My Weblog: kutahya web tasarim umraniye elektrikci uskudar elektrikci umraniye elektrikci istanbul elektrikci satis egitimi cekmekoy elektrikci uskudar kornis montaj umraniye kornis montaj atasehir elektrikci beykoz elektrikci

Décoration

0 3811

L’enduit à la chaux est la finition de notre cloison en blocs de chanvre la plus évidente par sa composition,
à base de chaux aérienne, sa souplesse d’application et son aspect final.

En fonction de la surface très acrochante des Chanvriblocs et de la surface plane de la cloison, l’enduit à la chaux est appliqué en une couche grasse lissée à la taloche lisseuse et grésée au tampon de polystyrène.

Composants et dosage de l’enduit à la chaux
• Chaux naturelle blanche (Nathural de Lafarge).
•Sable blanc.
• 1 volume de chaux pour 2 volumes de sable sec.

Gâchage du mortier

enduit_chaux-01Tamisez le sable. enduit_chaux-03Mélangez sable et chaux dans une auge.enduit_chaux-04Mouillez avec de l’eau propre.enduit_chaux-05Gâchez le mélange en ajoutant de l’eau au fur et à mesure
pour obtenir une pâte homogène et souple.enduit_chaux-06Le mélange est ”à point” lorsqu’il se lisse facilement
à la truelle avec une légère remontée d’eau.

Application de l’enduit à la chaux

enduit_chaux-07Déposez du mortier sur une taloche lisseuse (un platoir). enduit_chaux-09Appliquez l’enduit avec la taloche tenue un peu
en biais par rapport au mur. enduit_chaux-11En bordure, déposez le mortier à la truelle. enduit_chaux-12Étalez-le ensuite à la lisseuse. enduit_chaux-14Appliquez l’enduit par surface d’environ 1 m2.

Gréser l’enduit à la chaux

enduit_chaux-20 Pour gréser l’enduit, utilisez une taloche en polystyrène
(ou, tout simplement, un morceau de polystyrène)
mouillé. enduit_chaux-21 Frottez l’enduit avant séchage avec le bloc
de polystyrène en mouvements circulaires.

enduit_chaux-19On peut aussi serrer l’enduit à la petite lisseuse
pour lui donner un aspect ”ferré”.

0 1695

L’ enduit décoratif a d’abord une fonction esthétique en apportant couleur et matière sur le mur. Les enduits décoratifs peuvent aussi avoir un rôle technique en masquant les imperfections du mur. C’est le cas de l’enduit Écorce Minérale que nous avons choisi.

 Les composants de l’enduit Écorce Minérale

1. Sous-couche d’accrochage
• Peinture blanche en phase aqueuse.
• Seau de 5 kg.
• Consommation : 250 g/m2.
• Séchage : 12 h.

2. Enduit
• Composition : sable blanc et fins copeaux de pin.
• Pâte prête à poser.
• 18 couleurs et couleurs en machine à teinter.
• Seau de 15 kg.
• Consommation : 1,25 kg/m2.
• Séchage : 24 à 48 h.écorce-minérale_02

3. Protection de surface
• Produit hydrofuge incolore après séchage.
• Consommation : 0,1 l/m2.
• Séchage : 24 h.

écorce-minérale_19

 

enduit décoratif_04Délimitez les surfaces à revêtir avec du ruban de masquage.

enduit décoratif_03Appliquez une couche régulière de Sous-couche d’accrochage. enduit décoratif_05Déposez l’enduit à la spatule à partir des bords. enduit décoratif_06Étalez l’enduit à la taloche lisseuse.
Une petite taloche, spéciale enduit décoratif, facilite l’application. enduit décoratif_12Étalez environ 1 mm d’épaisseur.
Lissez en appuyant pour serrer l’enduit. enduit décoratif_10Vous pouvez corriger les manques tant que l’enduit est frais. enduit décoratif_16La souplesse de l’enduit permet de revêtir toutes les formes et
de corriger toutes les imperfections de surface. enduit décoratif_14bAprès 45 min, lissez à la taloche avec des mouvements courts
et arrondis pour serrer le grain de l’enduit. enduit décoratif_20Une fois serré, l’enduit décoratif Écorce Minérale offre une surface lisse
et nuancée qui laisse apparaître les copeaux de bois. enduit décoratif_21Après séchage, appliquez une couche de
la Protection de Surface pour renforcer la résistance
du revêtement à l’eau et aux salissures.

 

0 4941

Choisir un carrelage mural en verre, c’est choisir un aspect de profondeur dû à la transparence du verre et choisir un entretien facile. Les différents formats et la palette de couleurs permettent des décors variés avec, en plus, l’harmonisation possible avec des plans vasques, des radiateurs et sèche-serviettes, des fonds de hotte et des crédences.

