Tags Posts tagged with "bois"

bois

0 259

Un fendeur de bûches horizontal pour préparer des bûches pour le poêle ou la cheminée.
Conçu pour le particulier, l’appareil est simplement branché à une prise électrique.

fendeur de bûche fendeur de bûche. Bûche pour la cheminée.Caractéristiques
■ Fendeur horizontal sur chariot.
■ Force de poussée : 7 tonnes.
■ Moteur électrique monophasé de 1 500 W.
■ Vitesse de rotation : 2 800 tr/min.
■ Longueur de bûche : 250 à 520 mm.
■ Diamètre de bûche : 50 à 250 mm.
■ Double levier de commande : un levier de déverrouillage et un levier de mise en route
du vérin.
■ Plaque de protection entre les deux leviers.
■ Croix de fendage mobile.

Le fendeur est équipé d’un coin en acier intégré au châssis qui assure le fendage en deux des bûches de toutes les essences de bois. Une croix de fendage emboîtée sur le coin permet la fente d’une bûche, des bois les moins durs, en quatre morceaux en une seule fois.
Le levier de verrouillage poussé, il faut tirer vers l’arrière le levier de commande pour libérer le vérin qui avance brutalement pour pousser la bûche contre le coin de fendage.

J’ai aimé :
● La puissance du fendeur de bûche.
● Le confort d’utilisation en posant les bûches à plat sur le chariot.
● La rapidité de travail : 2 à 3 fois plus rapide que les fendeurs verticaux.
● La facilité de déplacement sur le chariot à roues.

Fendeur de bûches rapide (Far Tools)
Prix indicatif : 549 €.

0 1969

Le bois utilisé à l’extérieur, qu’il constitue une terrasse, une clôture ou un meuble, est exposé aux intempéries et aux rayons ultraviolets. Si le bois n’a jamais été protégé ou si sa protection est usée, il devient gris. Si certains aiment cet aspect, la plupart d’entre nous souhaitent redonner au bois sa teinte naturelle.

Le grisaillement du bois peut être de deux types : un gris de surface ou un gris incrusté. Pour traiter, on fait appel à des produits différents proposés par Durieu : trois produits en phase aqueuse qui ont le même mode d’utilisation.

Le gris de surface

bois-gris_04C’est le cas du bois qui n’a jamais été protégé. Il a perdu son éclat et sa teinte d’origine avec le cycle de vieillissement eau plus soleil. C’est, pour le bois, l’équivalent d’un coup de soleil et des effets desséchants du vent sur une peau non protégée.
Traitez le bois au Net-Trol qui est efficace sur les bois ternes, mais aussi sur les taches dues aux intempéries, sur les moisissures et sur la rouille. Il enlève aussi les coulures et les traces de tanin sur les bois comme le red cedar.

Le gris incrusté

Le bois est terne et d’aspect plus noir que dans le cas du gris de surface. Ce gris est surtout dû au vieillissement d’une ancienne protection non adaptée comme l’huile de lin ou l’huile de teck.
L’association de ces huiles avec l’effet cumulé de l’eau et des rayons UV provoque un noircissement du bois en profondeur.
Traitez le bois avec le déshuileur Aquanett. Appliquez le produit et laissez-le agir5 minutes avant de rincer. Procédez ensuite à une neutralisation avec Net-Trol.

 

Technique de dégrisaillement

bois-gris_05Mouiller le bois. La brosse à laver au bout
d’un tuyau est idéale. bois-gris_06Agitez le bidon de Net-Trol. bois-gris_07Appliquez le produit au pinceau ou
au rouleau à poils longs. bois-gris_09Frottez avec une brosse à poils durs sur les parties
les plus sales et laissez agir 10 à 20 minutes

bois-gris_10Rincez à grande eau en frottant ou
lavez au nettoyeur haute pression. bois-gris_13Laissez sécher à fond (trois jours) avant
d’appliquer une finition.

Finition

bois-gris_15La finition idéale pour le bois à l’extérieur est
le saturateur Aquadecks, que nous avons choisi couleur teck.
Appliquez une couche régulière.
15 à 20 minutes plus tard, lorsque l’aspect mouillé disparaît,
appliquez une seconde couche. Essuyez les excès au chiffon
pour éviter les coulures et les brillances.

