-31Bloc tiroirs métallique 18 tiroirs (Gerlon)
Casier métallique de 41,5 cm
de hauteur, 30,5 cm de largeur et 14,5 cm de profondeur avec trous de fixation murale. 18 tiroirs de 0,6 litre en polypropylène de 5,5 cm (H) x 8,5 cm (L) x 13,5 cm (P), garantie 10 ans.
Prix indicatif : 28 €. Atelier-09Valisette à godets mobiles (Gerlon)
Valisette de 430 x 370 x 85 mm à couvercle transparent résistant, avec calage des godets
et poignée de sécurité anti-ouverture.
Godets en polypropylène de 76 mm de hauteur : 15 godets
79 x 55 mm, 3 godets 109 x 79 mm, 1 godet 157 x 109 mm.
Prix indicatif : 30 €. Atelier-10Organiseurs à compartiments (Silverline)
Deux valisettes en plastique avec couvercle transparent, des godets mobiles de trois tailles et couleurs et deux compartiments fixes de chaque côté de la poignée. Valisette à 8 compartiments (prix indicatif : 5,50 €), valisette à 13 compartiments (prix indicatif : 9,13 €).

Atelier-12Atelier-13-2 Atelier-11

Coffrets de quincaillerie (Silverline)
Un choix d’une cinquantaine de coffrets d’assortiment de vis, de clous, de boulons, de rondelles de cosses,
de joints, de cavaliers, de goupilles, de circlips…
Une solution très confortable pour disposer des assortiments de quincaillerie – déjà rangés en coffret – utiles à chaque activité de bricolage.
Prix indicatifs : 15,80 € le coffret de vis à métaux, 14,63 € le coffret de vis Pozidriv,
3,42 € le coffret d’écrous.

Atelier-19 Atelier-18

Caisse à outils avec rangements ergonomiques (Gerlon)
Caisse à outils avec quatre rangements verticaux en périphérie, avec des trous de différentes formes et tailles pour ranger les outils et forets, un rangement de scie à métaux par deux sangles élastiques sous le couvercle et un coffret transparent à cinq cases. Dimensions : 515 mm (L) x 287 mm (P) x 338 mm (H).
Volume : 31 litres.
Passants latéraux pour sangle de transport et possibilité de fermeture avec un cadenas. Utilisable en escabeau, charge jusqu’à 120 kg.
Prix indicatif : 30 €.

Atelier-08Des rangements “mécanicien” (Silverline)
Classiquement les mécaniciens utilisent des établis, des servantes et des panneaux muraux en acier ce qui implique de disposer de rangements aimantés.
À gauche et en bas : lot de quatre plateaux magnétiques à rebords qui se “collent” sur les surfaces d’acier. Au dos, des profilés en caoutchouc évitent de rayer les surfaces lors de la pose ou de l’enlèvement. Dimensions : 150, 215, 270 et 310 mm de longueur.
Prix indicatif : 32,65 €.
À droite en haut, porte-tournevis magnétique avec aimants caoutchoutés anti-rayures.
Prix indicatif : 9,05 €.

Électricité et éclairage mobiles

Atelier-16 Atelier-17

 

Torche à LED sur trépied (Silverline)
Torche à tête orientable avec trois pieds qui se bloquent autour d’un axe à lamelles. Deux positions d’éclairage : 3 LED ou 6 LED. Longueur 29 cm. Hauteur en position sur pieds : 25 à 27,5 cm. Alimentation par 3 piles 1,5 V AAA.
Prix indicatif : 10,48 €.

Atelier-15 Atelier-14

Torche magnétique à LED (Silverline)
Lampe de poche et baladeuse à 24 LED. Crochet de suspension et aimant pour la mécanique. Dimensions : 210 x 60 mm. Alimentations par 3 piles 15 V AA.
Prix indicatif : 6,83 €.

Atelier-51Enrouleur-dévidoir Power Master ­(Silverline)
Enrouleur à poignée et base stable.
4 prises européennes type E. Câble de 25 m de longueur
3 x 1,5 mm2. Charge maxi : 16 A, 3 200 W.
Prix indicatif : 35,98 €.

Des crochets pour tout, partout
ou l’art d’utiliser les murs

Crochets simples, crochets compliqués, crochets spécialisés, crochets muraux, crochets de plafond…
les fabricants nous proposent
des crochets de rangement de toutes les sortes et de toutes les tailles pour des rangements simples.