La pose du carrelage de verre est, évidemment, effectuée sur un mur propre, sec et sain. Elle s’effectue de façon classique avec des joints de 2 mm au minimum.

Caractéristiques du carrelage de verre Pradel Mirrors & Glass

  • Carrelage mural en verre avec fond coloré.
  •  Épaisseur : 6 mm.
  •  Deux gammes : Feeling en négoces professionnels, Décolaque en grandes surfaces de bricolage.
  • Formats de la gamme Feeling : 10 x 30 cm, 15 x 45 cm et 30 x 60 cm.
  • Coloris de la gamme Feeling : Blanc alpin, Argent métallisé, Métallic mat, Ivoire, Métallic carré, Métallic rayures, Noir profond, Gris foncé, Marron taupe, Choco brun, Rouge opéra, Rouge flamme, Bleu nuit, Bleu turquoise métallisé, Vert amande.
  • Formats de la gamme Décolaque : 10 x 40 cm, 20 x 20 cm et 20 x 40 cm.
  • Coloris de la gamme Décolaque : Blanc alpin, Argent métallisé, Miroir, Miroir sablé, Noir profond, Terra, Ambre métallisé, Rouge pourpre, Cuivre métallisé, Vert onyx métallisé, Turquoise métallisé, Prune, Framboise.
  • Classement A+ pour les émissions dans l’air intérieur.
  • Fabrication française.
    Prix indicatifs : 95 à 130 € le m2 selon la couleur.

 

Collage du carrelage de verre

pose carrelage.Image fixe001Utilisez une colle adaptée qui ne risque pas d’endommager le dos des carreaux :
adhésif de classe D2 ou mortier-colle de classe C2S. J’ai choisi la colle
Weber.fix plus prête à l’emploi.
pose carrelage.Image fixe018Étalez la colle avec un peigne à colle.
pose carrelage.Image fixe019Appliquez le carreau sur le lit de colle. pose carrelage.Image fixe020Pressez à la main pour écraser les sillons de colle et assurer l’ancrage. pose carrelage.Image fixe026Posez les carreaux en utilisant des espaceurs de l’épaisseur des joints souhaités.

 

Conseils

La laque ne recouvre pas le dos du carreau jusqu’au bord ce qui peut laisser apparaître un filet brillant. Déposez un peu de colle sur la périphérie du carreau. Posez le carreau bord à bord avec le précédent et
le faire glisser jusqu’à obtenir le joint à la bonne largeur.

 

Découpes du carrelage de verre

Les découpes sont faciles à réaliser avec une machine à couper le carrelage équipée
d’une molette en carbure ou avec un coupe-carrelage électrique à eau avec disque diamanté.
La découpe s’effectue sur la face du carrelage.

carrelage de verre.Image fixe021Pour les découpes, mesurez l’espace à carreler en enlevant l’épaisseur des joints. carrelage de verre.Image fixe022Tracez avec un crayon gras ou avec un feutre ”permanent”. carrelage de verre.Image fixe023Réalisez la découpe à la carrelette équipée d’une molette au carbure.
Rayez le verre (on entend un crissement). carrelage de verre.Image fixe024En fin de rayure, cassez le carreau avec l’enclume de la carrelette.
La coupe est très précise.
carrelage de verre-Image fixe025Poncez la coupe avec une pierre abrasive ou avec un abrasif en feuille.

Réalisation des joints

Les joints sont réalisés avec du mortier à joint, comme pour le carrelage en faïence.
J’ai choisi un joint coloré de la gamme Weber.joint Déco.

carrelage de verre.Image fixe027Préparez le joint selon le dosage indiqué sur le sac. carrelage de verre.Image fixe029Déposez la pâte à joints à la spatule.
carrelage de verre.Image fixe031Utilisez une raclette caoutchouc pour faire pénétrer la pâte au fond du joint
entre les carreaux. Passez la raclette en diagonale dans un sens… carrelage de verre.Image fixe032… puis en diagonale perpendiculairement. carrelage de verre.Image fixe034 Enlevez le surplus de joint avec la raclette.
carrelage de verre.Image fixe040Lorsque le joint est presque sec, frottez avec un chiffon sec, roulé en boule
pour éliminer les traces. carrelage de verre.Image fixe038Lavez avec un papier absorbant humide essoré et propre.

Quelques conseils pour bien poser le carrelage de verre

  • Afin de supprimer les reflets du jour sur les bords découpés, appliquez de la colle sur la tranche du carreau.
  • Pour la pose sur un ancien carrelage en céramique, utilisez une colle ciment.
  • Pour le perçage de petits trous, utilisez un foret à verre ou un foret à maçonnerie neuf avec plaquette au carbure.
  • Pour la fixation avec chevillage, utilisez une cheville nylon avec collerette afin d’éviter tout contact de la vis avec le verre.