Net-Trol de la gamme Owatrol (Durieu)

bois-gris_21• Dégriseur pour tous les bois.
• Utilisations complémentaires : nettoyage du ciment taché de rouille, des pierres verdies et des plastiques.
• Produit en phase aqueuse, biodégradable.
• Contient de l’acide oxalique.
• Rendement : 5 à 10 m2 par litre.
• Nettoyage des outils à l’eau.
• Fabriqué en France.
(Prix indicatif : 14,30 € le litre)

Aquanett de la gamme Owatrol (Durieu)

bois-gris_22Déshuileur-dégrisant pour éliminer les huiles de teck ou
de lin noircies. Produit en phase aqueuse à base d’hydroxyde
de sodium, sans solvant ni paraffine.
(Prix indicatif : 13,15 € le litre)

 

Compo-Clean de la gamme Owatrol (Durieu)

bois-gris_23

Gel nettoyant à l’eau pour bois composites, sans solvant ni paraffine.
(Prix indicatif : 15,10 € le litre)

 

 

Les avantages du saturateur Aquadecks de la gamme Owatrol (Durieu)

bois-gris_24

• Produit pénétrant au cœur du bois, protégeant dans la masse, sans laisser de film de surface.
• Pas d’écaillage ni de pelage.
• Protection aux UV renforcée.
• Application directe sur bois neufs ou anciens.
• Entretien : une couche, sans nécessité de poncer.
• Formule à l’eau avec un faible taux de COV (inférieur à 5 %).
• Consommation : 1 litre pour 5 m2.
• Application : rouleau, pinceau ou pistolet airless.
• Séchage en 4 heures.
• Coloris : miel, movingui ou teck.
(Prix indicatif : 28,10 € le litre ou 62,20 € les 2,5 litres.)

 

 

 

 

 

0 3515

On a toujours besoin d’étagères pour ranger des livres. Un escalier assez large peut aussi accueillir des éléments de bibliothèque.
Nous avons créé un module de bibliothèque qui peut être accroché, mais que vous pouvez aussi poser ou empiler. Le module a un côté de 100 cm et un côté de 50 cm, ce qui permet d’assembler des modules en position verticale ou horizontale.

Quelles tablettes ?

La tablette de bois en lamellé-collé est un matériau pratique et esthétique qui permet de disposer de planches de grandes dimensions (pouvant aller jusqu’à 240 x 60 cm) parfaitement planes et régulières. Attention ! Il existe différentes qualités de tablettes.
La qualité finale de la tablette dépend du bois utilisé, de la colle d’assemblage et de la technique de collage. Sous la même appellation de tablette de pin, vous pouvez trouver des tablettes plus ou moins résistantes et plus ou moins esthétiques.
La tablette (importée d’Europe de l’Est) que vous achetez (pas chère) dans une grande surface n’est pas la même que celle que vous achetez chez un vrai négociant en bois qui se fournit, par exemple, chez Delarbre, scierie de Saône-et-Loire.

biblio plan3Plusieurs modules posés à l’horizontale ou à la verticale
et assemblés par des vis ou des boulons peuvent constituer
une bibliothèque murale ou une cloison de rangement.

Débit

bibio plan1Le meuble est réalisé en tablettes de pin de
18 mm d’épaisseur, 240 cm de longueur et
50 cm de largeur. Les tablettes ont été
découpées en deux dans le sens de la
longueur pour obtenir une largeur de 24, 8
cm (compte tenu d’un trait de coupe de 4 mm) et en longueurs
nécessaires en tenant compte de l’épaisseur (voir croquis) :
• 2 traverses de 1 000 mm
• 3 montants de 464 mm (500 – 2 x 18 mm)
• 2 étagères de 473 mm (1 000 – 3 x 18 mm)/2

Vous pouvez demander la découpe à la scie à panneaux chez le marchand
de bois.

L’ assemblage par “lamellos”

L’assemblage du module a été réalisé avec une machine et une technique particulières :
la rainureuse à lamelles et des lamelles de bois comprimé appelées aussi “lamellos”.

bibliothèque-02La rainureuse à lamelles, longtemps réservée aux professionnels,
est désormais disponible pour le bricoleur.

bibliothèque-03La machine est pourvue d’un réglage de profondeur
de rainurage en fonction des lamelles utilisées… biblio04… et d’un réglage du guide frontal, en fonction de l’épaisseur
du panneau de bois. bibliothèque-13En poussant le corps de la machine par rapport
à sa semelle, la lame sort pour réaliser la rainure.

 

bibliothèque-06Tracez les axes des lamelles d’assemblage sur le panneau
(ici, le dessous du meuble). bibliothèque-07Posez la rainureuse en alignant le repère
de sa semelle avec votre tracé. bibliothèque-08Pour éviter les traçages, vous pouvez aussi,
tout simplement, aligner le bord de la
semelle avec le bord du panneau. bibliothèque-12Mettez la machine en marche et appuyez sur la poignée
pour faire sortir la lame et réaliser la rainure. bibliothèque-14Les rainures arrondies, aux bords très nets, sont
réalisées en quelques secondes.

Fraisage des rainures

Les éléments du meuble sont assemblés
entre eux par deux lamelles, selon le croquis.

bibliothèque-11Tracez l’axe des rainures pour le montant central. bibliothèque-16Pour fraiser les panneaux au milieu, enlevez le guide
frontal. bibliothèque-20Alignez le repère blanc de la semelle de la
machine sur votre tracé. bibliothèque-18Tracez et rainurez les montants pour
leur assemblage avec les étagères. bibliothèque-15Rainurez les bouts des montants. Attendez
pour rainurer les bouts des étagères.

