Trucs & astuces de Robert

0 905

Avant de peindre un sol en ciment ou d’y poser une moquette, il faut éliminer d’éventuelles taches grasses.
1. Verser du solvant (trichloréthylène) sur la tache.
2. Recouvrir la partie mouillée par le solvant d’une épaisse couche de terre de Sommières (ou de talc, de blanc d’Espagne ou de sciure fine).
3. Attendre que la poudre ait absorbé le solvant. Elle se “mouille”.
4. Ramasser la poudre humide, laisser sécher et aspirer. 5. Si une partie de la tache subsiste, recommencer toute l’opération.

0 917

Le tissu de verre à peindre est un revêtement décoratif souple qui se pose sur les murs et les plafonds comme un autre revêtement, en utilisant une colle adaptée. C’est aussi un matériau “technique” qui a trois avantages essentiels :

  • Il est totalement incombustible.
  • Son tissage permet de camoufler les fissures.
  • Il peut être peint afin de créer un décor personnalisé.

0 835

La pose d’un revêtement mural souple en textile ou en vinyle est proche de celle du papier peint, si ce n’est qu’au lieu d’encoller le dos du revêtement on encolle le mur. Choisir une colle adaptée (voir ci-dessus), l’appliquer selon le mode d’emploi au rouleau à poils longs ou à la spatule dentée. Déposer suffisamment de colle, en tenant compte du poids du revêtement.

0 853

Certaines colles permettent, théoriquement, de coller tous les types (ou presque) de revêtements muraux souples. Dans la pratique, mieux vaut choisir une colle adaptée au revêtement à poser. En principe, la notice de pose du revêtement préconise une ou plusieurs marques de colles. En règle générale, il faut distinguer les revêtements en fonction de leur envers : envers papier, envers textile ou envers mousse plastique. Choisir une colle au mode d’emploi clair et le respecter scrupuleusement.

0 1077

Si une paumelle ne tient plus sur la porte ou sur le dormant, c’est que ses vis de fixation n’accrochent plus dans le bois. Pour refixer une paumelle, il faut :
1. Dégonder la porte.
2. Démonter la demi-paumelle concernée.
3. Enfoncer dans chaque trou de vis une petite cheville taillée dans du bois tendre (au besoin, agrandir les trous à la perceuse).
4. Couper la partie des chevilles qui dépasse et araser au ciseau à bois.
5. Faire des avant-trous dans les chevilles avec une mèche plus petite que les vis à bois utilisées.
6. Revisser la paumelle avec des vis à bois neuves.

0 1019

Une porte peut se coincer pour diverses raisons :

  • Si la porte coince côté serrure : soit ses paumelles sont mal fixées, soit la porte a pris du jeu, soit le bois a travaillé.
  • Si la porte frotte au sol : soit ses paumelles sont usées, soit la porte s’est un peu affaissée, soit un revêtement de sol plus épais a été posé. Chacun de ces cas appelle une technique différente (voir numéros suivants). Bien repérer la cause du défaut avant de dégonder la porte pour procéder à la réparation.

0 999

Si un robinet traditionnel fuit, même fermé à fond, c’est que son clapet (appelé à tort “joint” ) est usé.
1. Fermer l’eau au robinet d’arrêt.
2. Le clapet peut être cylindrique ou en rondelle ; le déboîter ou le dévisser.
3. Le remplacer par un clapet identique. Dans le cas d’un robinet récent, en particulier un mitigeur, il peut s’agir d’un modèle à cartouche céramique. En cas de fuite, il faut remplacer la cartouche.

0 1076

Pour percer un mur horizontalement, il est conseillé d’utiliser un guide de perçage, qui permet de percer perpendiculairement à la paroi sur laquelle il est appuyé. On peut aussi se dépanner avec un truc simple :
1. Enfiler sur la mèche un grand joint de plomberie en fibre (ou une grosse rondelle). Le placer au milieu de la mèche.
2. Pendant le perçage, le joint doit rester au milieu. S’il va vers le mur, baisser un peu la perceuse. S’il vient vers la perceuse, la redresser un peu.

0 924

Les perceuses modernes sont souvent pourvues d’un tableau indiquant les vitesses de perçage, en fonction du matériau et du diamètre de mèche utilisé. Les règles de base sont assez simples :

  • Plus le matériau est dur, plus on doit réduire la vitesse, sinon la mèche chauffe et ne coupe plus.
  • Plus le diamètre de la mèche est grand, plus on doit réduire la vitesse. Par exemple, un petit trou de 6 mm dans du bois tendre (sapin) s’effectue à 2 500 tours/minute, mais un gros trou de 15 mm dans du bois dur (chêne) à 1 200 tours/minute.

0 1049

Le bois peint peut être décapé avec un décapant ou à la flamme. On utilise alors un chalumeau ou une lampe à souder équipés d’un “brûleur à peinture”.
1. Promener la flamme sur la peinture de façon à la ramollir.
2. La gratter, au fur et à mesure, avec une spatule. Attention à ne pas laisser la flamme au même endroit, sinon le bois risque de brûler !
3. Finir le décapage avec une brosse métallique pour éliminer les traces de peinture dans les fibres de bois et dans les reliefs. On peut aussi utiliser un décapeur à air chaud.

Nos derniers chantiers…