Tags Posts tagged with "meuble"

meuble

0 1420

Avec un peu de patience et quelques produits, on peut donner une nouvelle vie à des meubles achetés quelques euros.

Les règles de base sont simples :
1. Démonter sans brutalité pour ne rien casser.
2. Repérer les pièces et les ranger.
3. Remplacer les éléments abîmés par des éléments équivalents (en particulier les vis et les boulons).
4. Procéder au remontage dans le bon ordre.

Démontage de la table

La table basse est constituée d’un piètement avec deux pieds en bois vernis reliés par deux barres de métal doré, et d’un plateau en ­résine qui a été ­recouvert de ­Vénilia adhésif.

table_basse_ovale-02 table_basse_ovale-03Pour décoller le vinyle adhésif, le sèche-cheveux
facilite les choses en ramollissant le film. table_basse_ovale-05Un support en fer est fixé sous le plateau
par des vis à bois. table_basse_ovale-07Les pieds sont assemblés par des boulons
qui se vissent dans les filetages des barres en métal. table_basse_ovale-08Un léger ponçage avec de la maille abrasive assure
le nettoyage et la préparation du vernis des pieds. table_basse_ovale-09Le nettoyage des barres est plus difficile et
m’oblige à utiliser de la laine d’acier à gros grain. table_basse_ovale-10Pour pouvoir revisser le support du plateau sur les pieds,
il est nécessaire de reboucher les anciens trous
de vissage avec de la pâte époxy. table_basse_ovale-11Les trous sont remplis de pâte qui va durcir
pour remplacer le bois manquant. table_basse_ovale-12Pour pouvoir peindre le plateau en résine très lisse
j’applique du préparateur de surface ESP.

table_basse_ovale-13Ce même préparateur est appliqué sur les barres métalliques. table_basse_ovale-14Cinq minutes plus tard, j’essuie avec un chiffon
propre le surplus de préparateur. Ce produit va assurer
l’accrochage de la peinture sur les surfaces lisses. table_basse_ovale-16J’ai choisi de peindre le plateau avec de la laque
noire à l’eau (pour des raisons écologiques
évidentes et pour mon confort). table_basse_ovale-17Je peins de la même façon les barres métalliques
dont la dorure très abîmée ne peut pas être rénovée. table_basse_ovale-18Les pieds en bois reçoivent deux couches
de vernis ébénisterie incolore.

Remontage

table_basse_ovale-19Lorsque tous les revêtements sont secs,
c’est l’étape remontage. table_basse_ovale-21Je visse le support du plateau sur l’un
des pieds avec des vis neuves. table_basse_ovale-22Je revisse les barres métalliques entre les pieds.
Ce sont elles qui déterminent l’écartement des deux pieds. table_basse_ovale-23Un serrage ferme est indispensable à la bonne tenue de l’ensemble. table_basse_ovale-24Je peux, dès lors, visser le support du plateau sur
le second pied. table_basse_ovale-25Le pied est centré sur le dessous du plateau. table_basse_ovale-26Quatre petites vis assurent sa fixation. table_basse_ovale-27Je procède à un léger ponçage de la
laque du plateau à la laine d’acier fine. table_basse_ovale-28J’applique à 12 heures d’intervalle deux couches
de finition de laque avec un léger ponçage entre les couches.

Les produits utilisés :

• Rénovateur Polytrol (Durieu)
• Laine d’acier (Veraline)
• Adhésif Power Tape (Pattex)
• Mastic NI clou NI vis (Pattex)
• Maille abrasive (Gerlon)
• Mastic epoxy Répar’Express (Pattex)
• Préparateur de surfaces E.S.P. (Durieu)
• Laque à l’eau Dipalac (Reca)
• Vernis ébénisterie (Veraline)

 

 

 

0 1181

La rénovation de meubles ou d’objets anciens est souvent source de surprises. Elle commence par une découverte du meuble ou de l’objet, de la façon dont il a été réalisé et, ensuite, de ce qui peut être réparé ou remplacé. Ce guéridon des années 30-40 est dans un triste état, mais, avec un peu de patience et quelques produits, il peut avoir une nouvelle vie.