Pose des languettes et assemblage de la bibliothque

bibliothèque-21Déposez un fin cordon de colle dans les rainures. bibliothèque-23Enfoncez une lamelle dans chaque rainure. bibliothèque-25Encollez, de la même façon, l’autre
pièce à assembler. bibliothèque-26Emboîtez les deux éléments.
La forme des lamelles facilite la mise en place
et permet le réglage d’alignement. bibliothèque-27Posez les lamelles sur les montants. bibliothèque-29Assemblez les trois montants sur le dessous. bibliothèque-30Alignez les éléments entre eux. bibliothèque-31Sans le coller, positionnez le dessus.

bibliothèque-32Vérifiez la longueur des étagères. Au besoin,
rectifiez leur longueur et rainurez-les en bouts.bibliothèque-35Emboîtez les étagères.bibliothèque-36Terminez le module en emboîtant le dessus.

Peinture de la bibliothèque

bibliothèque-38Abattez toutes les arêtes à la ponceuse
(ou à la main avec une feuille d’abrasif). bibliothèque-40Poncez toutes les surfaces avec un abrasif fin.

bibliothèque-42Avec une brosse douce, époussetez tout le bois.

bibliothèque-45Appliquez la peinture en deux couches.

Fond transparent

Le module de bibliothèque est fermé sur une face
par un fond transparent en verre synthétique.

bibliothèque-46Posez le verre synthétique sur des journaux. bibliothèque-48Positionnez le module sur la plaque de
verre synthétique. bibliothèque-49Tout autour du module, griffez le verre synthétique
avec un cutter à stratifié
(ou avec une griffe à stratifié). bibliothèque-50Ôtez le meuble et approfondissez la rayure,
en veillant à ne pas déraper, en passant
le cutter plusieurs fois d’un bout à l’autre de la plaque. bibliothèque-51Pliez la plaque le long de la rayure. Elle se casse,
sans difficulté. bibliothèque-52Coupez les plastiques de protection. bibliothèque-55Enlevez les plastiques de protection. bibliothèque-57Positionnez le fond avec précision et percez aux
points de fixation avec un foret à métaux à vitesse lente. bibliothèque-58Vissez la plaque avec des vis à bois à tête ronde. bibliothèque-60Poncez les arrêtes du verre synthétique.

Fixation de la bibliothèque sur la rampe d’escalier

Deux modules sont accrochés à une rampe d’escalier par des pontets
en acier utilisés habituellement pour les verrous à l’ancienne :
4 pontets par module.

bibliothèque-61Vissez partiellement les pontets du haut au dos
du meuble afin de l’accrocher. bibliothèque-63Le meuble étant accroché, présentez les autres pontets
pour prépercer le verre synthétique. bibliothèque-64Placez un morceau de mousse ou de caoutchouc
dans les pontets. bibliothèque-66Vissez les pontets. bibliothèque-68VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 2715

Le perçage du carrelage de sol ou de mur, des pierres les plus dures et du verre est une opération délicate qui nécessite un outillage particulier.

Nous avons utilisé un coffret de trépans diamant qui rassemble les dix diamètres les plus couramment utilisés pour la pose de chevilles, le passage de canalisations et l’encastre-ment de boîtes électriques : 6, 8, 10, 12, 22, 29, 35, 44, 51 et 67 mm. Le coffret comporte aussi un guide de perçage universel réglable au diamètre de perçage et un système d’arrosage avec mise sous pression, blocage en position d’arrosage et tuyau d’un mètre.

percage-carrelage-05
Trépans Diamant et Coffret trépans Diamant (Erko) Prix indicatifs des trépans : 14,70 à 136 €. Prix indicatif du coffret : 502 €.

Le matériel utilisé conçu pour les professionnels permet d’obtenir des trous circulaires
d’une qualité exceptionnelle.
Les trépans existent en 19 diamètres : 6, 8, 10, 12, 14, 16, 19, 22, 29, 35, 41, 44, 51,
60, 65, 67, 76, 83 et 105 mm.
Ils sont pourvus d’une concrétion diamant dont
le grain a été calculé pour percer facilement les matériaux durs :
grès cérame, pierre, lave, brique, verre, composites…

Technique de perçage

Pour une efficacité maximale en conservant les qualités de coupe des trépans,
le perçage est réalisé en mouillant en permanence la zone de coupe.
Utilisez une perceuse avec variateur de vitesse.
La technique est utilisable sur des surfaces horizontales ou verticales.

percer le carrelage-01Réglez l‘ouverture du guide au diamètre de perçage.
Positionnez le guide de perçage sur la surface à percer.
La ventouse fixe le guide par simple basculement de sa poignée.

percer le carrelage-02 Remplissez le pulvérisateur d’eau et
pompez pour le mettre sous pression.
Placez le bout du tuyau dans le guide de perçage
de façon à arroser la zone à percer.
Ouvrez l’alimentation en eau du tuyau en déplaçant le bouton du pulvérisateur.

percer le carrelage-03Placez le trépan dans le guide et démarrez la perceuse à vitesse lente.
Percez avec une pression constante.

percage-carrelage-04 Le perçage obtenu est d’une précision parfaite, sans aucun éclat.

