My Weblog: kutahya web tasarim umraniye elektrikci uskudar elektrikci umraniye elektrikci istanbul elektrikci satis egitimi cekmekoy elektrikci uskudar kornis montaj umraniye kornis montaj atasehir elektrikci beykoz elektrikci

Bricolage

0 11374

L’ escalier est indispensable pour relier deux niveaux dans la maison. Il est souvent l’objet d’un choix difficile en fonction de l’espace disponible, de son matériau, de sa difficulté de pose, d’où le recours à un professionnel. Des limites budgétaires peuvent orienter le bricoleur vers une solution “à monter soi-même”. C’est la formule que nous avons choisie.
Un escalier quart tournant réduit l’emprise sur le mur et, comme ici, il peut être installé avec une trémie droite de dimension réduite (255 x 85 cm).

Caractéristiques de l’escalier en bois choisi
Escalier un quart tournant Primo Sapin Massif (Lapeyre)
• Hauteur : 275,2 cm.
• Largeur de volée : 80 cm.
• Reculement d’arrivée : 255 cm.
• Reculement de départ : 82 cm.
• Nombre de marches : 13.
• Dimensions minimales du chevêtre : 255 x 85 cm.
• Hauteur adaptable par recoupe de la première marche ou par ajout d’un socle.

Éléments du kit : un colis quart tournant avec deux limons, trois marches, trois contremarches et un poteau de départ ; deux limons droits, dix marches, dix contremarches ; deux poteaux, une rampe droite préassemblée ; quincaillerie et accessoires de montage ; notice
d’assemblage et de pose.

Bricolage avec Robert-escalier en bois-01

Assemblage du quart tournant

Bricolage avec Robert-escalier en bois-02Encollez les tourillons d’assemblage. Bricolage avec Robert-escalier en bois-03Enfoncez-les dans les trous percés dans l’un des limons. Bricolage avec Robert-escalier en bois-04Emboîtez le second limon sur les tourillons
après les avoir encollés. Bricolage avec Robert-escalier en bois-05 Renforcez l’assemblage avec deux vis 6 x 60.Bricolage avec Robert-escalier en bois-06Encollez les entailles des marches. Bricolage avec Robert-escalier en bois-07Emboîtez la marche centrale dans les entailles des limons. Bricolage avec Robert-escalier en bois-08Emboîtez les deux autres marches. Bricolage avec Robert-escalier en bois-09Vissez chaque marche au travers des limons
avec des vis 5 x 50. Bricolage avec Robert-escalier en bois-10Encollez les entailles de contremarches. Bricolage avec Robert-escalier en bois-11Enfilez les contremarches dans leurs entailles. Bricolage avec Robert-escalier en bois-12Encollez les entailles du poteau de départ. Bricolage avec Robert-escalier en bois-13Emboîtez le poteau sur les marches et contremarches. Bricolage avec Robert-escalier en bois-14Vissez pour assurer l’assemblage définitif
avec deux vis 6 x 90. Bricolage avec Robert-escalier en bois-15Clouez les contremarches sur le chant des marches.

Assemblage de la volée droite

Bricolage avec Robert-escalier en bois-16Percez avec une mèche de ø 6 mm, les entailles
des marches 1, 5 et 10 dans les deux limons. Bricolage avec Robert-escalier en bois-17Percez dans l’axe des marches au centre de l’entaille. Bricolage avec Robert-escalier en bois-18Réalisez une découpe de 17,5 x 18 mm dans le nez
de la première marche pour le passage du poteau. Bricolage avec Robert-escalier en bois-24Encollez les entailles de marche sur un limon. Bricolage avec Robert-escalier en bois-25Emboîtez les marches dans les entailles. Bricolage avec Robert-escalier en bois-26La dernière marche, plus étroite,
s’appuiera sur le sol de l’étage. Bricolage avec Robert-escalier en bois-27Insérez les contremarches dans la rainure
de chaque marche et dans celle du limon. Bricolage avec Robert-escalier en bois-28Encollez le chant des marches
(ou les rainures du second limon). Bricolage avec Robert-escalier en bois-29Emboîtez le second limon sur les marches et
les contremarches. Travaillez à plusieurs pour assurer
l’alignement des éléments avec les rainures. Bricolage avec Robert-escalier en bois-30Vissez les marches 1 – 5 et 10 avec des vis 5 x 50
au travers des trous percés précédemment.Bricolage avec Robert-escalier en bois-31Retournez la volée droite pour visser l’autre côté. Bricolage avec Robert-escalier en bois-32Clouez les contremarches sur les marches.

Pose de l’escalier en bois

Bricolage avec Robert-escalier en bois-19Vérifiez la hauteur à monter, du sol fini du bas
au dessus du sol fini à l’étage. Bricolage avec Robert-escalier en bois-20Reportez la différence entre la hauteur d’origine
de l’escalier (275,2 cm) et la hauteur à monter. Bricolage avec Robert-escalier en bois-21Tracez les découpes sur le bas du quart tournant :
poteau, marche, contremarche et limon. Bricolage avec Robert-escalier en bois-22Réalisez la découpe. Bricolage avec Robert-escalier en bois-23Vissez le filetage ”bois” des vis de rappel
dans les trous prévus dans le quart tournant,
le filetage “métal” dépassant de 60 mm. Bricolage avec Robert-escalier en bois-33Posez les tourillons d’assemblage, encollés,
dans le quart tournant. Bricolage avec Robert-escalier en bois-34Assemblez la volée au quart tournant en enfilant
les tourillons et les vis de rappel dans les trous
prévus sur la volée droite. Bricolage avec Robert-escalier en bois-42Serrez l’assemblage en vissant les écrous et
les rondelles sur les vis de rappel.Bricolage avec Robert-escalier en bois-36Fixez le tasseau support de l’escalier sur le chevêtre,
côté arrivée, en gardant une épaisseur de marche
par rapport au sol fini. Bricolage avec Robert-escalier en bois-35Posez l’escalier en appui sur le tasseau
d’arrivée et vissez-le avec des vis 6 x 60.

Montage de la rampe

Bricolage avec Robert-escalier en bois-37Posez la rampe sur le limon. Bricolage avec Robert-escalier en bois-43Fixez la rampe sur le poteau d’arrivée après avoir
vissé celui-ci sur le limon avec
des vis 6 x 90. Collez et vissez avec des vis 6 x 90. Bricolage avec Robert-escalier en bois-38Fixez le poteau de départ à la rampe et
au limon avec la colle et des vis 6 x 90.

Finitions de l’escalier en bois

Bricolage avec Robert-escalier en bois-40Encollez et posez les bouchons qui cachent
les assemblages. Bricolage avec Robert-escalier en bois-41Fixez l’escalier au mur d’appui. Selon le cas,
utilisez des pattes métalliques ou vissez
directement après un chevillage adapté au mur.Bricolage avec Robert-escalier en bois-42La fixation murale complète les appuis au sol et
sur le tasseau d’arrivée pour éviter tout mouvement
de l’escalier lors de son utilisation.