Présentation PowerPoint Atelier-29 Atelier-30Crochets de rangement Click System (Fischer)
Un rail percé en aluminium, de 81 cm, vendu avec six chevilles UX tous matériaux et vis de fixation.
Sept modèles de crochets et supports qui se clipsent sur le rail et qui supportent une charge jusqu’à 27 kg. Crochet droit multi-usages, crochet double pour les outils à manche ou la perceuse, crochet recourbé, crochet vélo, support L et support XL pour tuyaux, échelles… et panier.
Les crochets et supports sont pourvus d’un revêtement anti-dérapant.
Chaque crochet est vendu avec les chevilles et vis qui permettent aussi sa fixation individuelle.
Prix indicatifs : 10 à 12 € chaque élément.

Le fabricant français Mottez s’est fait une spécialité de crochets et de supports pour à peu près tout, du vélo à fixer derrière la voiture au téléviseur accroché au mur, en passant par les balais dans la cuisine, les outils dans l’atelier et les pneus neige dans le garage.

Atelier-39Crochet multifonction particulièrement adapté aux tuyaux et câbles.
Prix indicatif : 9,90 €.

Atelier-45 Atelier-46

Support-vélo rabattable, en tube ø 25 mm, avec manchons PVC noir… largeur
52 cm, profondeur ouvert 51 cm, replié 10 cm.
Prix indicatif : 28,90 €.

Atelier-41 Atelier-40

Grand crochet rabattable, tube ø 25 mm, longueur
45 cm, manchons-supports en mousse. Utilisation par deux pour roues, coffres, vélos…
Prix indicatif : 26,90 €.

Atelier-42Crochet pour rouleau de papier d’essuyage.
Prix indicatif : 10,90 €. Atelier-35Crochet double fonction en tube de 20 mm de diamètre
avec gaine antiglisse.
Prix indicatif : 9,95 €. Atelier-36Crochet double gainé 30 cm.
Prix indicatif : 12,90 €. Atelier-37Range vélo mural avec 5 crochets, longueur 130 cm, charge 75 kg.
Prix indicatif : 90,90 €. Atelier-43Crochet double en tube ø 16 mm pour électro-portatif.
Prix indicatif : 6,90 €. Atelier-44Grand crochet en tube ø 25 mm gainé, longueur 50 mm.
Prix indicatif : 11 €. Atelier-47Support trois blocs manche sur réglette, pour manches
de 5 à 38 mm de diamètre.
Prix indicatif : 17,90 €. Atelier-38Support pneus en tube ø 25 mm. Largeur 100 cm,
profondeur 75 cm.
Prix indicatif : 68,90 €.

 

Crochets de rangement (Silverline)

Une collection de 14 crochets de rangement en tube d’acier plié avec une finition peinture anticorrosion et des embouts de protection en caoutchouc. Chaque crochet est pourvu de perçages pour sa fixation.
Prix indicatifs : 1,50 € à 7,44 €.

Atelier-24Crochets doubles de 70, 180 et
250 mm et crochet droit de 180 mm.
Atelier-21Crochets étagère de 115 et 160 mm. Atelier-26Crochet à vélo de 210 mm.
Atelier-27Bras double de 200 mm. Atelier-25Crochet de plafond à deux bras 290 mm. Atelier-28Crochet à échelle de 175 mm. Atelier-22Crochets simples de 80, 110, 150 et 250 mm.

 

 

0 2594

Les cales Kinook sont conçues pour assembler d’équerre des profilés d’ossature métallique de cloisons en plaques de plâtre, ce qui permet de réaliser facilement des aménagements de type niche, coffre, habillage, caisson d’éclairage… lors de la réalisation de doublages, de cloisons ou de plafonds. Elles peuvent aussi être utilisées pour réaliser des meubles simples en habillant l’ossature métallique avec des panneaux de bois et des chants plats.

Le système Kinook, conçu et fabriqué en France, est destiné à réaliser des constructions à partir des éléments d’ossature des cloisons en plaques de plâtre : montants métalliques et vis. Le système se résume à deux pièces en ABS qui s’assemblent pour constituer des angles droits dans deux, trois ou quatre directions afin de réunir les profilés métalliques.