 

 

0 2266

Ce banc originaire d’Asie du Sud-Est a subi les intempéries et le bois des pieds n’a pas résisté à la pourriture. La fabrication rustique de ce meuble permet d’envisager une restauration assez simple sans connaissance en ébénisterie.

Préparation du banc

Banc_01 Le banc est constitué d’éléments assez grossiers assemblés
par des chevilles et des clous.

Banc_02 Arrachez les parties cassées ou pourries.

Banc_03Ret1 Utilisez un gros tournevis et un maillet pour séparer les pièces clouées.

Banc_04Ret1 Arrachez les clous qui restent plantés dans le bois.

Banc_06Ret1 L’état du pied nécessite sa suppression.
Tracez l’alignement de la traverse du banc.

Banc_07Ret1 Sciez le morceau de pied.

Banc_09Ret1 Éliminez les parties pourries.

Banc_11Ret1 Préparez du mastic à bois synthétique à base de polyester
et de poudre de bois : le mastic dans la grande cuvette du doseur…

Banc_12Ret1 … le durcisseur dans la petite cuvette.

Banc_15Ret1 Mélangez les deux composants.

Banc_16 Rebouchez les trous au mastic et laissez sécher.

Fabrication du pied du banc

Banc_21Ret1 Reportez sur un carton la forme du pied.

Banc_22Ret1 Découpez le gabarit à la forme du pied.

Banc_23Ret1 Préparez un morceau de bois d’une surface permettant
de reporter la forme du pied et d’une épaisseur au moins égale à celle du pied.

Banc_24 Au besoin, rabotez pour obtenir l’épaisseur voulue.

Banc_25Ret1 Tracez la forme du pied avec le gabarit.

Banc_27Ret1 Découpez à la scie sauteuse avec une lame longue.

Banc_29Ret1 Poncez pour abattre les arêtes et obtenir une surface lisse.

Montage du pied

Le nouveau pied est fixé à la partie restante par deux tourillons de ø 12 mm et par de la colle-mastic.
Comme l’ancien pied, il est renforcé par des pièces triangulaires qui seront vissées dans le pied
et dans la traverse du banc.

Banc_30Ret1 Poncez les parties rebouchées au mastic pour obtenir une surface plane.

Banc_31ret Percez deux trous de ø 12 mm en haut du pied pour
poser des tourillons en utilisant une bague de réglage
de profondeur de perçage. Les trous ont une profondeur
égale à la moitié de la longueur du tourillon plus 2 ou 3 mm.

Banc_32Ret1 Posez des centreurs de tourillonnage (ø 12 mm).

Banc_33Ret1 Présentez le pied à son emplacement.

Banc_34Ret1 Frappez au maillet pour que les centreurs marquent la surface mastiquée.

Banc_36Ret1 Percez les trous de tourillons aux emplacements marqués.

Banc_37Ret1 Encollez les tourillons avec de la colle-mastic Ni clou ni vis.

Banc_38Ret1 Enfoncez les tourillons dans les trous.

Banc_40Ret1 Encollez le pied.

Banc_39Ret1 Emboîtez le pied dans les tourillons.

Banc_41 Tracez sur un carton les côtés du triangle de renfort.

Banc_43Ret1 Reportez sur une planche de bois.

Banc_44Ret1 Sciez les triangles de renfort.

Banc_45Ret1 Percez les trous de vissage des triangles perpendiculairement aux côtés.

Banc_46Ret1 Fraisez les trous pour encastrer la tête des vis.

Banc_47Ret1 Encollez les deux côtés des triangles.

Banc_48Ret1 Vissez-les sur le pied …

Banc_49Ret1 … et sur la traverse.

Finition

Banc_50Ret1 Préparez du mastic spécial pour bois cassé et très endommagé.

Banc_51Ret1 Rebouchez tous les trous et les espaces vides.

Banc_52Ret1 Appliquez du durcisseur spécial pour bois pourri sous les pieds existants.

Banc_53Ret1 Après séchage, poncez.

Banc_54Ret Teintez avec une teinture ou un mélange de teinture
de la couleur du banc. Pour la finition, vous pouvez utiliser de la cire,
du vernis ou une lasure selon la destination du banc.

 

 VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 2 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

 

0 7196

De fonctionnement et de conception très simples, cette balançoire fait appel à des techniques à la portée de tout bricoleur mais sa réalisation est étalée sur plusieurs jours. La balançoire est constituée de trois parties : le support-pivot, le bras et deux sièges. La longueur du bras de balançoire et la hauteur de l’axe de rotation peuvent varier pour que la balançoire monte plus ou moins haut selon l’âge des enfants.