Les règles de base sont simples :
1. Démonter sans brutalité pour ne rien casser.
2. Repérer les pièces et les ranger.
3. Remplacer les éléments abîmés par des éléments équivalents (en particulier les vis et les boulons).
4. Procéder au remontage dans le bon ordre.

Démontage du guéridon

Le guéridon est très branlant, son miroir est décollé et un morceau de contreplaqué a été fixé au pied. Il est constitué d’une coupelle en aluminium formant le pied, d’une colonne en bois, d’une coupelle supérieure en aluminium et d’un plateau.

gueridon_miroir-01 gueridon_miroir-03La première étape consiste à tout démonter.
Je commence par les vis qui tiennent le plateau. gueridon_miroir-04Je continue par le rond de contreplaqué
qui a été vissé sous le pied.

gueridon_miroir-05La coupelle en aluminium est maintenue
sur la colonne par un écrou un peu rouillé.

gueridon_miroir-06Sous la coupelle du pied, un cache en panneau fin est collé.
Il s’arrache en le soulevant avec un tournevis.gueridon_miroir-07L’intérieur du pied est rempli de sable qui
assure l’assise. Je récupère ce sable.gueridon_miroir-09La coupelle du pied est, elle aussi,
boulonnée sur la colonne.

Nettoyage

gueridon_miroir-10Je décrasse les éléments en aluminium avec
du Polytrol et de la mèche de coton. gueridon_miroir-11Je polis l’aluminium avec de la laine d’acier
fine légèrement mouillée de Polytrol. gueridon_miroir-12De la même façon, je nettoie les embouts
en laiton de la colonne… gueridon_miroir-13… et la colonne elle-même.

Remontage

gueridon_miroir-14Pour remonter les coupelles sur la colonne,
il est préférable d’utiliser des boulons neufs ayant
le même pas de vis que les anciens. gueridon_miroir-15Les boulons sont serrés à la clef pour assurer
la tenue des coupelles sur la colonne. gueridon_miroir-16Avec de petits boulons,
je fixe le plateau sur la coupelle du haut. gueridon_miroir-17Les boulons sont serrés à la pince
pour que le plateau ne bouge pas. gueridon_miroir-18Comme les vis dépassent des boulons un coup
de lime électrique permet de les araser. gueridon_miroir-19Je remplis le pied avec son sable. gueridon_miroir-20Des bandes d’adhésif solide bouchent
le trou de remplissage. gueridon_miroir-21Pour fixer le cache du pied,
j’utilise du mastic de fixation. gueridon_miroir-23Une fois posé sur le cordon de mastic,
le cache est maintenu instantanément (10 secondes). gueridon_miroir-25J’utilise le même mastic pour coller le miroir sur le plateau. gueridon_miroir-26Le dessous du miroir était recouvert d’une couche de
mousse destinée à compenser l’épaisseur des boulons. gueridon_miroir-27Deux couches de vernis incolore ravivent
la colonne en bois.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF À 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 1927

Ce banc originaire d’Asie du Sud-Est a subi les intem-péries et le bois des pieds n’a pas résisté à la pourriture. La fabrication rustique de ce meuble permet d’envisager une restauration assez simple sans connaissance en ébénisterie.

Préparation

Banc_01 Le banc est constitué d’éléments assez grossiers assemblés
par des chevilles et des clous.

Banc_02 Arrachez les parties cassées ou pourries.

Banc_03Ret1 Utilisez un gros tournevis et un maillet pour séparer les pièces clouées.

Banc_04Ret1 Arrachez les clous qui restent plantés dans le bois.

Banc_06Ret1 L’état du pied nécessite sa suppression.
Tracez l’alignement de la traverse du banc.

Banc_07Ret1 Sciez le morceau de pied.