 

Les éléments de base du système :
une petite cale de 40 x 45 x 34 mm et une grande cale de 115 x 45 x 34 mm. La petite cale est pourvue d’un téton en bout et d’un trou sur le dessus, la grande cale est perforée de neuf séries de trous permettant tous les assemblages. Les deux sont aussi pourvues d’épaulement pour l’emboîtage dans les montants métalliques de type M48. Les cales permettent d’utiliser les montants dans les deux sens : à plat avec une hauteur de 36 mm ou sur chant avec une hauteur de 48 mm.
Les kits contiennent aussi des rails de blocage (au-dessous) qui se posent sur les rails pour “fermer” la face ouverte du montant et permettre le vissage des plaques d’habillage.

Construire une étagère en plaques de plâtre

Afin de tester le système Kinook, nous avons réalisé une étagère de présentation en utilisant des petites cales, des grandes cales, des montants métalliques type M48, du rail d’ossature type R48 et des plaques de plâtre.

OssatureMeuble placo-01Rassemblez les éléments nécessaires à la construction
de l’ossature. Les cales sont vendues en boîtes
de 32 à 128 pièces, des kits contiennent les cales,
les rails de blocage et une notice détaillée Meuble placo-02Coupez les montants métalliques à la cisaille à tôle. Meuble placo-03La fixation d’une petite cale sur une grande cale
permet de créer un angle droit… Meuble placo-04… qui s’enfile dans le montant.

Meuble placo-05 Meuble placo-06 Meuble placo-07 Meuble placo-08 Meuble placo-09 Meuble placo-10

 

Assemblez les éléments pour former un premier module de base de l’ossature.

 

 

 

 

 

 

 

 

Meuble placo-11Poursuivez l’assemblage de la base du meuble. Meuble placo-12De petites cales enfilées au centre des cales de la base
vont servir à assembler les montants verticaux. Meuble placo-13Emboîtez les morceaux de montants coupés
à la longueur sur les cales. Meuble placo-14Trois cales assemblées constituent un angle
à trois directions. Meuble placo-15Quatre cales constituent une pièce d’assemblage
à cinq directions.
Meuble placo-17L’assemblage est très facilement réaliser
un peu comme un mécano ou un lego. Meuble placo-18La base de l’étagère est constituée. Meuble placo-20Poursuivez le montage en emboîtant cales
et morceaux de montant. Meuble placo-21L’ossature terminée est prête à recevoir l’habillage.

Habillage

Meuble placo-23Vissez les morceaux de plaque de plâtre découpés
aux dimensions d’abord à l’extérieur de l’ossature.

Meuble placo-24Utilisez les vis trompettes spéciales plaque de plâtre
comme pour le montage d’une cloison. Meuble placo-25Posez des rails de blocage sur les profils ouverts
avant de fixer les plaques. Meuble placo-27Vissez tous les 15 à 20 cm afin d’avoir
une bonne tenue des plaques sur l’ossature. Meuble placo-28Posez ensuite les plaques d’habillage intérieur. Meuble placo-30Au fur et à mesure du vissage des plaques d’habillage,
l’ensemble devient complètement rigide et très solide.
Meuble placo-31Affleurez, au besoin, les plaques en bord d’ossature. Vissez des bandes de plaque sur les chants.
Meuble placo-34Réalisez la finition comme pour une cloison
en plaques de plâtre avec du joint… Meuble placo-35… et de la bande à joint.
Meuble placo-38Terminez en lissant avec du joint et en bouchant
les trous de tête de vis. Meuble placo-44

0 3459

La réalisation d’un escalier en pierre nécessite quelques connaissances techniques en matière de maçonnerie et s’étale sur une période assez longue en fonction des temps indispensables de séchage. Nous vous présentons, dans cet article, les dif­férentes étapes de la cons- truction, de l’habillage et de l’éclairage.

Les mesures du confort
Pour qu’un escalier soit facile à monter — et à descendre :
• La hauteur de la marche est au maximum de 20 cm, 17 à 18 cm étant l’idéal pour une montée sans fatigue. • Il faut qu’on puisse l’utiliser avec une ”foulée” normale qui a été déterminée à 64 cm. Ce nombre 64 sert à calculer la hauteur (h) d’une marche et le giron (g, dessus d’une marche) en appliquant la formule : 64 cm = g + 2 h. On applique l’une des deux formules suivantes selon que l’une ou l’autre des dimensions g (giron) ou h (hauteur de marche) est déterminée : g = 64 – 2 h ou h = (64 – g) : 2

Les étapes de la réalisation

• Construction du mur de soutien.
• Coulage du rampant support des marches.
• Coulage des marches.
• Pose de l’habillage en pierre.
• Pose de la main courante.
• Intégration des éclairages.