Une technique de perçage idéale, y compris pour des trous de grands diamètres est d’utiliser des trépans diamantés avec arrosage. J’utilise ici le kit Erko.

carrelage de verre.Image fixe046

 

0 5441

Les petits carreaux de mosaïque de verre sont particulièrement adaptés aux revêtements des salles de bains. En plaque sur filet, ce revêtement offre une souplesse de pose qui permet son utilisation sur des murs anciens dont la rectitude n’est pas parfaite. Ces plaques de mosaïque de verre s’adaptent aussi aux formes complexes d’une salle de bains aménagée dans les combles.
Nous avons choisi de la mosaïque de verre au décor enrichi par un éclat et une transparence uniques.

Mosaïque de verre

  • Mosaïque Blanc de la collection “les Aquatiques”
  • Mosaïque Bleu Nuit de la collection “les Lumineuses”.
  • Plaques de 32 x 32 cm, épaisseur 6 mm, carreaux de verre de 2,5 x 2,5 cm collés sur un filet.

Prix indicatif : 8,50 € la plaque.


mosaique_04Un avantage de la mosaïque en plaque est la facilité
de découpe.

mosaique_05Commencez la pose à partir du bas. Dans notre exemple,
la plaque de mosaïque habille le muret d’appui
de la baignoire.

La colle à mosaïque

mosaique_45

Colle & Joint spécial douche à l’italienne et piscine de Parexlanko est particulièrement adaptée à la pose de mosaïque. Elle est à la fois la colle de pose et le joint.

Prix indicatif : 27,50 € le sac.

 

 

 

 


mosaïque de verre_06Après avoir déposé la colle à la spatule, étalez-la
au peigne denté.

mosaïque de verre_08Collez la plaque en la pliant le long de l’angle
du muret.

mosaïque de verre_09Ancrez la plaque de mosaïque sur la colle en appuyant
avec un chiffon roulé en boule.

mosaïque de verre_10Posez la plaque au-dessus, pliée sur les deux angles
du muret. Assurez l’épaisseur du joint entre
les plaques avec des croisillons à joint de 2 mm.

mosaïque de verre_14Encollez le mur au peigne à colle.

mosaïque de verre_15Posez les plaques en veillant à la largeur du joint.

mosaïque de verre_22Notre réalisation utilise deux couleurs de mosaïque
sur des murs perpendiculaires. Alignez les carreaux
d’un mur sur l’autre.

mosaïque de verre_23Au besoin, assurez l’ancrage carreau par carreau
en pressant légèrement avec le doigt. L’avantage
de la colle utilisée est que les débordements
de colle sont sans importance puisque la colle sert
aussi de joint.

mosaïque de verre_25Posez des morceaux de plaque découpée
pour le passage des raccords d’alimentation et
d’évacuation d’eau ainsi que les fixations du lavabo.

mosaïque de verre_27Lissez au fur et à mesure pour ancrer la mosaïque
dans le lit de colle.

mosaïque de verre_28Le grand format des plaques de mosaïque permet
une pose assez rapide.

mosaïque de verre_41Si des coupes sont nécessaires, utilisez une machine
à couper le carrelage à disque diamanté
avec refroidissement à l’eau.mosaïque de verre_43Ici, le rebord autour de la baignoire ne correspondant
pas à un nombre de carreaux, il a été nécessaire
de découper des carreaux qui seront posés un par un.

Réalisation des joints
de la mosaïque de verre

Les joints peuvent être réalisés lorsque toute la surface est carrelée
ou par zone si la pose est réalisée en plusieurs jours.

mosaïque de verre_31Déposez la Colle & Joint à la spatule.mosaïque de verre_33Pour faire pénétrer le joint entre les carreaux,
passez la raclette en caoutchouc en biais dans un sens…mosaïque de verre_32… et dans l’autre sens, perpendiculairement.mosaïque de verre_36Après environ une heure de séchage, essuyez
le carrelage avec un chiffon sec roulé en boule
pour éliminer les traces de joint. Ensuite, lavez
avec une éponge humide et essuyez au chiffon
au fur et à mesure.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 7243

table_recup-04

 

Cette table de style Louis XV trouvée sur Troc.com est sans doute une fabrication artisanale du XIXe siècle. Elle a un piètement mouluré et sculpté en hêtre et un plateau en chêne avec marqueterie. L’ usage et le temps ont effacé toute finition et ont donné au bois un ton grisâtre.