Banc_09Ret1 Éliminez les parties pourries.

Banc_11Ret1 Préparez du mastic à bois synthétique à base de polyester
et de poudre de bois : le mastic dans la grande cuvette du doseur…

Banc_12Ret1 … le durcisseur dans la petite cuvette.

Banc_15Ret1 Mélangez les deux composants.

Banc_16 Rebouchez les trous au mastic et laissez sécher.

Fabrication du pied

Banc_21Ret1 Reportez sur un carton la forme du pied.

Banc_22Ret1 Découpez le gabarit à la forme du pied.

Banc_23Ret1 Préparez un morceau de bois d’une surface permettant
de reporter la forme du pied et d’une épaisseur au moins égale à celle du pied.

Banc_24 Au besoin, rabotez pour obtenir l’épaisseur voulue.

Banc_25Ret1 Tracez la forme du pied avec le gabarit.

Banc_27Ret1 Découpez à la scie sauteuse avec une lame longue.

Banc_29Ret1 Poncez pour abattre les arêtes et obtenir une surface lisse.

Montage du pied

Le nouveau pied est fixé à la partie restante par deux tourillons de ø 12 mm et par de la colle-mastic.
Comme l’ancien pied, il est renforcé par des pièces triangulaires qui seront vissées dans le pied
et dans la traverse du banc.

Banc_30Ret1 Poncez les parties rebouchées au mastic pour obtenir une surface plane.

Banc_31ret Percez deux trous de ø 12 mm en haut du pied pour
poser des tourillons en utilisant une bague de réglage
de profondeur de perçage. Les trous ont une profondeur
égale à la moitié de la longueur du tourillon plus 2 ou 3 mm.

Banc_32Ret1 Posez des centreurs de tourillonnage (ø 12 mm).

Banc_33Ret1 Présentez le pied à son emplacement.

Banc_34Ret1 Frappez au maillet pour que les centreurs marquent la surface mastiquée.

Banc_36Ret1 Percez les trous de tourillons aux emplacements marqués.

Banc_37Ret1 Encollez les tourillons avec de la colle-mastic Ni clou ni vis.

Banc_38Ret1 Enfoncez les tourillons dans les trous.

Banc_40Ret1 Encollez le pied.

Banc_39Ret1 Emboîtez le pied dans les tourillons.

Banc_41 Tracez sur un carton les côtés du triangle de renfort.

Banc_43Ret1 Reportez sur une planche de bois.

Banc_44Ret1 Sciez les triangles de renfort.

Banc_45Ret1 Percez les trous de vissage des triangles perpendiculairement aux côtés.

Banc_46Ret1 Fraisez les trous pour encastrer la tête des vis.

Banc_47Ret1 Encollez les deux côtés des triangles.

Banc_48Ret1 Vissez-les sur le pied …

Banc_49Ret1 … et sur la traverse.

Finition

Banc_50Ret1 Préparez du mastic spécial pour bois cassé et très endommagé.

Banc_51Ret1 Rebouchez tous les trous et les espaces vides.

Banc_52Ret1 Appliquez du durcisseur spécial pour bois pourri sous les pieds existants.

Banc_53Ret1 Après séchage, poncez.

Banc_54Ret Teintez avec une teinture ou un mélange de teinture
de la couleur du banc. Pour la finition, vous pouvez utiliser de la cire,
du vernis ou une lasure selon la destination du banc.

 

 VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 2 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

 

0 10997
Un meuble bar des années 50, découvert sur troc.com et plutôt bien préservé, mais qui nécessite une rénovation du vernis.

Ce meuble bar des années 50, découvert sur troc.com et plutôt bien préservé, mais qui nécessite une rénovation du vernis. Nous en profitons pour utiliser différents produits et différentes techniques. Les surfaces en assez bon état seront simplement rénovées. Les surfaces endommagées seront revernies après ponçage et teintes.