Construction du mur de soutien

Le mur de soutien est bâti en deux temps. D’abord un peu au-dessus du tracé de la paillasse, puis, après coulage de la paillasse, jusqu’à sa hauteur définitive. Nous avons choisi de le faire dépasser de l’escalier de  70 cm, pour recevoir une main courante de 20 cm de hauteur.

croquis escalier-Bricolage avec RobertL’escalier, destiné à desservir l’étage de la maison, est de type encloisonné, construit entre le mur exis­tant et un mur d’appui, bâtis tous deux en pierre. Sa réalisation dépend de traçages précis en fonction des épaisseurs et des dimensions des composants de l’escalier

escalier_ext-01-Bricolage avec RobertPour bâtir d’aplomb un mur en pierre,
réalisez une semelle en béton armé et
construisez un coffrage d’appui. escalier_ext-02-Bricolage avec RobertLe tracé, sur le coffrage, correspond à l’épaisseur
de la ”paillasse” (le rampant support des marches). escalier_ext-04-Bricolage avec RobertTracez sur la semelle, l’épaisseur du mur. escalier_ext-05-Bricolage avec RobertBâtissez le mur en alternant les pierres de l’épaisseur
du mur (panneresses) avec les pierres apparentes
sur une seule face du mur (boutisses). escalier_ext-08-Bricolage avec RobertLa qualité technique de la construction dépend
du montage, la qualité esthétique dépend
du choix des pierres apparentes. escalier_ext-11-Bricolage avec RobertLe mur d’appui, bâti avec un retour pour le palier
d’arrivée, sèche en attendant le coulage de l’escalier. escalier_ext-14-Bricolage avec RobertLe retour, support du palier, est bâti en voûte
ce qui évite de poser un linteau.

Coulage de la ”paillasse”

escalier_ext-13-Bricolage avec RobertLe coffrage entre les deux murs est posé
selon le tracé pour recevoir la paillasse
d’une épaisseur d’une dizaine de centimètres. escalier_ext-15-Bricolage avec RobertLes panneaux de coffrage sont soutenus par  escalier_ext-19-Bricolage avec RobertFerraillez avec des fers à béton,
reliés entre eux par des aiguilles. escalier_ext-22-Bricolage avec RobertLa paillasse nécessite un ferraillage important
puisque c’est elle qui porte l’escalier. escalier_ext-23-Bricolage avec RobertAvec des plots de béton assez sec, soulevez
le ferraillage de 5 cm au-dessus du coffrage. escalier_ext-25-Bricolage avec RobertRemplissez de béton gâché sec pour
qu’il ne coule pas. escalier_ext-27-Bricolage avec RobertPosez des règles d’épaisseur en fonction du tracé. escalier_ext-29-Bricolage avec RobertLe dessus des règles correspond au-dessus
de la paillasse. escalier_ext-31-Bricolage avec RobertCoulez le béton et réglez. escalier_ext-34-Bricolage avec RobertEnlevez les règles et remplissez les creux. escalier_ext-35-Bricolage avec RobertPendant le séchage de la paillasse,
profitez-en pour terminer la construction
du mur d’appui en le couvrant de pierres plates. escalier_ext-36-Bricolage avec RobertJointoyez au mortier de chaux ;
ici, chaux et sable jaune tamisé. escalier_ext-42-Bricolage avec RobertLa paillasse est prête à recevoir les marches.

Coulage des marches

escalier_ext-45-Bricolage avec RobertTracez les marches à partir du palier,
en déduisant l’épaisseur de l’habillage en pierre
des marches et contremarches :
3 cm pour nos pierres de Bourgogne. escalier_ext-47-Bricolage avec RobertRepérez la fin de l’escalier en fonction
des cotes du plan. escalier_ext-50-Bricolage avec RobertTracez les marches… escalier_ext-49-Bricolage avec Robert … et les contremarches. escalier_ext-52-Bricolage avec RobertPosez les coffrages calés de niveau.  escalier_ext-54-Bricolage avec RobertRemplissez les coffrages avec du béton gâché
assez sec pour ne pas couler. escalier_ext-56-Bricolage avec RobertLissez à la truelle et à la taloche. escalier_ext-57-Bricolage avec RobertPlacez un morceau de polystyrène
pour la réservation des éclairages. escalier_ext-58-Bricolage avec Robert Attendre le séchage du béton
avant la pose des pierres d’habillage.