 

0 8407

Pour bénéficier de l’éclairage naturel dans une salle de bains réalisée dans des combles, nous avons construit deux cloisons en briques de verre. Ce matériau à la fois décoratif et technique est facile à poser avec le système Quicktech proposé par Rouvière, spécialiste des briques de verre. Cette méthode permet un montage aisé, rapide et propre.

Matériels choisis :
• Briques de verre neutre ondulé de 19 x 19 x 8 cm (Rouvière)
• Kit de pose Quicktech comprenant des profilés plastiques et de la colle en cartouche pour 1 m2.
• Mortier à joint.

Bricolage avec Robert-mur en briques de verre-27

Préparation

La surface de pose des briques de verre doit être plate, horizontale et propre. Au besoin, tracez une verticale sur le mur pour l’alignement des briques.
Dans le cas d’une paroi encastrée dans une paroi existante, comme dans notre exemple, la zone de pose des briques doit correspondre à un nombre exact de briques.

Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-01

Principe de pose des briques de verre

Les briques de verre sont assemblées entre elles par collage en intercalant des profilés spéciaux : des profilés courts à poser verticalement et des profilés longs à poser horizontalement. Les briques sont, de la même façon, collées sur le support et contre le mur.

Montage

Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-05Déposez deux cordons de colle sur un profilé. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-03Collez le profilé verticalement le long de votre tracé. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-06Collez de même un profilé sur le support horizontal. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-08Encollez le dessus des profilés. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-10Posez la première brique dans l’angle. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-11Appuyez pour écraser les cordons de colle et,
ainsi, assurer le collage. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-12Encollez un profilé court. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-13Collez le profilé verticalement contre la brique. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-14Posez les briques de la première rangée
en intercalant des profilés courts encollés. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-16Tassez les briques de verre sur le profilé et entre elles. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-17Posez le profilé vertical à l’autre bout de la paroi. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-19Collez la dernière brique de verre. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-22Déposez des cordons de colle sur le dessus
de la rangée de briques. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-23Posez les profilés longs. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-25Encollez le dessus du profilé. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-26Collez la rangée suivante en contrôlant
l’alignement des briques de verre. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-29Vérifiez au fur et à mesure de la construction
l’alignement vertical de la paroi. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-36Terminez la paroi avec des morceaux de carreau
de plâtre collés à la colle à carreau de plâtre. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-37Garnissez le joint entre carreau de plâtre
et plafond à la colle à carreau.

Joints

Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-38Dosez le mortier à joint selon les indications portées
sur l’emballage.Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-39Mélangez le mortier au malaxeur rotatif. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-41Garnissez les joints entre les briques. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-42Utilisez une spatule en caoutchouc
en la déplaçant toujours en biais. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-43Éliminez le surplus de joint avec une éponge humide. Bricolage avec Robert-mur en brique de verre-44Avant la fin du séchage du joint,
essuyez les carreaux avec un chiffon roulé en boule
ou avec du papier absorbant.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 11265

Le doublage en briques plâtrières est une technique traditionnelle pour habiller des murs anciens et renforcer leur isolation. C’est la technique de la contre-cloison.
Porteuse, la brique alvéolée constitue une paroi résistante qui offre de bonnes performances d’isolation phonique et qui permet de réaliser une isolation thermique renforcée en insérant entre le mur d’origine et la contre-cloison une couche isolante en panneaux semi-rigides.

La brique plâtrière est une brique creuse de 3,5 à 7,5 cm d’épaisseur avec une ou deux rangées d’alvéoles (le plus souvent 5 cm d’épaisseur avec une rangée d’alvéole). L’appellation “plâtrière” est due à l’assemblage des briques au plâtre.
Le montage des briques est, en principe, réservé au plâtrier, mais le plâtrier se fait de plus en plus rare dans de nombreuses régions et, la technique est parfaitement à la portée du bricoleur.

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-04Ce mur, en partie en pierres et en partie en blocs de béton,
nécessite une contre-cloison de doublage.
La pose de la fenêtre sera réalisée en fonction de ce doublage.

Le principe du doublage en briques

Nous présentons ici, les techniques traditionnelles, aussi bien pour la pose de la fenêtre que pour le montage de  la contre-cloison.
La fenêtre est scellée dans le mur existant et elle est fixée au plâtre à la contre-cloison, construite autour de son dormant.
La contre-cloison est montée en avant du mur existant. Son alignement est assuré par des règles verticales et par un cordeau horizontal, déplacé à chaque rang de brique.

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-05Vissez les pattes de scellement
sur le cadre dormant de  la fenêtre. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-08Trois pattes de chaque côté sont nécessaires.
Elles assurent la fixation de la fenêtre sur le mur existant. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-10”Lardez” les chants du dormant avec trois clous
partiellement plantés en biais et croisés.
Ces clous assureront l’ancrage de  la fenêtre à la contre-cloison. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-09Cintrez les pattes de scellement. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-11Présentez la fenêtre en place pour repérer
les points de scellement. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-12Creusez les trous de scellement. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-16Contrôlez que les pattes tombent dans les trous de scellement. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-19Déposez un cordon de mastic acrylique
ou polyuréthane sur le bord de l’appui de fenêtre. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-18Humidifiez les trous de scellement. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-21Posez la fenêtre en place, collée sur
le mastic déposé sur l’appui.

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-22Maintenez la fenêtre par deux chevillettes. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-23Contrôlez la verticalité de la fenêtre.
Corrigez, au besoin en utilisant des cales. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-24Contrôlez l’horizontalité de la fenêtre. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-26Scellez en garnissant les trous avec du plâtre briqueteur. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-27Bouchez le pourtour entre dormant et mur
avec du plâtre.

Traçage de la contre-cloison

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-28Repérez au fil à plomb l’alignement du dormant
de fenêtre sur le sol. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-29Tracez au cordeau à poudre la face extérieure du doublage. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-31À chaque extrémité du mur, posez des règles
de plâtrier verticalement entre sol et plafond. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-32Tendez un cordeau à environ 18 cm au-dessus du sol.

Règles télescopiques

Les règles télescopiques de plâtrier sont réglables en longueur et équipées d’un système de vérin à ressort qui facilite leur pose.

Préparation du plâtre

Le plâtre briqueteur est spécialement conçu pour le montage des cloisons en briques ou en parpaings.
Caractéristiques :
• Résistance mécanique élevée.
• Consommation 5 kg/m2 avec des briques de 5 cm.
• Gâchage à fleur d’eau.
• Utilisable pendant 45 mn.

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-371. Versez l’eau dans l’auge et saupoudrez le plâtre
à la surface de l’eau. Laissez la poudre s’imbiber
pendant une minute environ. On compte
approximativement 1,5 l d’eau pour 2,5 kg de plâtre. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-382. Mélangez avec la truelle en coupant
le mélange avec la tranche de la truelle.