 

 

Les produits et matériel utilisés :

  • Dégriseur Tous bois (Véraline)
  •  Brosse en chiendent
  • Ponceuse vibrante (Métabo)
  • Cale et arasif Abranet (Gerlon)
  • Pâte à bois (Véraline)
  • Teinture Bois Antiquaire (Starwax) à la térébenthine et à l’huile de lin
  •  Bouche Pores avant vernis (Véraline)
  • Vernis Bois intérieur (Véraline) aspect ciré

Préparation

table_recup-06

table_recup-07
Appliquez un dégriseur de bois et laissez agir une dizaine de minutes.

table_recup-08Frottez avec une brosse en chiendent.

table_recup-09 Rincez abondamment à l’eau savonneuse et laissez sécher.

table_recup-14Poncez pour nettoyer, régularisez la surface et éliminez le relevage
des fibres du bois. Utilisez une ponceuse vibrante avec un abrasif fin.

table_recup-16Pour poncer les moulures avec une cale en mousse et un abrasif fin,
l’idéal estd’utiliser les abrasifs en maille Abranet (Gerlon).

table_recup-17Pour poncer les zones difficiles d’accès, utilisez une feuille
Abranet en l’enroulant.

table_recup-18Frottez les creux et les reliefs des sculptures avec l’abrasif roulé.
Dépoussiérez soigneusement.

table_recup-19Au besoin, rebouchez les trous avec de la pâte à bois.
Poncez le rebouchage après séchage.

Teinture et finition
table_recup-22

Appliquez une teinture à bois à la couleur souhaitée.
Passez la teinture dans le sens des fibres du bois, sans surcharge.

table_recup-23 Laissez sécher 12 heures à l’air, sans exposer au soleil.

table_recup-24 Appliquez un bouche-pores (ou un fondur) qui sert de sous-couche
imperméabilisante et qui protégera des taches. Laissez sécher 2 heures.

table_recup-25Appliquez le vernis de finition en couche régulière, avec un pinceau
à vernir. Vernissez dans deux axes (croisez les passes).

table_recup-27Terminez par un lissage dans un seul sens. Laissez sécher 6 heures.

table_recup-31 Égrenez les surfaces vernies avec de la laine d’acier fine.

table_recup-32Appliquez une deuxième couche de vernis.

Conseil
Pour obtenir un aspect plus satiné, lustrez le vernis avec un tampon de laine d’acier ultrafine (00000) imprégné de Baume des Antiquaires incolore.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

0 2019

La nécessité d’économiser l’énergie a fait disparaître les lampes traditionnelles à incandescence pour nous proposer toute une gamme d’articles dans les rayons spécialisés à économie d’énergie. Parmi les lampes économes en énergie, les lampes à LED sont, sans doute, l’une des solutions d’avenir les plus performantes. Ces lampes évoluent sans cesse en apportant des solutions originales et efficaces à nos problèmes d’éclairage.

Pour les techniciens
Les LED, lighting emitting diodes en anglais, ou DEL, diodes électroluminescentes en français, ont été inventées dans les années 60 uniquement de cou­leur rouge. En 1990, des LED à lumière blanche ont été créées par utilisation d’une LED bleue couplée à un luminophore jaune. La LED est un composant optoélectronique émet­tant un signal lumineux (photons) lorsqu‘elle est traversée par un courant électrique. On distingue les LED de puissance, ou power LED, (d’1 W ou plus) qui éclairent, des LED “signal” de 0,1 W qu’on appelle couramment des diodes et qui équipent les appareils électroniques pour indiquer qu’ils sont sous tension. Les LED de puissance doivent être alimentées par un courant stabilisé de 350 mA à plus d’1 A.

Les avantages écologiques et économiques des LED de puissance

  • Durée de vie théorique de 50 000 heures (20 000 heures assurées) contre 1 000 heures pour une lampe à incan­des­cence et 10 000 heures pour une lampe fluorescente.
  • Consommation inférieure d’environ sept fois.
  • Solidité. La lampe ne craint pas les chocs.
  • Allumage instantané.
  • Allumage par température basse jusqu’à – 40 °C.
  • Graduable de 0 à 100 %.
  • Contrôle électronique des couleurs par gradation (RVB) et gestion du blanc chaud (2 700 °K) au blanc froid (6 500 °K).
  • Faisceau lumineux sans infrarouge ni ultraviolet.
  • Pas de gaz polluant.
  • Pas de mercure, contrairement à la fluorescence.
  • Pas de plomb.


Les spots à réflecteurs à LED

Les LED peuvent remplacer les spots halogènes pour créer des éclairages ponctuels, plus ou moins dirigés.
Ils sont proposés avec les culots habituels à vis ou GU10.