Habillage en pierre

La pierre utilisée :
• Pierre Avignon Antique de MDB Société Nouvelle.
• Dalles de pierre de 30 mm d’épaisseur.
• Face supérieure des marches, martelée antiglisse.
• Bord supérieur des marches chanfreiné.

escalier_ext-61-Bricolage avec RobertDégagez les réservations des éclairages. escalier_ext-62-Bricolage avec RobertPercez au perforateur le trou de passage
du fil d’alimentation de l’éclairage. escalier_ext-60-Bricolage avec RobertLa pierre de Bourgogne est facile à découper
à la meuleuse équipée d’un disque
pour matériaux (au carbure de tungstène). escalier_ext-63-Bricolage avec RobertPour percer les trous de passage des éclairages,
utilisez une scie trépan. Ici, une scie trépan diamantée
avec le kit de perçage à l’eau Erko (Kopram).

escalier_ext-64-Bricolage avec RobertLe trépan diamant découpe une rondelle parfaite,
sans éclats. escalier_ext-65-Bricolage avec RobertDépoussiérez les marches en béton. escalier_ext-68-Bricolage avec RobertPosez une marche en haut de l’escalier.
Déposez un lit de colle pour dallage extérieur
avec un peigne à colle à grosse denture. escalier_ext-70-Bricolage avec RobertPosez la marche sur la colle. escalier_ext-71-Bricolage avec RobertTapotez au mail-let en caoutchouc
pour ancrer la pierre dans le lit de colle. escalier_ext-72-Bricolage avec RobertEncollez le dos de la contremarche.

escalier_ext-74-Bricolage avec RobertCollez la contre-marche en la tapotant au maillet. escalier_ext-75-Bricolage avec RobertContrôlez l’alignement de la marche en laissant
35 mm de débord : 5 mm + 30 mm de contremarche. escalier_ext-76-Bricolage avec RobertPosez une marche à blanc en bas de l’escalier.
Tendez un cordeau entre cette marche
et celle qui a été posée en haut. Il donnera
l’aligne­ment du nez des marches. escalier_ext-80-Bricolage avec RobertPosez les marches et contremarches en les alignant
sur le cordeau. Il est judicieux de prévoir
une très légère pente (5 mm vers l’extérieur),
pour faciliter l’évacuation de l’eau. escalier_ext-87-Bricolage avec RobertPosez la marche palière et les dalles du palier haut. escalier_ext-88-Bricolage avec RobertPour travailler sur des dalles qui viennent
d’être posées, répartissez la charge avec des planches. escalier_ext-92-Bricolage avec RobertAprès séchage de la colle, jointez avec du mortier gâché
avec du ciment blanc ou de la chaux et du sable tamisé. escalier_ext-94-Bricolage avec RobertLissez au fer à joint. escalier_ext-121-Bricolage avec RobertLa pierre naturelle a l’avantage d’un aspect
à la fois simple et d’une infinie variété.
Ici, la tonalité de la pierre a été choisie en harmonie
avec les pierres de construction.

Pose de la main courante

Le mur d’appui, équipé d’une main courante et d’un garde-corps tous deux en fer forgé, ferme le palier d’arrivée. (Réalisation Diaz fer et création)

escalier_ext-96-Bricolage avec RobertTracez l’axe du mur au cordeau à poudre. escalier_ext-97-Bricolage avec RobertPrésentez la main courante qui a été fabriquée
aux mesures du mur d’appui. escalier_ext-98-Bricolage avec RobertTracez les trous de passage des pieds
de la main courante. escalier_ext-99-Bricolage avec RobertPercez au perforateur des trous d’un diamètre
supérieur aux pieds de la main courante. escalier_ext-100-Bricolage avec RobertPosez la main courante en la calant pour
qu’elle soit parallèle au dessus du mur d’appui. escalier_ext-102-Bricolage avec RobertScellez les pieds de la main courante au mortier. escalier_ext-119-Bricolage avec RobertCalez et scellez le garde-corps en fer forgé.