Montage de la contre-cloison en briques

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-40Graissez les chants de la brique en déposant
à la truelle un solin triangulaire de plâtre. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-33Posez la brique le long du tracé au sol et alignée sur le cordeau.
Tapotez avec le manche de la truelle pour écraser le plâtre. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-34Posez la brique suivante contre la première,
elle aussi alignée au tracé et au cordeau. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-35Serrez la brique en tapotant avec la truelle. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-36Les cordons de plâtre légèrement
écrasés assurent le collage des briques. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-43Poursuivez la pose, rang par rang
en utilisant la règle comme appui. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-57Un rang sur deux, commencez par une brique coupée,
pour  ”croiser” les joints d’au moins un tiers
de la longueur de la brique.

Couper une brique

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-471. Percez la brique avec l’angle de la truelle,
à l’emplacement de chaque alvéole. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-482. Percez aussi les deux chants. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-503. D’un coup sec de truelle, sur l’autre face, cassez
la brique en regard des trous perforés précédemment.

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-53La pose à joints croisés est indispensable pour
la solidité de l’ensemble, des joints alignés créant
une ligne de fissurage, voire même de   fracture. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-55Raclez les débordements de plâtre
au fur et à mesure du montage. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-46Lorsque le cordeau ne peut pas être tendu,
comme ici, utilisez un tasseau pour assurer l’alignement
des briques. Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-45Autour de la fenêtre, collez les briques au dormant.

Isolation

Dans la majorité des cas, le montage d’une contre- cloison est destiné à ­assurer l’isolation thermique du mur. Posez au fur et à mesure du montage les panneaux isolants.
Plutôt que les panneaux semi-rigides de laine minérale, couramment utilisés, nous préférons les panneaux de laine de bois (Sylvactis)  qui ont une rigidité supérieure, de bonnes performances thermiques et phoniques, et qui ne se tassent pas dans le temps.

Bricolage avec Robert-Doublage mural en briques-59

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 2 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

0 6092

La construction d’un pilier de style est simple avec les éléments de pilier en pierre reconstituée. En quelques heu­res, on obtient des piliers en pierre décoratifs, solides et  parfaitement verticaux.

Pilier Chambord (Weser)

Le pilier Chambord est constitué de plusieurs modules :
• Base : 45 x 45 cm, hauteur 34 cm.
• Élément bas : 40 x 40 cm, hauteur 23 cm.
• Élément intermédiaire : 40 x 40 cm, ­hauteur 23 cm.
• Élément haut : 40 x 40 cm, hauteur 23 cm.
• Chapiteau : 58 x 58 cm, hauteur 13 cm.
• Chapeau : 40 x 40 cm, hauteur 13 cm.

Préparation

Deux piliers doivent nécessairement être construits sur une fondation solide : 40 cm au moins de pro­fondeur avec une largeur au moins supérieure de 10 cm à la section des piliers. Prévoyez, dans la fondation, les éventuelles gaines d’alimentation d’un portier sono ou vidéo, d’un éclairage, de la motorisation du portail. Des fers sont placés en attente aux emplacements de piliers afin d’assurer la liaison avec la fondation (quatre fers de ø 8 ou 10 mm ou un ferraillage de poteau).

Bricolage avec Robert-pilier en pierre-01La fondation des deux piliers en pierre doit être parfaitement de
niveau. Dans notre exemple, des fers ont été inclus dans
la fondation pour la pose du rail d’un portail coulissant.

Montage du pilier en pierre

Bricolage avec Robert-pilier en pierre-03Tracez l’emplacement des piliers en pierre,
ici à l’alignement du mur existant… Bricolage avec Robert-pilier en pierre-04… et à une distance du mur permettant
la pose ultérieure du moteur de portail coulissant. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-06Tracez au cordeau à poudre l’alignement
des deux piliers en pierre. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-07Déposez des cordons de mortier fin ou de colle
de type colle à béton cellulaire. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-09Posez le module de base sur les cordons de mortier. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-10Réglez le module de niveau dans les deux axes
en tapotant avec un maillet en caoutchouc.

Bricolage avec Robert-pilier en pierre-18Découpez une encoche pour la sortie des gaines ;
ici, la gaine pour le câblage des cellules de sécurité
du futur portail motorisé.
Utilisez une meuleuse équipée d’un disque à matériaux. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-12Évidez l’encoche au burin. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-13Déposez sur le module en place un cordon de mastic acrylique.
Il évitera les coulées de béton entre les modules.

Bricolage avec Robert-pilier en pierre-14Placez le module suivant : l’élément bas. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-15Passez la gaine électrique dans l’encoche réalisée. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-16Posez ensuite le troisième module de la même façon :
un élément intermédiaire. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-17Les différents modules sont pourvus, le long de leurs parois
intérieures, d’une feuille de matériau compressible
qui évitera les fissurations dues aux écarts de dilatation
du béton de remplissage. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-19Enfilez le ferraillage, découpé à la hauteur
totale des modules. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-20Remplissez de béton maigre les trois premiers modules.
(Un seau de ciment pour cinq seaux de sable et gravier).
Tassez avec un bâton. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-21Poursuivez le montage par les trois éléments
suivants et coulez le béton. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-23Terminez le montage et coulez le béton. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-25Un contrôle de verticalité au fil à plomb permet
de constater que l’emboîtement des éléments
assure un montage parfaitement d’aplomb. Bricolage avec Robert-pilier en pierre-26Posez le chapiteau… Bricolage avec Robert-pilier en pierre-27… et terminez par le chapeau. Il peut être scellé
au mortier ou collé au mastic acrylique.

Conseils

• Pour percer des trous dans le pilier en pierre pour la pose du portail ou d’appareillages comme un portier, percez sans percussion.
• Réalisez toutes les fixations avec du scellement chimique.
• Pour la pose du portail, utilisez des gonds à sceller réglables.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

0 2671

Sur la photo, on voit l’isolation sous-toiture résumée en trois étapes :
devant, la première couche isolante, derrière,
la seconde couche isolante,
en bas à droite, le début de l’habillage.

Performant en été comme en hiver et acoustique.

Le panneau isolant Isonat Plus 55 Flex (Buitex) est un isolant naturel composé de chanvre et de fibres de bois issues des rémanents (les rémanents sont les morceaux de bois qui restent au sol après l’exploitation d’une parcelle forestière) du massif forestier du Beaujolais. Il offre la particularité de réguler efficacement la température, tant en été qu’en hiver, grâce à une absorption calorique très lente et un temps de déphasage très long (voir encadré ci-dessous).