Avantages 

  • Consommation divisée par 5 ou 6.
  • Durée de vie multipliée par 10.
  • Température de surface divisée par 3 à 4.
  • Émission de gaz carbonique divisée par 5 à 6.


ampoules LED-19 Réflecteur ZeLED MR16 en 12 V (Ambiance Lumière)
ampoules LED-18 Réflecteur ZeLED PAR2O (Ambiance Lumière)
ampoules LED-11 ampoules LED-11-bis Réflecteur ZeLED PAR16 (Ambiance Lumière)
Des réflecteurs à culot GU10 en différentes puissances
(5 et 6 W), différents angles de faisceau (20°, 25°, 80°
ou 88°) et en lumière blanche froide (6 000 °K)
ou chaude (3 000 °K). Garantie 12 mois.

ampoules LED-12ampoules LED-12 Réflecteur ZeLED MR16 (Ambiance Lumière)
Des réflecteurs à culot GU5 en basse tension 12 V.
Ils sont proposés en deux puissances (5 et 6 W)
en différents angles de faisceau (20°, 25°, 80° ou 88°)
et en lumière blanche froide (6 000 °K), en lumière chaude (3 000 °K)
ou en couleurs. Garantie 12 mois.

ampoules LED-07
Réflecteur LED (Megaman)
Une gamme de réflecteurs à culot E14, E27 ou GU10,
conçue pour remplacer les réflecteurs halogènes.
En photo, LED Reflector PAR20 : Puissance 8 W  –
Durée de vie 20 000 heures –
Température en fonctionnement 90 °C.
Une lumière équivalente est donnée par une lampe halogène
PAR20 de 50 W, durant 2 000 heures, avec une température de surface de 400°C.

ampoules LED-03
Spot Parathom PAR 16
(Osram)
Lampe de 5 W avec LED. Puissance éclairante
de 20 W en incandescence. Durée de vie 15 ans.
ampoules LED-17 ampoules LED-16 Le choix d’une température de lumière froide (blanc bleu)
ou d’une lumière chaude (blanc orangé) détermine l’ambiance
et participe au décor.

Les lampes d’ambiance et décoratives à LED

Les LED sont aussi utilisées pour des lampes d’éclairage d’ambiance et des éclairages décoratifs.
Leur puissance est encore assez réduite.

ampoules LED-09

Parathom Classic A 40 (Osram)
Ampoule de remplacement des ampoules classiques
de 40 W avec une consommation de 8 W
et une durée de vie de 25 000 heures.

ampoules LED-02

Parathom Classic A (Osram) Ampoule décorative de 2 W pour l’éclairage
d’une 15 W incandescente. Durée de vie 25 ans.

ampoules LED-01

Liquidled (FlexLedLight)
Ampoule à refroidissement par un liquide à base d’huile,
ce qui réduit le volume de la lampe. L’huile de refroidissement amplifie
la qualité et la puissance de lumière émise.
Puissance 4 ou 5 W (équivalent à 25, ou 30 W), durée de vie 30 000 heures,
éclairage dans un rayon de 200°, en blanc chaud (3 000 °K) ou blanc froid (6 000 °K).

Refroidissement
Les lampes à LED de forte puissance nécessitent un système de refroidissement qui est, le plus souvent, une pièce à ailettes en aluminium pour une bonne circulation de l’air. La solution proposée par Liquidled est originale et efficace. Le liquide de refroidissement est une huile minérale hautement raffinée (Shell Ondina 68), incolore, trans-parente, non toxique et 100 % recyclable.

 

 

0 3116

Ce banc originaire d’Asie du Sud-Est a subi les intempéries et le bois des pieds n’a pas résisté à la pourriture. La fabrication rustique de ce meuble permet d’envisager une restauration assez simple sans connaissance en ébénisterie.

Préparation du banc

Banc_01 Le banc est constitué d’éléments assez grossiers assemblés
par des chevilles et des clous.

Banc_02 Arrachez les parties cassées ou pourries.

Banc_03Ret1 Utilisez un gros tournevis et un maillet pour séparer les pièces clouées.

Banc_04Ret1 Arrachez les clous qui restent plantés dans le bois.

Banc_06Ret1 L’état du pied nécessite sa suppression.
Tracez l’alignement de la traverse du banc.

Banc_07Ret1 Sciez le morceau de pied.

Banc_09Ret1 Éliminez les parties pourries.

Banc_11Ret1 Préparez du mastic à bois synthétique à base de polyester
et de poudre de bois : le mastic dans la grande cuvette du doseur…

Banc_12Ret1 … le durcisseur dans la petite cuvette.

Banc_15Ret1 Mélangez les deux composants.

Banc_16 Rebouchez les trous au mastic et laissez sécher.

Fabrication du pied du banc

Banc_21Ret1 Reportez sur un carton la forme du pied.

Banc_22Ret1 Découpez le gabarit à la forme du pied.