Installation de l’éclairage intégré

escalier_ext-95-Bricolage avec Robert

Spots utilisés : Argos 3 (Ambiance Lumière)
• Spot encastré ø 110 mm.
• Trois diodes de 3 W.
• Éclairage puissant avec un flux homogène.
• Spot avec joints toriques d’étanchéité.
• Sous-plot à encastrer en polycarbonate avec sortie de câble et bouchons avec joints toriques d’étanchéité.
• Transformateur d’alimentation 230 Vac/24Vdc 1,8 A 40 W à montage en tableau.

escalier_ext-104-Bricolage avec RobertPassez le câble d’alimentation dans le connecteur. escalier_ext-105-Bricolage avec RobertRaccordez les fils aux bornes 1 et 3 du connecteur. escalier_ext-107-Bricolage avec RobertFermez le connecteur et serrez le serre-câble. escalier_ext-108-Bricolage avec RobertPosez les joints toriques sur les passages de câble
et les bouchons du sous-plot. escalier_ext-109-Bricolage avec RobertPassez le câble dans la sortie choisie
du sous-plot et vissez le serre-câble. escalier_ext-112-Bricolage avec RobertVissez les bouchons sur les sorties non utilisées. escalier_ext-113-Bricolage avec Robert Branchez le connecteur sur la prise du spot escalier_ext-114-Bricolage avec RobertEmboîtez le spot dans le sous-plot en gardant
une longueur de 20 cm de câble à l’intérieur du sous-plot. escalier_ext-116-Bricolage avec RobertEnfilez le câble dans le trou préalablement
percé dans la paillasse. escalier_ext-117-Bricolage avec RobertDéposez un cordon de mastic-colle autour du sous-plot.
Vous pouvez aussi sceller le sous-plot au mortier. escalier_ext-118-Bricolage avec RobertPlacez le spot.  escalier_ext-final-04-Bricolage avec RobertIl reste à raccorder les spots au transformateur
et à alimenter celui-ci.

escalier_ext-final-06-Bricolage avec Robert

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 2 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 2887

Pour évacuer l’eau de pluie des toits, on utilise une gouttière. On a d’abord inventé le chéneau intégré dans la toiture, puis est apparue la gouttière dite “pendante” parce qu’elle pend sous la toiture. Elle peut être métallique, en cuivre, en zinc ou en aluminium, mais elle est le plus souvent en PVC.
Une gouttière est composée de deux éléments : le profilé d’égout qui récolte l’eau coulant du toit et la descente qui amène l’eau à un système de collecte.

Quelle dimension de  gouttière ?

Surface maxi de toiture 30 m2 71 m2 113 m2
Gouttière 16 25 33
Ø de descente 50 mm 80 mm 100 mm

Le système pluvial PVC Girpi

  • Gouttière demi-ronde – dimension déve—lop-pée : 16, 25 et 33 - assemblage par joint caoutchouc pour les trois tailles ou par collage pour la gouttière de 25.
  • Gouttière carrée pour les surfaces de toit inférieures à 30 m2 – assemblage par collage.
  • Gouttière bandeau (stylée) – assemblage par collage.


 Caractéristiques 

  • Résistance aux intempéries et aux fortes variations de températures.
  • Résistance à la corrosion : air corrosif, air salin, fumées…
  • Résistance mécanique par l’addition d’oxyde de titane dans le PVC.
  • Étanchéité.
  • Montage rapide.
  • Coloris : sable, gris, blanc, marron, noir, ardoise.
  • Système complet conforme à la norme NF EN – 607.
  • Fabrication française.
  • Garantie 10 ans.


Pose

La pose de la gouttière est déterminée par le point d’évacuation d’eau, là ou sera posée la descente. Si la descente est à une extrémité du toit, la gouttière devra avoir sa pente vers ce bord de toit. Si la descente est au milieu du toit, la gouttière sera en deux parties, chacune en pente vers le milieu du toit.