Caractéristiques ­techniques d’Isonat Plus 55 Flex

• Composition : 30 % de fibres de chanvre,
60 % de fibres de bois, 10 % de fibres
textiles (polyester recyclé).
•  Densité : 55 kg/m3.
• Conductivité thermique utile (lambda) : 0,038 W/m.K
• Déphasage thermique : 10 heures en 180 mm.
• Coefficient d’absorption acoustique (alpha) : jusqu’à 95 %.
• Épaisseur : 40 à 200 mm.
• Largeur : 57/60 cm.
• Longueur : 120 cm.
• Traitement ignifuge : phosphate d’ammonium.
• Le nouvel Isonat Plus est équipé d’un voile de confort (voile cellulosique thermofixé sur une face) à partir de 60 mm d’épaisseur.
• Avis technique du CSTB et certification ACERMI.
(Prix indicatifs : 13 € le m2 en 80 mm d’épaisseur, 19,61 € le m2 en 120 mm).

isolation_chanvre-32

Les panneaux isolants Isonat Plus ont un mode de pose assez proche de celui des autres isolants en panneaux semi-rigides. Une première couche est posée entre les chevrons, une seconde couche est posée entre un contre-chevronnage ou par fixation sur ossature métallique.
Nous vous proposons une méthode simplifiée (mais parfaitement efficace) adaptée au bricoleur. Cette méthode évite de poser un contre-chevronnage très épais (de 12 cm dans notre cas) qui est à la fois lourd, coûteux, et peu facile à poser. Notre méthode assure aussi une isolation plus efficace.

Pose de la première couche pour isoler la sous-toiture

L’isolant doit toujours être posé en réservant une lame d’air ventilé de 4 cm entre l’isolant et la sous-face de la couverture (les tuiles ou les ardoises). Dans notre exemple, la présence d’un voligeage sur chevron permet la pose de l’isolant directement sous celui-ci.
En rénovation, il est fréquent que la distance entre chevrons ne soit pas constante ce qui nécessite de couper chaque panneau à la largeur nécessaire.

isolation_chanvre-02Mesurez la largeur entre chevrons et la longueur
à isoler entre mur et panne. Ajoutez 2 cm pour
la découpe du panneau. isolation_chanvre-07Reportez la cote calculée sur le panneau.
isolation_chanvre-09Coupez l’isolant avec un grand couteau denté
Isonat Easycut ou un grand couteau à pain.
Pour être sûr de couper droit, utilisez une règle
de maçon comme guide. isolation_chanvre-05Emboîtez le panneau entre les chevrons. isolation_chanvre-04Appuyez assez fortement pour
bloquer l’isolant entre les chevrons. isolation_chanvre-06La rigidité du panneau et ses dimensions un peu
plus grandes que l’espace à isoler assurent son maintien.
isolation_chanvre-13Procédez de la même façon pour
les différentes travées de la sous-toiture.isolation_chanvre-16Lorsque l’espace entre pannes est supérieur à 1,20 m
(la longueur d’un panneau), coupez une bande d’isolant
et bloquez-la contre le panneau déjà posé. isolation_chanvre-19La première couche étant posée, préparez
les panneaux pour la seconde couche.

Le déphasage thermique et le confort d’été

Le déphasage est le temps qu’il faut à la chaleur pour pénétrer
à l’intérieur de l’habitat. Cela permet souvent de ne pas utiliser de climatisation particulièrement coûteuse en termes d’environnement.
Pour un excellent confort d’été, outre le pouvoir isolant, il est important de considérer la capacité thermique spécifique des matériaux
isolants. Plus cette valeur est élevée et plus le matériau peut accumuler de chaleur, il préserve ainsi plus longtemps la fraîcheur de l’habitation.
Le déphasage thermique dans un élément de construction est une donnée déterminante pour le confort d’été, car il indique combien de temps après le pic de chaleur de la journée, la face interne de l’isolant atteint sa température maximale. Il devrait être d’au moins 10 heures.
Par exemple, 20 cm de laine de verre qui sont juste suffisants pour limiter les déperditions de chaleur d’un logement sont inefficaces pour le confort d’été, en effet, il faudrait mettre 1 m de laine de verre pour éviter le réchauffement solaire dans la maison. En revanche, les panneaux isolants Isonat Plus 55 Flex ont un coefficient de déphasage de 10 heures en 180 mm d’épaisseur.

Comparatif de la capacité de déphasage des isolants avec
une note de confort d’été obtenu (document Acqualys)
• laine de bois : 20/20
• ouate de cellulose : 15/20
• laine de chanvre en rouleau : 11/20
• polystyrène extrudé : 10/20
• laine de roche en vrac : 9/20
• polystyrène expansé : 9/20
• polyuréthane : 9/20
• laine de verre ou de roche en rouleau : 8/20

Pose de la seconde couche pour isoler la sous-toiture

La seconde couche est posée à joints croisés, de façon à recouvrir les chevrons. Une technique traditionnellement utilisée par les professionnels consiste à fixer un contre-chevronnage de l’épaisseur de la seconde couche isolante (dans notre exemple, 120 mm). Une autre technique fait appel à une ossature métallique avec suspentes et rails, à la façon d’un plafond suspendu.
La rigidité des panneaux Isonat Plus permet une méthode de pose plus simple : le vissage des panneaux directement sur les chevrons.
Utilisez des vis de longueur suffisante : 140 mm pour fixer des panneaux de 120 mm d’épaisseur. Découpez des carrés de carton épais et rigide (4 cm de côté) qui serviront de plaques de fixation.

isolation_chanvre-20Mesurez la longueur du panneau à découper. isolation_chanvre-21Repérez sur le mur et sur la panne l’axe des chevrons. isolation_chanvre-22Tracez la découpe sur le panneau.
Le voile de confort qui revêt les nouveaux panneaux
Isonat Plus permet de tracer avec précision la découpe.
isolation_chanvre-23Découpez au couteau. isolation_chanvre-24Vissez un carré de carton sur la vis. isolation_chanvre-25Prévissez dans le panneau sur son axe
(à 30 cm du bord) avec trois vis. isolation_chanvre-26Positionnez le premier panneau dans l’axe
du chevron grâce aux repères tracés auparavant.isolation_chanvre-27Vissez les trois vis dans le chevron.
isolation_chanvre-28Mesurez l’axe du second chevron et reportez
cette mesure sur le panneau pour y ”planter”
les vis de fixation. isolation_chanvre-29Utilisez la même méthode pour visser
tous les panneaux en veillant à les poser bien jointifs.

Habillage

L’isolation peut être habillée de plaques de plâtre, de frisette ou de panneaux de bois pour constituer
un plafond.

isolation_chanvre-33Vissez des tasseaux à fleur de l’isolation,
sur le mur et sur la panne.
isolation_chanvre-36

Vissez aussi un tasseau entre mur et panne (ou entre pannes)
sur les chevrons avec des vis de 170 mm de longueur :
120 mm d’isolant + 30 mm de tasseau + 20 mm de prise
dans les chevrons.
isolation_chanvre-37Vissez l’habillage sur les tasseaux.

 

0 5907

La fenêtre de toit est la solution idéale pour apporter lumière et aération dans une pièce aménagée dans les combles de la maison. Elle apporte beaucoup plus de lumière qu’une lucarne ou un chien-assis et son installation est plus facile et nettement moins coûteuse.
Sa pose est à la portée du bricoleur puisqu’elle peut être réalisée entièrement par l’intérieur, sans monter sur
le toit, donc sans danger et sans équipement de sécurité.fenetre-toit-finale-DSC_5711

Chaque chantier d’installation d’une fenêtre de toit est particulier en fonction de la structure de la toiture, du matériau de couverture (tuiles plates, tuiles canal, tuiles à emboîtement, ardoises, bardeaux…), de la charpente et de la composition du plafond, s’il y a lieu.
Notre fenêtre a été installée dans une pièce aménagée, la toiture étant recouverte de tuiles canal.