Banc_23Ret1 Préparez un morceau de bois d’une surface permettant
de reporter la forme du pied et d’une épaisseur au moins égale à celle du pied.

Banc_24 Au besoin, rabotez pour obtenir l’épaisseur voulue.

Banc_25Ret1 Tracez la forme du pied avec le gabarit.

Banc_27Ret1 Découpez à la scie sauteuse avec une lame longue.

Banc_29Ret1 Poncez pour abattre les arêtes et obtenir une surface lisse.

Montage du pied

Le nouveau pied est fixé à la partie restante par deux tourillons de ø 12 mm et par de la colle-mastic.
Comme l’ancien pied, il est renforcé par des pièces triangulaires qui seront vissées dans le pied
et dans la traverse du banc.

Banc_30Ret1 Poncez les parties rebouchées au mastic pour obtenir une surface plane.

Banc_31ret Percez deux trous de ø 12 mm en haut du pied pour
poser des tourillons en utilisant une bague de réglage
de profondeur de perçage. Les trous ont une profondeur
égale à la moitié de la longueur du tourillon plus 2 ou 3 mm.

Banc_32Ret1 Posez des centreurs de tourillonnage (ø 12 mm).

Banc_33Ret1 Présentez le pied à son emplacement.

Banc_34Ret1 Frappez au maillet pour que les centreurs marquent la surface mastiquée.

Banc_36Ret1 Percez les trous de tourillons aux emplacements marqués.

Banc_37Ret1 Encollez les tourillons avec de la colle-mastic Ni clou ni vis.

Banc_38Ret1 Enfoncez les tourillons dans les trous.

Banc_40Ret1 Encollez le pied.

Banc_39Ret1 Emboîtez le pied dans les tourillons.

Banc_41 Tracez sur un carton les côtés du triangle de renfort.

Banc_43Ret1 Reportez sur une planche de bois.

Banc_44Ret1 Sciez les triangles de renfort.

Banc_45Ret1 Percez les trous de vissage des triangles perpendiculairement aux côtés.

Banc_46Ret1 Fraisez les trous pour encastrer la tête des vis.

Banc_47Ret1 Encollez les deux côtés des triangles.

Banc_48Ret1 Vissez-les sur le pied …

Banc_49Ret1 … et sur la traverse.

Finition

Banc_50Ret1 Préparez du mastic spécial pour bois cassé et très endommagé.

Banc_51Ret1 Rebouchez tous les trous et les espaces vides.

Banc_52Ret1 Appliquez du durcisseur spécial pour bois pourri sous les pieds existants.

Banc_53Ret1 Après séchage, poncez.

Banc_54Ret Teintez avec une teinture ou un mélange de teinture
de la couleur du banc. Pour la finition, vous pouvez utiliser de la cire,
du vernis ou une lasure selon la destination du banc.

 

 VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 2 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

 

0 2500

Les décors des revêtements vinyliques sont, le plus souvent, des imitations de revêtements traditionnels : parquets, carrelages ou dallages de pierre. Nous avons choisi de créer un décor personnalisé avec deux modèles faux unis qui donnent une note contemporaine à la pièce.

Le revêtement de sol choisi est pourvu d’un envers textile qui facilite la pose et qui accroît son confort thermique et phonique : il procure une agréable sensation de chaleur aux pieds en même temps qu’il atténue les bruits de pas ou de chute d’objets.

Pose du revêtement de sol vinylique

Conseils

  • Si possible, déroulez le revêtement 24 heures avant sa pose dans une pièce.
  • Préparez le sol. Il doit être lisse, propre, sec, plan et solide.
  • Posez le revêtement à une température supérieure à 15 °C.
  • Si vous avez la chance que la pièce ait un mur droit, posez l’un des bords du revêtement le long de ce mur.


Vinyl_01 Positionnez le revêtement sur le sol de façon qu’il remonte sur les murs.
Tenez le revêtement entre les jambes ; prenez appui sur la jambe
à l’extérieur ; avec la jambe intérieure, déplacez le revêtement
pour le tirer vers vous. Procédez ainsi dans les quatre angles.

Vinyl_02 Appliquez le revêtement au sol et marquez l’angle avec le mur.

Vinyl_03

Vinyl_04
Arasez le pourtour de la pièce en utilisant un araseur à lame crochet. L’appareil assure le pliage du revêtement, puis sa coupe, juste dans l’angle entre le sol et le mur. L’araseur peut être utilisé en poussant ou en tirant.Vinyl_06 Arasez un côté jusqu’à ce que l’araseur bute contre le mur.

Vinyl_07 Arasez le côté perpendiculaire jusqu’à ce que l’araseur
bute contre l’angle des murs.

Vinyl_08 Relevez l’angle et positionnez une règle dans la continuité
du trait d’arasement.