 

Supports et crochets

Gouttiere-03Posez les supports de gouttière, avec un espace
d’environ 50 cm, un à chaque extrémité de la toiture.
Différents supports permettent de s’adapter
à toutes les toitures : hampe plate, hampe chantournée,
patte à fiche… ou patte pour tuile ou couverture ondulée,
comme ici.Gouttiere-04La patte est enfilée et serrée sur la tuile.Gouttiere-06Vissez un crochet de gouttière au support à
chaque extrémité de la toiture, l’un étant fixé
au plus haut sur le support.Gouttiere-07Attachez et tendez un cordeau entre
les deux crochets d’extrémité.Gouttiere-08Réglez le crochet à l’autre bout du toit pour que le cordeau
ait une pente de 3 à 5 mm par mètre.
Pour un toit de 8 m de long comme ici, la différence de niveau
entre un côté et l’autre du toit est, au minimum, de 24 mm.Gouttiere-09Fixez chaque crochet à son support en l’alignant
au cordeau.Gouttiere-10De l’alignement des crochets dépend la rectitude
de la gouttière et, par conséquent, le bon écoulement de l’eau.

Gouttière

Gouttiere-12Les profilés de gouttière s’assemblent entre eux
par une jonction avec joint d’étanchéité. Emboîtez la jonction
sur le profilé de gouttière, jusqu’à la butée.

Gouttiere-13Placez la gouttière sur les crochets.Gouttiere-15Le profilé se glisse sous la patte arrière du crochet…Gouttiere-16… et sa face avant qui est ourlée se clipse
dans l’ourlet du crochet.Gouttiere-17La jonction entre deux morceaux de gouttière
est fixée à un support.
Gouttiere-18Posez ainsi les différentes longueurs de gouttière
assemblées par des jonctions.

Gouttiere-26Pour fermer le bout de la gouttière on pose un fond.
Le fond unique Girpi simplifie l’achat des éléments
puisque le même fond est utilisable à gauche
ou à droite de la gouttière et de la naissance.

Gouttiere-48Collez le fond avec la colle pour PVC rigide. Encollez…
Gouttiere-49… et assemblez. La colle PVC assure à la fois
l’assemblage mécanique et l’étanchéité.
 

Coupe

Pour réaliser les coupes, utilisez une scie à métaux, ou mieux, une scie à PVC. Pour que la coupe soit droite, utilisez une boîte à coupe. Ébavurez la coupe pour qu’elle soit propre et lisse.

Gouttiere-22
 


Descente

Gouttiere-23 La liaison entre la gouttière et la descente est réalisée
par un élément spécial appelé “naissance”.

Gouttiere-25Celle-ci est à joint d’assemblage intégré, comme les jonctions.
Elle doit aussi être fixée à un support.
Gouttiere-19Repérez l’emplacement de la naissance en fonction de
l’emplacement prévu de la descente et des supports en place.
Tracez la découpe nécessaire du profilé de gouttière.
Gouttiere-28Préparez les éléments pour le montage de la naissance
et le bout de la gouttière.

Gouttiere-33Posez la naissance et l’extrémité de la gouttière sur
les supports et posez le coude afin que la descente longe le mur.

Le coude unique Girpi

Nous avons utilisé le système “coude unique” qui est constitué d’une manchette et de quatre coudes de 22°. Ce système permet, selon le nombre d’éléments utilisés, d’obtenir des coudes de 22,30°, 45°, 67,30° ou 87,30°, y compris avec dévoiement. Il est proposé dans toutes les couleurs de descente.


Gouttiere-29 Gouttiere-32 Gouttiere-30L’orientation des modules du coude permet
tous les dévoiements.


Accessoires

Gouttiere-34Le collecteur d’eau de pluie s’installe sans collage
entre deux morceaux de tube de descente.

Gouttiere-46Il peut être équipé d’un embout de connexion
à une cuve de récupération.
Gouttiere-42La crapaudine, posée sur le trou de la naissance,
est l’accessoire classique pour éviter le bouchage
de la descente par des feuilles.
Gouttiere-43

Posé sur toute la gouttière, le stop-feuilles évite le bouchage,
il évite aussi d’avoir à nettoyer chaque saison la gouttière
et il assure une eau moins “sale” dans le cas de sa récupération.
Il est maintenu par des clips sur l’ourlet de la gouttière.

Gouttiere-40Les bandes de 1 m de longueur et 15 cm de largeur
peuvent être recoupées à l’ouverture de la gouttière.

Retrouvez Robert…

Cévennes Sensations