La fenêtre de toit installée

Fenêtre de toit Designo R4 RotoTronic (Roto)
de 134 x 98 cm.
• Vantail et dormant en pin massif vernis.
• Double vitrage ITR 24 mm à l’argon avec verre
extérieur float traité basse émissivité.
• Pose avec une pente de toiture de 15 à 85°.
• Ouverture par chaîne : 25 cm.
• Double joint d’étanchéité.
• Habillage extérieur en aluminium finition anthracite.

La motorisation électrique de la fenêtre de toit

La fenêtre est équipée d’un système d’ouverture/fermeture à distance par une télécommande radio (il existe aussi une version à commande filaire murale).
• Motorisation dissimulée (tous les composants
électriques sont montés en usine).
• Récepteur radio 3 canaux intégré.
• Détecteur de pluie qui assure la fermeture automatique de la fenêtre en cas de pluie ou de brouillard.
• Câble électrique avec prise 230 V.
• Commande et précâblage électrique prévus
pour volets et stores intérieurs et extérieurs.

Prix indicatif : 824 € la fenêtre et 240 € les raccords de toiture


Définissez l’emplacement de la fenêtre avant de l’acheter et vérifiez, auprès du vendeur, la possibilité d’implantation en fonction de l’espace disponible en toiture par rapport à la charpente.
La pose se réalise en quatre grandes étapes :

 1. Préparation de la trémie

Le percement du plafond puis de la toiture, pour créer la trémie de pose de la fenêtre, est à chaque fois différent et nécessite l’adaptation des techniques.

fenetre-toit_01La fenêtre de toit est installée dans une pièce utilisée
en bibliothèque. Les murs et le sol ont été protégés
par des feuilles de polyane.
fenetre-toit_08Un perçage de repérage à la scie trépan permet
de connaître la composition du plafond,
du panneau isolant en plaque de plâtre.
fenetre-toit_03Déterminez l’emplacement de la fenêtre.
fenetre-toit_06Tracez le pourtour de la découpe du plafond :
dimensions de la fenêtre plus 3 à 4 cm en périphérie. fenetre-toit_10Le plafond étant constitué d’un panneau isolant
en plaque de plâtre, on peut réaliser une découpe
à la scie sabre.

fenetre-toit_12La découpe permet de découvrir le dessus du plafond ;
ici, une couche de laine de verre sous
les chevrons.
fenetre-toit_13La laine de verre a été posée entre des contre-chevrons.
Enlevez l’isolant. fenetre-toit_14 Découpez le contre-chevron.fenetre-toit_20Enlevez le contre-chevron.
fenetre-toit_19Découpez un chevron pour accéder
à la couverture. fenetre-toit_21Enlevez le chevron coupé en veillant à ce
que les tuiles qu’il porte ne tombent pas.
fenetre-toit_23Dégagez la couverture en enlevant le film d’étanchéité… fenetre-toit_24… puis les tuiles. Enlevez progressivement
les chevrons et les tuiles.

fenetre-toit_27Exécutez les découpes pour obtenir la trémie
de pose de la fenêtre.
fenetre-toit_41Posez les morceaux de chevrons nécessaires
à la création d’un chevêtre pour les appuis en partie
basse et en partie haute du dormant de fenêtre. fenetre-toit_42-bisHabillez le pourtour de la trémie d’une bande
d’étanchéité (type feutre bitumé).

Conseil

fenetre-toit_39Présentez le dormant de fenêtre pour contrôler la trémie.

 2. Pose de la fenêtre de toit

Préparation du vantail dormant

fenetre-toit_29Enlevez l’habillage supérieur du vantail ouvrant.
fenetre-toit_30Branchez la prise électrique de la fenêtre et
commandez l’ouverture avec le kit de mise en service
qui est raccordé à la motorisation. fenetre-toit_32Enlevez les habillages inférieurs du vantail ouvrant. fenetre-toit_33Ôtez le circlip de l’axe de raccordement de la chaîne
de manœuvre et retirez la chaîne.
fenetre-toit_35Débranchez le connecteur de volet sur le côté du châssis. fenetre-toit_36Enlevez les circlips de fixation des bras du vantail. fenetre-toit_37Décrochez de leur axe les bras du vantail. fenetre-toit_38Basculez le vantail ouvrant pour le sortir
du vantail dormant.

Pose du vantail dormant

fenetre-toit_45Posez le vantail dormant centré sur les pièces
de charpente de la trémie. Il est entouré d’un jeu
de 3 à 4 cm maxi. Au besoin, rectifiez et calez.
fenetre-toit_46Fixez le châssis sur les chevrons de la trémie en
enfonçant l’ergot des équerres de fixation dans le bois… fenetre-toit_47… et en vissant ces équerres avec des vis VBA. fenetre-toit_48Vissez aussi les pattes latérales après les avoir pliées
et ajustées pour qu’elles reposent sur les chevêtres
haut et bas. fenetre-toit_50Posez le vantail ouvrant dans
le dormant en plaçant ses axes de rotation
dans leur logement. fenetre-toit_51Fixez l’ouvrant en clipsant ses bras. Fermez l’ouvrant
pour vérifier le bon fonctionnement et, donc,
le bon équerrage du dormant.

3. Pose des raccords périphériques d’étanchéité

Le modèle de raccord d’étanchéité est adapté au type de couverture. En général, il est nécessaire de recouper certains éléments de la couverture pour les adapter au pourtour de la fenêtre. Dans le cas d’une couverture en tuiles canal, les variations possibles de recouvrement de ce type de tuile permettent une adaptation facile.

fenetre-toit_52Emboîtez le raccord inférieur en glissant ses parties
verticales sous le joint d’étanchéité du dormant.
fenetre-toit_53Le raccord s’insère, en bas et sur les côtés,
en soulevant le joint en caoutchouc. fenetre-toit_54Reposez les tuiles de courant autour de la fenêtre,
sous la jupe du raccord d’étanchéité. fenetre-toit_55Posez les tuiles de couvert et formez
la jupe autour des tuiles.
fenetre-toit_57Placez les raccords latéraux en les glissant sous les joints.
Ils s‘emboîtent aussi sur le raccord inférieur.
Pour faciliter l’opération déposez temporairement
le vantail ouvrant.
fenetre-toit_59Placez le raccord supérieur, emboîté sur les raccords
latéraux et inséré sous le joint d’étanchéité du dormant. fenetre-toit_60Les quatre raccords constituent un ensemble
qui assure l’étanchéité parfaite de la fenêtre à l’eau.