Matériel :

  • Poteaux ø 80 mm : 2 fois 110 ou 120 cm.
  • Poteau ø 100 mm, longueur 250 cm.
  • Contreplaqué marine 16 mm d’épaisseur : 4 morceaux de 50 x 50 cm, 2 morceaux de 20 x 20 cm.
  • Barre ronde ø 22 mm x 20 cm
  • Tube d’acier 15 x 21 mm.
  • Tige filetée ø 14 mm.
  • Écrous à frein 14 mm (4) et rondelles larges 14 mm (2).
  • Vis VBA 50 et 70 mm de longueur.


Le support-pivot de la balançoire

Il est constitué de deux poteaux de 80 mm de diamètre et 110 cm de hauteur, scellés dans un plot de béton. L’écartement entre les deux poteaux est calculé en fonction du diamètre du bras en ajoutant les épaisseurs de deux écrous et de deux rondelles.


01-balançoireAssemblez temporairement les deux poteaux du support
avec un espacement constant de 132 mm.

02-balançoire Plantez quelques pointes, à moitié enfoncées, dans le bas des poteaux
pour leur scellement.

03-balançoire Creusez le trou de scellement : environ 50 x 50 x 50 cm dans un sol dur,
plus dans un sol tendre.

04-balançoire Positionnez le support dans le trou, verticalement, en le calant
avec des pierres.

05-balançoire Remplissez le trou de béton en veillant à ne pas décaler le support.
Laissez sécher plusieurs jours avant de procéder au montage du bras.

Le bras de la balançoire

Il s’agit d’un poteau rond de 100 mm de diamètre et 250 cm de longueur.
Il est percé en son milieu pour recevoir un tube d’acier (15 x 21 mm)
qui sert de manchon.

06-balançoire Sciez le bras à la longueur prévue puis tracez le milieu.

07-balançoire Percez le trou de passage du tube avec un vilebrequin et
une mèche à bois de 16 mm de diamètre.

08-balançoire Enfilez le tube d’acier dans le trou du bras.

09-balançoireSciez le tube au ras du bois.

Le montage du bras

Le bras pivote autour d’un axe constitué d’une tige filetée de 14 mm
de diamètre qui est bloquée sur les poteaux du support par des écrous.

10-balançoire Percez les deux poteaux du support, à la même hauteur (58 cm),
horizontalement.

11-balançoire Enfilez la tige filetée dans l’un des poteaux, vissez-y un écrou
sans oublier d’intercaler une rondelle.

12-balançoire Positionnez le bras et enfilez la tige filetée en la vissant, au fur et à mesure,
dans l’écrou déjà en place.

13-balançoire Placez une autre rondelle et un autre écrou de l’autre côté du bras.

14-balançoire Continuez à visser la tige filetée pour qu’elle traverse le second poteau
(il est nécessaire d’être deux pour tenir les écrous).

15-balançoire Lorsque la tige filetée dépasse suffisamment du poteau,
serrez-la par un écrou.

16-balançoire Sciez la tige filetée au ras du support.

17-balançoire Réglez le serrage du bras entre les supports de façon que qu’il ait
une rotation libre sans jeu.

Les sièges de la balançoire

Ils sont découpés dans des morceaux de contreplaqué marine de 16 mm d’épaisseur.
La tête, sur laquelle sont fixées les poignées, est formée de deux morceaux de 50 x 50 cm
collés l’un sur l’autre. Elle est insérée dans le bras de la balançoire.
Le siège, découpé dans un morceau de 20 x 20 cm,
est fixé sur le bras de la balançoire.

18-balançoire Dessinez le motif de la tête sur un carton et reportez-le
sur le contreplaqué.

19-balançoire Découpez à la scie sauteuse.

20-balançoire Utilisez la première tête pour tracer la seconde.

21-balançoire De la même façon, tracez puis découpez les sièges.

22-balançoire Tracez sur le bras l’emplacement de l’avant du siège : à 10 cm du bout.

23-balançoire Entaillez à la scie sur 3 cm d’épaisseur.

24-balançoire Avec une ponceuse à bande, aplanissez la partie qui portera le siège.

25-balançoire Le siège affleure le dessus du bras de la balançoire.

26-balançoire Tracez la découpe d’encastrement de la tête en utilisant celle-ci
comme gabarit.

27-balançoire Sciez les deux joues de l’encastrement.

28-balançoire Le fond de la découpe est réalisé par perçage.

29-balançoire Rectifiez la découpe à la lime électrique ou à la râpe.

Contrecollage

1. balançoireDéposez une couche régulière et fine de colle à bois “spéciale extérieur”.

2. balançoire Superposez les deux panneaux.

3. balançoireSerrez avec des serre-joints pendant le séchage de la colle.

Le montage des sièges

33-balançoire Emboîtez la tête du siège dans l’encastrement prévu.

34-balançoire Fixez la tête par quelques vis de 70 mm de longueur.

35-balançoire Fixez le siège par 4 vis de 50 mm.