Meuble_bar_02

 

 

 

 

 

 

 

Rénovation

Meuble_bar_01Des produits d’antiquaires, d’origine ancienne, mais de fabrication contemporaine,
sont destinés à rénover les vieux vernis. Ils sont issus de vieilles recettes d’ébénistes (gamme Starwax).


Le Régénérateur pour meubles cirés ou vernis est un mélange à base de solvants et d’huiles qui nettoie la surface et ravive la teinte. Il permet même d’estomper les éraflures du vernis et de supprimer les taches d’eau ou d’alcool. Il existe en trois versions : pour bois clairs, pour bois foncés et pour bois fruitiers.Le Régénérateur pour meubles cirés ou vernis est un mélange à base
de solvants et d’huiles qui nettoie la surface et ravive la teinte.
Il permet même d’estomper les éraflures du vernis et de supprimer
les taches d’eau ou d’alcool. Il existe en trois versions : pour bois clairs,
pour bois foncés et pour bois fruitiers.
Frottez la surface vernie en petits mouvements circulaires
avec un tampon de coton à mécher imbibé de régénérateur.

La Popote à vernis antiquaire est un produit traditionnel
qui contient des solvants, des cires et, éventuellement,
des particules abrasives (poudre de ponce).
Appliquez la popote au coton à mécher. Frottez par petits mouvements
pour nettoyer le vernis. Étalez ensuite une mince couche régulière,
laissez sécher et lustrez pour rénover le brillant du vernis.

La Matine Antiquaire est à la fois un produit de rénovation
et un produit de finition. Sorte de vernis à base de gomme laque
(une résine naturelle végétale), la matine ravive les vernis anciens
et elle patine les vernis modernes. Appliquez la matine au pinceau
sur le vernis qui a été légèrement poncé à la laine d’acier.

Ponçage

Le dessus du meuble est le plus abîmé par l’usage avec des salissures et des traces de verre. Le bar étant fabriqué en contreplaqué-latté plaqué d’essences fines, il est impossible de passer du décapant à vernis, car celui-ci risque de décoller le placage. On procède donc par ponçage mécanique.

Meuble_bar_03Poncez à la ponceuse vibrante avec un abrasif moyen ou fin.
Veillez à déplacer la ponceuse en permanence pour ne pas creuser le placage.

Meuble_bar_13Utilisez, de préférence, une petite ponceuse pour les surfaces étroites
ou réduites afin de contrôler le ponçage.

Meuble_bar_05Dépoussiérez avec un tampon de coton à mécher légèrement
imbibé d’alcool à brûler.

Meuble_bar_06La laine d’acier permet de poncer délicatement les surfaces vernies.

Meuble_bar_07Frottez avec un tampon de laine d’acier pour éliminer
la couche superficielle salie.

Teinture

La Teinture bois antiquaire à base de térébenthine
et d’huile de lin est destinée à teinter les bois mis à nu.
En différents tons de bois, elle teinte sans faire gonfler
et sans lever les fibres.
Étalez la teinture dans le sens des fibres du bois
avec un tampon de coton à mécher.

Meuble_bar_14L’application à la mèche de coton permet d’appliquer la teinture de
façon régulière en essuyant au fur et à mesure pour éviter les surcharges.

Meuble_bar_19Une feutrine adhésive assure la finition intérieure du meuble-bar.

Vernis


Meuble_bar_20Appliquez le Vernis antiquaire au pinceau à vernir
en couche mince et régulière dans le sens du fil du bois.

Meuble_bar_21Recouvrez bien la surface de vernis en “croisant”,
le pinceau étant passé perpendiculairement au fil du bois.

Meuble_bar_22Lissez dans le sens du fil du bois, le pinceau étant passé avec légèreté
sur la surface recouverte de vernis frais.

Meuble_bar_23Appliquez toujours le vernis en couche mince dans le sens
du fil du bois. Après séchage, poncez légèrement
à la laine d’acier fine, dépoussiérez et appliquez
une seconde couche de vernis.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Retrouvez Robert…

Cévennes Sensations