 4. Repose des matériaux de couverture, habillage et finitions de la fenêtre de toit

fenetre-toit_61Reposez les tuiles de courant au-dessus de la fenêtre
en réalisant d’éventuelles coupes d’ajustement.
fenetre-toit_62Posez les tuiles de couvert.
fenetre-toit_63Installez définitivement le vantail ouvrant. fenetre-toit_65Raccordez éventuellement
les connexions électriques pour volet ou store.
fenetre-toit_64Présentez le capot d’habillage supérieur. fenetre-toit_66Insérez le câble du détecteur de pluie au travers
du trou prévu dans le capot supérieur et
raccordez–le à son connecteur.
fenetre-toit_67Posez le capot et insérez le capteur de pluie
sur le haut du raccord d’étanchéité. fenetre-toit_68Clipsez les capots inférieurs sur le vantail ouvrant. fenetre-toit_74Habillez les retombées intérieures de la trémie.
La rainure en bas du dormant est conçue
pour insérer une plaque de plâtre de 13 mm.

Mise en route de la motorisation

fenetre-toit_76Fixez le câble électrique et raccordez-le à une prise.
fenetre-toit_78Réalisez l’opération d’apprentissage
de la télécommande d’après sa notice.
fenetre-toit_77Déconnectez le kit de mise en service. fenetre-toit_72Accrochez la chaîne sur le vantail et posez
le clip de blocage. fenetre-toit_79Le mécanisme d’ouverture de la fenêtre
est extrêmement discret et son fonctionnement
totalement silencieux.

 

0 6046

On a toujours besoin d’étagères pour ranger des livres. Un escalier assez large peut aussi accueillir des éléments de bibliothèque.
Nous avons créé un module de bibliothèque qui peut être accroché, mais que vous pouvez aussi poser ou empiler. Le module a un côté de 100 cm et un côté de 50 cm, ce qui permet d’assembler des modules en position verticale ou horizontale.

Quelles tablettes ?

La tablette de bois en lamellé-collé est un matériau pratique et esthétique qui permet de disposer de planches de grandes dimensions (pouvant aller jusqu’à 240 x 60 cm) parfaitement planes et régulières. Attention ! Il existe différentes qualités de tablettes.
La qualité finale de la tablette dépend du bois utilisé, de la colle d’assemblage et de la technique de collage. Sous la même appellation de tablette de pin, vous pouvez trouver des tablettes plus ou moins résistantes et plus ou moins esthétiques.
La tablette (importée d’Europe de l’Est) que vous achetez (pas chère) dans une grande surface n’est pas la même que celle que vous achetez chez un vrai négociant en bois qui se fournit, par exemple, chez Delarbre, scierie de Saône-et-Loire.

biblio plan3Plusieurs modules posés à l’horizontale ou à la verticale
et assemblés par des vis ou des boulons peuvent constituer
une bibliothèque murale ou une cloison de rangement.

Débit

bibio plan1Le meuble est réalisé en tablettes de pin de
18 mm d’épaisseur, 240 cm de longueur et
50 cm de largeur. Les tablettes ont été
découpées en deux dans le sens de la
longueur pour obtenir une largeur de 24, 8
cm (compte tenu d’un trait de coupe de 4 mm) et en longueurs
nécessaires en tenant compte de l’épaisseur (voir croquis) :
• 2 traverses de 1 000 mm
• 3 montants de 464 mm (500 – 2 x 18 mm)
• 2 étagères de 473 mm (1 000 – 3 x 18 mm)/2

Vous pouvez demander la découpe à la scie à panneaux chez le marchand
de bois.

L’ assemblage par “lamellos”

L’assemblage du module a été réalisé avec une machine et une technique particulières :
la rainureuse à lamelles et des lamelles de bois comprimé appelées aussi “lamellos”.

bibliothèque-02La rainureuse à lamelles, longtemps réservée aux professionnels,
est désormais disponible pour le bricoleur.

bibliothèque-03La machine est pourvue d’un réglage de profondeur
de rainurage en fonction des lamelles utilisées… biblio04… et d’un réglage du guide frontal, en fonction de l’épaisseur
du panneau de bois. bibliothèque-13En poussant le corps de la machine par rapport
à sa semelle, la lame sort pour réaliser la rainure.

 

bibliothèque-06Tracez les axes des lamelles d’assemblage sur le panneau
(ici, le dessous du meuble). bibliothèque-07Posez la rainureuse en alignant le repère
de sa semelle avec votre tracé. bibliothèque-08Pour éviter les traçages, vous pouvez aussi,
tout simplement, aligner le bord de la
semelle avec le bord du panneau. bibliothèque-12Mettez la machine en marche et appuyez sur la poignée
pour faire sortir la lame et réaliser la rainure. bibliothèque-14Les rainures arrondies, aux bords très nets, sont
réalisées en quelques secondes.

Fraisage des rainures

Les éléments du meuble sont assemblés
entre eux par deux lamelles, selon le croquis.

bibliothèque-11Tracez l’axe des rainures pour le montant central. bibliothèque-16Pour fraiser les panneaux au milieu, enlevez le guide
frontal. bibliothèque-20Alignez le repère blanc de la semelle de la
machine sur votre tracé. bibliothèque-18Tracez et rainurez les montants pour
leur assemblage avec les étagères. bibliothèque-15Rainurez les bouts des montants. Attendez
pour rainurer les bouts des étagères.

Pose des languettes et assemblage de la bibliothque

bibliothèque-21Déposez un fin cordon de colle dans les rainures. bibliothèque-23Enfoncez une lamelle dans chaque rainure. bibliothèque-25Encollez, de la même façon, l’autre
pièce à assembler. bibliothèque-26Emboîtez les deux éléments.
La forme des lamelles facilite la mise en place
et permet le réglage d’alignement. bibliothèque-27Posez les lamelles sur les montants. bibliothèque-29Assemblez les trois montants sur le dessous. bibliothèque-30Alignez les éléments entre eux. bibliothèque-31Sans le coller, positionnez le dessus.

bibliothèque-32Vérifiez la longueur des étagères. Au besoin,
rectifiez leur longueur et rainurez-les en bouts.bibliothèque-35Emboîtez les étagères.bibliothèque-36Terminez le module en emboîtant le dessus.

Peinture de la bibliothèque

bibliothèque-38Abattez toutes les arêtes à la ponceuse
(ou à la main avec une feuille d’abrasif). bibliothèque-40Poncez toutes les surfaces avec un abrasif fin.

bibliothèque-42Avec une brosse douce, époussetez tout le bois.

bibliothèque-45Appliquez la peinture en deux couches.

Fond transparent

Le module de bibliothèque est fermé sur une face
par un fond transparent en verre synthétique.

bibliothèque-46Posez le verre synthétique sur des journaux. bibliothèque-48Positionnez le module sur la plaque de
verre synthétique. bibliothèque-49Tout autour du module, griffez le verre synthétique
avec un cutter à stratifié
(ou avec une griffe à stratifié). bibliothèque-50Ôtez le meuble et approfondissez la rayure,
en veillant à ne pas déraper, en passant
le cutter plusieurs fois d’un bout à l’autre de la plaque. bibliothèque-51Pliez la plaque le long de la rayure. Elle se casse,
sans difficulté. bibliothèque-52Coupez les plastiques de protection. bibliothèque-55Enlevez les plastiques de protection. bibliothèque-57Positionnez le fond avec précision et percez aux
points de fixation avec un foret à métaux à vitesse lente. bibliothèque-58Vissez la plaque avec des vis à bois à tête ronde. bibliothèque-60Poncez les arrêtes du verre synthétique.