36-balançoire Percez le trou de passage des poignées.

37-balançoire Percez le trou de passage des poignées en plaçant un martyr
pour ne pas provoquer d’éclat.

38-balançoire Abattez toutes les arêtes à la râpe…

39-balançoire … et à la ponceuse.

40-balançoire Enfilez la poignée, constituée d’une barre ronde de 22 mm de diamètre
et 20 cm de longueur.

41-balançoire De vieux pneus de kart, vissés sous le bras, servent d’amortisseur.

42-balançoireUn peu de lasure et de peinture assure la décoration
de la balançoire.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 5344

Vous avez constaté, comme moi, qu’il est difficile de conserver les magazines et revues dans une bibliothèque… ils se plient, se déforment et s’affaissent. La solution que j’ai trouvée consiste à réaliser
une bibliothèque en biais où toutes les étagères sont inclinées à 45°.

La réalisation de l’étagère est semblable à celle d’une bibliothèque verticale. Elle s’assemble par la technique de l’emboîtage à mi-bois en largeur. À partir d’un schéma, les éléments sont découpés à la scie sauteuse avec précision.

bibliothèque_P1
Réalisez un croquis en utilisant une couleur par tablettes de mêmes longueurs.
Dessinez avec soin les recouvrements (indiqués par les flêches) pour calculer la longueur de chaque tablette. Par exemple, la tablette 1 recouvre les tablettes 5 et 7, elle a une longueur de 40 cm + 2 épaisseurs
(la 5 et la 7) ; la tablette 5 est recouverte par la 1 et elle recouvre la 9,
elle a une longueur de 3 fois 40 cm + 3 épaisseurs (la 6, la 8 et la 9).
Ce croquis servira aussi de plan d’assemblage.

Quel bois choisir pour la bibliothèque ?

Si la bibliothèque doit être vernie, teintée, lasurée ou cirée, choisissez des planches de bois massif ou des tablettes de pin (moins résistantes). Si la bibliothèque est peinte, utilisez du latté ou du contreplaqué multiplis. Dans notre exemple, nous avons utilisé de la tablette de 30 cm de largeur.

Les dimensions et le tracé

La bibliothèque est constituée de cases carrées de 40 cm de côté. Préparez un schéma et une feuille de débit en numérotant chaque tablette. Le schéma indique les recouvrements pour assembler les étagères par clouage ou vissage. Pour déterminer la longueur de chaque tablette et les emplacements des entailles d’emboîtement, il faut ajouter les épaisseurs de tablettes (18 mm dans notre exemple).

Réalisation de la bibliothèque

bibliothèque-01Mesurez la distance entre la lame de la scie et le bord de sa table
(dans notre cas, 35 mm).
Cet écart de coupe servira pour le guidage de la scie.

bibliothèque

Pour simplifier le traçage, vous pouvez découper un gabarit dans
du carton fort ou dans de l’Isorel. Ce gabarit doit être parfaitement d’équerre.
Sa largeur est égale à celle des tablettes et sa longueur est de 435 mm
(400 mm d’écartement entre les tablettes + 35 mm d’écart de coupe).

bibliothèque-03En utilisant le gabarit, reportez 43,5 cm à partir du bout d’une tablette.

bibliothèque-04Tracez cette première ligne-repère.

bibliothèque-05 Appliquez contre la ligne-repère un morceau de tablette
pour tracer l’épaisseur de l’entaille.

bibliothèque-07Tracez la seconde ligne-repère.

bibliothèque-09Tracez une ligne à mi-largeur de la tablette (ici, 15 cm). Cette équerre munie
de perforations tous les centimètres permet un traçage facile
en faisant glisser l’équerre en bord de tablette.

bibliothèque-10Fixez avec deux serre-joints une règle le long
de la première ligne-repère.

bibliothèque-13Sciez en appuyant la table de la scie le long de la règle,
jusqu’au tracé de profondeur de l’entaille.

bibliothèque-11Fixez la règle le long de la seconde ligne-repère et sciez de la même façon.

bibliothèque-14Tracez les lignes-repères de la seconde entaille, comme précédemment.

bibliothèque-15Pour les tablettes qui viennent en recouvrement, tracez les lignes-repères
au mètre à 453 mm (400 mm + 18 mm d’épaisseur + 35 mm d’écart de coupe).

bibliothèque-17 Numérotez chaque tablette selon le schéma.

bibliothèque-18Rayez au fur et à mesure, sur votre feuille de débit, la tablette découpée.

bibliothèque-21Découpez les quatre éléments de “fermeture”.

bibliothèque-22 Avec un ciseau à bois de la largeur de l’entaille (18 mm),
faites sauter la partie “tombante” de chaque entaille.

bibliothèque-23Aplanissez le fond d’entaille à la râpe à bois fine ou à la lime électrique.

bibliothèque-24Poncez les chants et les découpes ainsi que les plats (pour effacer les tracés).