Vinyl_10 Tracez et coupez avec un couteau universel ou un cutter, en plaçant
un morceau de panneau en dessous pour ne pas couper le revêtement.

Vinyl_11ret Rabattez l’angle coupé en place

Fixation du revêtement de sol

Vinyl_25 La bande auto-agrippante s’accroche à l’envers textile
du revêtement comme un ruban Velcro.

Vinyl_20 Relevez le bord du revêtement, et collez la face adhésive de la bande
auto-agrippante sur le sol existant. Enlevez le film de protection
au fur et à mesure de la pose.

Vinyl_21 Rabattez le revêtement et marchez dessus pour assurer
la fixation des picots agrippants dans le textile du revêtement.

Découpe décorative du revêtement de sol

La technique de découpe superposée permet de créer un rac-cord de n’importe quelle forme entre deux lés de revêtement. Posez le second lé sur le premier avec un recouvrement correspondant à la forme de découpe que vous avez choisie.

Vinyl_15 Tracez la découpe choisie.

Vinyl_16 Coupez au cutter ou au couteau les deux épaisseurs
de revêtement en même temps.

Vinyl_17 Soulevez le revêtement pour enlever les morceaux découpés.

Vinyl_22 Posez de la bande auto-agrippante ou de l’adhésif double-face sous le joint.

Vinyl_23 Enlevez le film de protection.

Vinyl_24 Jointoyez avec soin les deux morceaux de revêtement.

Entretien

  • Entretien courant à l’aspirateur, au balai à franges ou à la serpillière humide.
  • Nettoyage à l’eau additionnée d’un détergent neutre, suivi d’un rinçage à l’eau claire.
  • Détachage au white-spirit.


VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 17232

Quand on parle de parquet flottant,  il s’agit d’un mode de pose, le parquet n’étant pas fixé sur  le sol et ne touchant pas les murs. Pour réaliser ce type de pose, on utilise du parquet contrecollé qui est constitué de plusieurs couches de bois ou de dérivés de bois (contreplaqué, panneaux de fibres haute densité HDF…) avec une surface en bois vernie en usine.

Le parquet contrecollé en pose flottante est un revêtement de sol au même titre que du carrelage, de la moquette ou du vinyle. Il a des qualités spécifiques :
• revêtement naturel ayant la chaleur et l’esthétique du bois ;
• forte résistance à l’usure et facilité d’entretien par les vernis utilisés (cinq à huit couches) ;
• pose sur tous les supports plans (béton, carrelage, plancher en bois, moquette collée rase…) ;
• limitation de la transmission des bruits par la pose flottante sur une sous-couche ;
• pose simplifiée dans la majorité des cas par le système d’emboîtement automatique “clic” sans colle.

Sous-couches du parquet flottant

Conseils de préparation pour la pose du parquet flottant :

  • Si le sol n’est pas parfaitement plan, par exemple dans le cas d’une dalle de béton ou d’un carrelage ancien, il faut prévoir un ragréage qui compense les défauts.
  • Si la pièce est en rez-de-chaussée, posez un film d’étanchéité de type polyane qui évitera qu’une éventuelle remontée d’humidité du sol ne passe dans le parquet.
  • Stockez le parquet 24 heures avant sa pose dans la pièce à température.


La pose d’une sous-couche résiliente améliore considérablement le confort acoustique du parquet en réduisant les bruits d’impact (marche ou chute d’objets). Elle a aussi l’intérêt d’absorber les petites irrégularités de surface du sol et de renforcer l’isolation thermique.

Parquet_flottant_03 Différentes sous-couches résilientes sont proposées en rouleaux de mousse
polyéthylène de 2 ou 3 mm d’épaisseur qui protège en même temps
des remontées d’humidité.

Parquet_flottant_02 D’autres sous-couches en polystyrène extrudé de 4 mm d’épaisseur
sont présentées en panneaux (Climapor).


Parquet_flottant_01D’autres, enfin, sont des dalles de 585 x 850 mm x 7 mm, constituées
de fibres de bois feutrées (Dalverte).

Parquet_flottant_05 Nous avons choisi les dalles de fibres qui ont le plus fort pouvoir isolant,
à la fois thermique et phonique. Posez les dalles au sol
et croisez les joints des rangées en coupant.

Parquet_flottant_06 Posez les dalles sans les serrer (3 mm de jeu), éventuellement
vous pouvez les coller au sol ou les jointoyer avec un ruban adhésif large.

Pose du parquet flottant

Parquet_flottant_22 Éliminez la languette des lames de la première rangée.
Vous pouvez la couper à la scie ou au cutter. Griffez plusieurs fois la languette.

Parquet_flottant_23 Enlevez-la ensuite au cutter.