Fixation de la bibliothèque sur la rampe d’escalier

Deux modules sont accrochés à une rampe d’escalier par des pontets
en acier utilisés habituellement pour les verrous à l’ancienne :
4 pontets par module.

bibliothèque-61Vissez partiellement les pontets du haut au dos
du meuble afin de l’accrocher. bibliothèque-63Le meuble étant accroché, présentez les autres pontets
pour prépercer le verre synthétique. bibliothèque-64Placez un morceau de mousse ou de caoutchouc
dans les pontets. bibliothèque-66Vissez les pontets. bibliothèque-68VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

0 8942

Séparer une pièce en deux avec une cloison mobile permet d’optimiser l’utilisation d’une grande pièce en créant deux espaces sans pour autant cloisonner définitivement. Dans notre exemple la présence d’une seule fenêtre dans la pièce nous a amené à choisir une séparation translucide, laissant passer la lumière.

Deux types de cloisons coulissantes sont utilisables : soit une façade de placard, posée au sol, soit une séparation suspendue au plafond. Toutes deux sont proposées par Sogal, le spécialiste des portes de placard.
Nous avons choisi et installé une façade et une cloison au même décor.
Les deux systèmes ont été commandés après prise de mesures pour être fabriqués en usine puis livrés sur le chantier.

Les avantages comparés
Façade coulissante :
• Elle peut être posée quelle que soit la structure du plafond puisqu’elle roule au sol.
• Elle est moins chère.

Séparation coulissante :
• Aucun rail au sol ce qui facilite le passage et l’entretien du sol.
• Esthétique parfaite des deux faces.

Éléments choisis (Sogal)
• Façade type Transparence à traverses haute et basse larges.
• Séparation coulissante suspendue, type Transparence.
Les deux sont constituées de profilés New Edge coloris chêne blond cérusé et de panneaux en verre
à effet sablé.

Poser une cloison coulissante

Les vantaux d’une façade coulissante roulent sur un rail posé au sol
et ils sont guidés dans un rail de plafond.

Pose du rail haut

cloison coulissante_01Il est généralement nécessaire d’ajuster les rails
en longueur. Tracez. Sciez à la scie à métaux. cloison coulissante_04Dans notre exemple, le plafond tombe en arrondi
sur les murs. Mesurez la longueur avant arrondi. cloison coulissante_05Reportez-la sur le rail haut. cloison coulissante_08Réalisez une coupe en biais à la scie à métaux cloison coulissante_07Le rail inférieur étant positionné au sol, repérez
l’emplacement du rail haut en utilisant
une règle et un niveau à bulles. cloison coulissante_09Percez le rail haut tous les 50 à 80 cm dans l’une
et l’autre gorge en alternance pour sa fixation.

cloison coulissante_11Positionnez le rail au plafond et tracez les points
de perçage.
cloison coulissante_14Percez avec un perforateur et une mèche à béton.

cloison coulissante_13Enfilez des chevilles adaptées au matériau du plafond.
Ici, des chevilles plastique qui se bloquent
dans le matériau. cloison coulissante_10Vissez le rail au plafond.

Positionnement des vantaux

cloison coulissante_15Déclipez les chariots à roulettes pour les faire descendre
dans leur support et dévissez la vis placée en haut. cloison coulissante_16Enfilez le haut du vantail dans le rail. Cloison_couli_17Soulevez le vantail et posez le chariot sur le rail.
La roulette repose sur le rail et, de chaque côté,
des clips plastique se bloquent dans le rail. cloison coulissante_18La vis permet de régler la hauteur du vantail. cloison coulissante_19En jouant sur les deux chariots, réglez l’aplomb
du vantail.

Pose du rail bas de la cloison coulissante

cloison coulissante_21Déplacez le vantail et le rail pour que le panneau
soit vertical et tracez la position du rail au sol.
Procédez de même en poussant le vantail de l’autre côté. cloison coulissante_22Fixez le rail au sol en le chevillant ou en collant avec
un mastic de fixation. cloison coulissante_23Posez les trois autres vantaux de la même façon,
deux sur chaque rail. cloison coulissante_29Façade coulissante fermée.

Posez une séparation
coulissante suspendue

La séparation coulissante est suspendue par des chariots dans des rails fixés au plafond.
Le plafond doit supporter 55 kg par mètre et par rail et les fixations doivent être adaptées au plafond et supporter une charge de 20 kg par fixation.

Préparation des rails

Separation_couli_02OKÉventuellement, recoupez le rail à
la bonne longueur puis percez les trous
de passage des vis de fixation tous les 30 cm. Separation_couli_15Les chariots à roulettes des rails s’enfilent
sur des platines d’accroche fixées à
la traverse haute du vantail. Separation_couli_19Le chariot est pourvu d’une pointe qui vient se bloquer
dans une butée fixée en bout de rail. Separation_couli_18Enfilez les chariots dans le rail : quatre chariots pour
deux vantaux. Attention au sens des chariots
pour utiliser les butées. Separation_couli_20Placez une butée à chaque bout du rail.

Pose des rails

Separation_couli_14Positionnez le rail au plafond et tracez
au travers des trous. Separation_couli_06Percez, chevillez et vissez.
Le choix des chevilles en fonction du plafond
est essentiel à la bonne tenue du système.Separation_couli_09Afin d’obtenir le bon espacement
entre les deux rails (40 mm entre axes), utilisez
une baguette de bois que vous appliquez contre
le premier rail fixé, puis plaquez le second rail
contre la baguette.Separation_couli_11Maintenez l’ensemble par des serre-joints. Separation_couli_12Marquez les points de perçage avec la perceuse pour
prépercer le plafond. Percez, chevillez et vissez
le second rail.

Galets de guidage

Des galets de guidage peuvent être posés
au sol pour diriger
les vantaux et les solidariser. Ils roulent dans la gorge
inférieure de la traverse basse du vantail.

Separation_couli_28Dévissez les galets de guidage qui sont fixés
sous le vantail pour le transport. Separation_couli_23Vissez au sol le galet à platine plate.
Il est positionné dans l’axe du vantail. Separation_couli_22Vissez dans la gorge du vantail le galet
à platine déportée. Separation_couli_24Le vantail intérieur sera posé au-dessus du premier
galet et le vantail extérieur au-dessus du second
galet qui est fixé sur le premier vantail.

Pose des vantaux

Separation_couli_25Pour accrocher un vantail aux chariots, travaillez à deux,
l’un soulevant le vantail, l’autre assurant la fixation. Separation_couli_26Le vantail étant soulevé, insérez la tête de vis
du chariot dans la platine d’accroche. Separation_couli_27Éventuellement, réglez la hauteur en vissant
ou dévissant la vis du chariot avec la clé fournie.
Fixez le vantail en serrant le contre-écrou
avec l’autre côté de la clé. Separation_couli_29Posez sur chaque face, le bandeau cache-rail.
Inclinez le bandeau pour l’accrocher à la gorge du rail
et pressez sur sa face avant pour
le clipper sur le rail. Au besoin tapotez au maillet.