bibliothèque-28Emboîtez les différentes tablettes en suivant votre schéma.

bibliothèque-29Les tablettes s’emboîtent par-dessus ou par-dessous pour constituer
un ensemble solide. Si un emboîtement se fait mal,
rectifiez l’entaille à la lime.

bibliothèque-30 L’assemblage définitif peut être réalisé “à bois blanc” ou après finition
des tablettes (il est plus facile d’obtenir une finition parfaite sur les tablettes à plat).
Vissez (ou clouez) les tablettes en recouvrement sur les chants des tablettes
qu’elles recouvrent.
bibliothèque-31 Fixez les quatre éléments de “fermeture”.

bibliothèque-32 Fixez la bibliothèque au mur par quatre pattes à visser.

bibliothèque-33La fixation est indispensable pour éviter la défor-mation de la bibliothèque.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 709

024-coller du boisLe collage courant de deux morceaux de bois entre eux s’effectue à la colle à bois vinylique. C’est une colle blanche qui devient transparente en séchant :
1. Étaler la colle en faible épaisseur.
2. Maintenir les morceaux assemblés, serrés entre eux par des serre-joints ou par un système de presse, pendant toute la durée du séchage. On peut utiliser de la colle à bois normale qui sèche en quelques heures, ou de la colle à bois rapide qui sèche en 10 à 30 minutes. Attention ! La colle à bois vinylique n’est pas utilisable à l’extérieur.

0 1311

Nous avons créé des placards en chêne massif dans cette cuisine rustique dont nous conservons une colonne en carreaux de plâtre et briques dans laquelle sera inséré le lave-vaisselle.

Matériaux naturels
Elle est réalisée avec trois matériaux naturels qui sont utilisés depuis des milliers d’années : le plâtre, le bois et la terre cuite.

Rangement pratique
Les cuisines du commerce sont équipées de systèmes sophistiqués de tiroirs de rangement dont le seul défaut est le prix. En choisissant des dessertes à roulettes et des accessoires en fil métallique nous avons le même côté pratique sans le prix.

Esthétique
Le choix décoratif tient principalement à l’alliance des matières : blanc de l’ossature, chaleur du chêne clair, lumière de l’émail jaune du carrelage, noir et brillant métal des équipements et des accessoires.

Prix
Le rapport qualité-prix de notre cuisine est excellent grâce au faible coût des éléments de construction de la cuisine et des systèmes de rangement et au prix raisonnable des tablettes de chêne industrialisées, ce qui a permis de choisir un carrelage artisanal de qualité, évidemment plus cher que des plans en mélaminé.

Des placards en plâtre avec des plans en agglo

Ossature en carreaux de plâtre

cuisine rustique_02 La cuisine étant une “pièce humide”, qu’on lave facilement à grande eau,
choisissez des carreaux hydrofuges. Ils sont de couleur bleue.

cuisine rustique_03 Tracez les découpes nécessaires.

cuisine rustique_05 Découpez à la scie égoïne à plâtre ou à la scie égoïne électrique.

cuisine rustique_07Pour assembler les carreaux entre eux et les fixer aux parois existantes,
utilisez de la colle à carreaux de plâtre, appelée aussi “liant colle plâtre”.

cuisine rustique_11Les carreaux sont équipés de rainures et languettes
qui assurent un assemblage facile.

cuisine rustique_14Tracez les emplacements des montants. Ici, ils sont espacés de 45 cm.

cuisine rustique_16 Posez les montants en veillant aux alignements et à la verticalité des carreaux.

cuisine rustique_18 Des linteaux, constitués de morceaux de carreaux, ferment le haut des placards.
Ils reposent sur des entailles réalisées dans les montants.

Réalisation des entailles

cuisine rustique_19 Tracez les entailles à la largeur des linteaux (une épaisseur de carreau)
et à la hauteur souhaitée.

cuisine rustique_21Exécutez les entailles à la scie.

cuisine rustique_23Posez les linteaux à la colle. Chaque linteau porte sur
une demi-épaisseur de montant.

Réalisation de l’îlot de cuisson

cuisine rustique_25 Tracez l’implantation de l’îlot de cuisson sur le sol.

Cuisine_27Posez les carreaux en veillant à l’équerrage des angles.

cuisine rustique_28Des carreaux posés au sol servent de base au meuble.

cuisine rustique_29 Un socle, constitué de morceaux de carreaux servira de support au four encastré.

cuisine rustique_30 Contrôlez la verticalité de la construction.

cuisine rustique_31 Croisez les joints de carreaux lors de la pose de la deuxième rangée
afin d’obtenir un assemblage robuste.

cuisine rustique_33 Lissez les joints au fur et à mesure de la construction.

cuisine rustique_34Terminez par les linteaux.

cuisine rustique_60 Après séchage, poncez les joints et enduisez les carreaux de plâtre
avec de l’enduit de lissage (Magic-liss Toupret) posé au rouleau
ou au couteau à enduire…

cuisine rustique_62…et lissé au pinceau pour donner un aspect de plâtre rustique. Peignez après séchage.