Parquet_flottant_09 Posez la première lame dans l’angle droit de la surface à recouvrir.
Sa languette a aussi été éliminée en bout.
Placez des cales de jeu entre la lame et les murs.

Parquet_flottant_10 Posez la seconde lame en bout de la première en emboîtant
la rainure dans la languette à système “clic”.

Parquet_flottant_11 Appuyez sur la lame pour assurer l’emboîtement automatique.

Parquet_flottant_12 En bout, mesurez la partie à recouvrir sans oublier la cale de jeu.

Parquet_flottant_20 Reportez la mesure sur une lame en veillant au sens de pose.

Parquet_flottant_21 Pour découper les lames, l’idéal est de disposer d’une scie radiale,
mais vous pouvez aussi utiliser une scie électroportative ou une scie à main.

Parquet_flottant_13 Emboîtez le morceau de lame en bout.

Parquet_flottant_15 Pour poser les lames des rangées suivantes, emboîtez
la rainure dans la languette de la lame en place et appuyez pour cliquer.

Parquet_flottant_26 Découpez des morceaux de lames qui serviront de martyr
pour frapper au maillet afin d’assurer les emboîtements.

Parquet_flottant_16ret Pour réaliser l’emboîtement en bout, utilisez le martyr et
frapper au maillet jusqu’au jointoiement parfait.

Parquet_flottant_17 Pour une lame de bordure, emboîtez en bout, puis,
emboîtez en longueur en frappant avec le martyr.

Parquet_flottant_19 Au besoin, utilisez un tire-lame pour tasser les lames.
Glissez son petit retour entre le mur et la lame et frappez
au maillet sur son grand retour.

Parquet_flottant_24 Dès que la surface posée le permet, travaillez en étant sur le parquet.
La pose est très rapide grâce au système “clic”. Emboîtez…

Parquet_flottant_25 … et appuyez. C’est posé.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 2894

La pose du parquet collé est principalement utilisée sur un plancher chauffant. Le parquet à coller peut être massif ou contrecollé avec une couche d’usure en bois massif et une couche support en contreplaqué multiplis.

Le parquet à coller a le plus souvent une épaisseur de 10 à 15 mm. Il peut être posé brut ou avec une finition vernie ou huilée. Il peut aussi être rénové par ponçage.

Le parquet collé se pose sur les planchers existants neufs (chape de béton, plancher en panneaux de bois) ou anciens (carrelage, dalles PVC…). Le sol doit être plan, rigide, propre et sec. Si le sol n’est pas plan, prévoyez un ragréage avec un enduit de sol autolissant. Le principe de pose est le même que pour le parquet cloué (voir pages précédentes) : les lames sont bouvetées, c’est-à-dire avec des rainures sur un côté et un bout et des languettes sur l’autre côté et l’autre bout. Les lames s’emboîtent les unes contre les autres.

  • Parquet_collé_01PARQUET UTILISÉ :

    • Doussié type duplex aspect Sélection (Parqueterie Berrichonne)
    •  Épaisseur 11 mm. • Couche d’usure en bois massif de 3 mm.
    •  Support en contreplaqué multiplis bouleau 7 couches. Le parquet est collé “en plein” à la colle polyuréthane qui conserve une certaine souplesse après séchage, ce qui permet de légères déformations dimensionnelles du parquet.
    • Lames de 90 mm de largeur, 600 mm de longueur.


    Parquet_collé_02 Déposez la colle polyuréthane sur une bande de 30 cm de largeur.
    Le conditionnement en poche plastique facilite l’encollage.

Parquet_cloué_29 Étalez la colle régulièrement avec un peigne à colle
à denture assez large (700 g/m2).

Parquet_collé_05 Posez la première lame, rainure contre le mur, en plaçant des cales de jeu
de 5 à 10 mm d’épaisseur le long des murs.

Parquet_collé_07 Emboîtez les lames en bout et appliquez-les sur
la colle en pressant pour ancrer la sous-face de la lame dans la colle.

Parquet_collé_08 Pour bien emboîter les lames de la rangée suivante,
utilisez une chute de lame comme martyr.

Parquet_collé_10 En fin de rangée, tracez la coupe, sans oublier la cale de jeu.
Pour tracer directement sur la lame, celle-ci est posée à l’envers,
bout à emboîter contre le mur. Sciez et posez en place.Parquet_collé_11 Emboîtez successivement les lames pour couvrir la partie encollée.

Parquet_collé_14 Dès que la surface posée est suffisante, travaillez sur le parquet.
Encollez une bande de sol…

Parquet_collé_13 … étalez la colle et posez les lames au fur et à mesure,
en appuyant sur la lame pour bien la coller.

 VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

Retrouvez Robert…