1 5457

L’ aménagement d’une pièce peut nécessiter son équipement en lignes électriques. La technique traditionnelle de l’installation électrique consiste à encastrer les canalisations électriques dans les murs,
le sol ou le plafond, mais elle est souvent difficile, voire impossible.
La solution de remplacement est une installation sous moulures.

Préparation de l’installation électrique

Afin d’éviter les erreurs et de déterminer le matériel nécessaire, dessinez des croquis de chaque mur à équiper en positionnant les interrupteurs et les prises et en notant les longueurs de moulures à poser.
Prévoyez de poser les moulures le long des plinthes et des chambranles des portes pour faire le tour de la pièce discrètement.
Les moulures blanches peuvent être peintes comme les murs ou comme les menuiseries après avoir appliqué une sous-couche pour PVC.

Pose des moulures

installation électrique_01Déclipsez le couvercle. installation électrique_02Emboîtez le fond du raccord en bout de moulure.

installation électrique_48Le raccord en L est constitué de deux éléments : un fond à clipser en bout de moulure et un couvercle.

installation électrique_03Positionnez la moulure avec le raccord en L,
juste au-dessus de la plinthe. installation électrique_04Tracez la découpe, à fleur du chambranle. installation électrique_05Coupez avec une scie à denture fine
et une boîte à onglets. installation électrique_20Vous pouvez aussi couper avec une pince coupe-tout
à lame interchangeable. installation électrique_18Déposez un cordon de mastic-colle au dos de la moulure.
Elle peut aussi être clouée, agrafée ou chevillée
selon la nature du mur. installation électrique_19Collez la moulure en appuyant.

installation électrique_50a installation électrique_07 installation électrique_06Son angle réglable permet de l’adapter aux constructions
présentant des défauts d’équerrage.

Montage d’un interrupteur

Moulures_electriques_49Les appareils sont vendus avec un système de cache
pour recouvrir la moulure. Ce cache coulissant
permet d’adapter l’appareil aux différentes
largeurs de moulure.

installation électrique_13Déclipsez le doigt de commande.

installation électrique_14Déclipsez le boîtier. installation électrique_22Coupez le cache prévu pour la pose
de l’interrupteur en bout de moulure. installation électrique_23Clipsez le cadre d’inter­rupteur sur la moulure. installation électrique_24Tracez les trous de fixation. installation électrique_25Percez et chevillez installation électrique_26Vissez la platine dans les chevilles. installation électrique_28Réglez la pince à dénuder. installation électrique_29Dénudez les fils sur 8 à 10 mm. installation électrique_30Raccordez les deux fils aux deux bornes
de l’interrupteur. installation électrique_31Faites passer les fils sous le pontet de l’interrupteur
et enfoncez-les dans la gorge de la moulure. installation électrique_32Il suffit de guider les fils avec les doigts pour
les glisser dans la gorge de la moulure.
Les membranes stop-fils maintiennent les fils en place.

Montage d’une prise électrique

La pose d’une prise simple ou double est identique
à celle d’un interrupteur : clipsage sur le rebord de la moulure et fixation au mur.

installation électrique_15Dévissez le cache de la prise. installation électrique_16Déclipsez le boîtier de la prise. installation électrique_17Cassez le cache de bout. installation électrique_33Raccordez les fils d’alimentation aux bornes de la prise :
fil rouge de phase, fil bleu sur la borne neutre
et fil jaune/vert sur la borne de terre.

installation électrique_34Passez les fils sous le pontet. installation électrique_35Insérez les fils dans la gorge de la moulure. installation électrique_36Une moulure à deux gorges comme celle-ci permet
de faire passer les fils de l’interrupteur dans
une gorge et les fils de la prise dans l’autre gorge. installation électrique_37Clipsez le couvercle du raccord en L.

installation électrique_38Glissez le couvercle de moulure
sous le cache d’angle jusqu’à la butée. installation électrique_40Tracez la découpe du couvercle.
Il sera recouvert par le cache de l’appareil. installation électrique_41Coupez le couvercle à la pince ou à la scie. installation électrique_42Décollez le film de protection. installation électrique_43 Clipsez le couvercle sur la moulure. installation électrique_44 Clipsez l’habillage de chaque appareil. installation électrique_45Clipsez le doigt de commande sur l’interrupteur
et vissez le cache sur la prise.

installation électrique_47Une boîte de dérivation rassemble les lignes pour permettre leur raccordement au tableau de répartition.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

1 2181

Cette salle de bains méditerranéenne a une structure en maçonnerie avec une voûte au-dessus du plan vasque. L’ensemble est construit en blocs de béton cellulaire Siporex.

Le béton cellulaire est à la fois léger, résistant et facile à poser à la colle. Le plan vasque est constitué de carreaux de 7 cm et 10 cm d’épaisseur, utilisés en montants et en plateaux. La voûte est réalisée avec des blocs courbes à rayon de 30°, six blocs constituant une voûte plein cintre de 2 m de diamètre.

01-béton cellulaireLes carreaux sont assemblés avec la colle pour
béton cellulaire, en fonction du plan de montage
que vous avez réalisé. 04-béton cellulaireL’espacement des jambages est calculé pour
que les carreaux horizontaux reposent sur
une demi-épaisseur de montants. 05-béton cellulaireAfin de tomber juste, entre les murs existants,
les montants des deux bords sont constitués de
deux carreaux de 7 cm d’épaisseur. 06-béton cellulaireLorsque les deux niveaux du plan vasque sont terminés,
on démarre la pose de la voûte avec un bloc courbe de
10 cm d’épaisseur posé sur les blocs droits accolés de 7 cm.    07-béton cellulaireUne pointe assure le calage du bloc. 11-béton cellulaireLes blocs courbes sont collés entre eux et contre
le  mur d’appui. 10-béton cellulaireLa truelle à colle spéciale permet de déposer une
couche régulière de colle sur les chants  des carreaux.

14-béton cellulaireOn assemble  les carreaux formant la voûte
en veillant à leur bon jointoiement. 15-béton cellulaireDes clous permettent le maintien… 16-béton cellulaire.… ainsi que des étais en forme de T
fabriqués avec des morceaux de tasseaux. 17-béton cellulaireDes clous servent aussi au bon alignement des
carreaux en attendant le séchage de la colle. 20-béton cellulaireAu fur et à mesure du montage, on utilise des étais
fabriqués à la bonne longueur. 27-béton cellulaireUne journée de séchage garantit la solidité
de l’ensemble. 30-béton cellulaireUn enduit de rebouchage appliqué sur le béton
cellulaire permet d’obtenir une surface régulière
qui devient lisse après ponçage.

VOUS POUVEZ ACHETER LA FICHE EN FORMAT PDF AU PRIX DE 1 €
EN CLIQUANT SUR CE LIEN

Retrouvez Robert…