Plans en panneaux de particules

Le plan de travail à carreler est un panneau de particules hydrofuge,
de couleur verte (résistant à l’eau) de 28 mm d’épaisseur.

cuisine rustique_36 Positionnez le panneau sur l’ossature et tracez les découpes éventuelles.

Technique pour la découpe d’un arrondi

cuisine rustique_39 En bout, le plan de travail est découpé en arrondi pour l’esthétique
et pour la sécurité. Reportez la largeur du panneau…

cuisine rustique_40 …pour déterminer un carré.

cuisine rustique_41 Tracez le centre du carré au croisement de ses deux diagonales.

cuisine rustique_43Tracez un arc de cercle tangent aux bords du carré avec
un grand compas ou une ficelle.

cuisine rustique_44Découpez à la scie sauteuse.

cuisine rustique_54 Les plans sont collés sur l’ossature en plâtre après dépoussiérage,
avec de la colle-mastic Ni clou ni vis.

cuisine rustique_55 Positionnez le plan sur les cordons de colle.

cuisine rustique_56 Réglez la position du plan de travail.

Préparation des encastrements

cuisine rustique_47 Tracez la découpe d’encastrement de l’évier à partir des cotes indiquées
par le fabricant.

cuisine rustique_48 Percez des trous dans les angles avec une mèche à bois de 8 ou 10 mm.

cuisine rustique_49 Sciez la découpe à la scie sauteuse à partir des trous dans les angles.

cuisine rustique_51 La chute pourra servir à fabriquer une étagère robuste.

cuisine rustique_59De la même façon, tracez et sciez la découpe d’encastrement
de la plaque de cuisson.

Des portes en chêne massif
pour cette cuisine rustique
Réalisation des portes de placards

Les portes ont été découpées dans des tablettes de 50 cm de largeur.
Elles ont des hauteurs correspondant à un choix esthétique et pratique :
en particulier le passage des resserres à roulettes.

cuisine rustique_64 Découpez les portes à la scie. Tous les outils de coupe sont utilisables :
scie égoïne à main, scie circulaire ou scie sauteuse.

cuisine rustique_65 Chanfreinez les bords des portes au rabot électrique.

cuisine rustique_69 Le chanfrein est un motif esthétique mais il a aussi des avantages techniques :
supprimer l’agressivité et la fragilité d’un angle vif.

cuisine rustique_72 Poncez les surfaces avec un abrasif fin et une cale à poncer
pour obtenir une surface lisse.

cuisine rustique_73Poncez les chants à la main avec une feuille abrasive pliée.

cuisine rustique_102Appliquez la finition. Une lasure de teinte chêne clair, en deux couches,
assure la coloration du bois et la protection contre les taches d’eau.

Pose des charnières des portes

Les portes sont posées en applique, devant l’ossature des placards,
avec des charnières invisibles à encastrer, de 35 mm de diamètre,
type charnière invisible à clip à ressort
pour porte en applique à recouvrement (Vynex).

cuisine rustique_114 Repérez l’emplacement des charnières. Dans notre exemple à 20 cm
du bas et à 15 cm du haut de la porte.

cuisine rustique_115Tracez le point de perçage à la largeur du recouvrement, soit 25 mm
dans notre exemple. La porte de 50 cm de largeur recouvre les montants
en plâtre de 25 mm, puisque l’espacement entre les montants est de 45 cm.

cuisine rustique_116Percez les trous d’encastrement avec une fraise à encastrer
de 35 mm de diamètre.

cuisine rustique_118 La profondeur du trou est la hauteur du coffre de charnière.
La fraise utilisée a exactement cette hauteur (fraise Wolfcraft).

cuisine rustique_120Vissez les charnières sur la porte. Les vis Rocket évitent le fendage du bois.

cuisine rustique_137 Positionnez la porte devant son emplacement et tracez les points
de fixation des platines des charnières.

cuisine rustique_138 Percez sur 35 mm de profondeur avec un foret à béton de ø 8 ou 9 mm.

cuisine rustique_140 Posez les chevilles. Ici, des chevilles à visser Vix.

cuisine rustique_141 Déclipsez la platine de la charnière.

cuisine rustique_142Pour assurer une meilleure fixation de la charnière sur le plâtre
qui est un matériau tendre, encollez avec du mastic de fixation
(Pro 200 Fixation objets lourds Pattex).

cuisine rustique _143Vissez la platine de charnière.

cuisine rustique _144 Après séchage de la colle, posez la porte en clipsant
les charnières sur leur platine.

cuisine rustique _146 Réglez l’aplomb des charnières en tournant les vis de réglage.

cuisine rustique _154 Tracez les emplacements des poignées.

cuisine rustique _155 Percez avec un foret à bois.

cuisine rustique _156Vissez les poignées.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 2 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Retrouvez Robert…

Cévennes Sensations