Construire un abri avec du bois de récup’

0
13864

Ce sont de vieilles poutres, récupérées lors d’une démolition, qui ont été utilisées comme poteaux et comme charpente d’un grand abri multi-usage de 4 m x 8 m avec un toit à une seule pente.
La technique de construction est des plus simples.

La structure de l’abri est constituée de neufs poteaux portant trois poutres sur lesquelles sont posées six pannes. La pente est donnée par la hauteur des poteaux : 3,50 m à l’avant, 3 m au milieu et 1 m à l’arrière. Les poteaux sont fixés au sol par des équerres métalliques de charpente et les différentes pièces de la charpente sont clouées avec des pointes de charpentier.

Le sol ayant été régularisé, nous avons réalisé le coffrage de la dalle
avec des bastaings calés par des blocs de béton.
Un treillis à maille carrée sert de ferraillage.

Les panneaux de treillis sont liés entre eux avec du fil de fer.

Ils sont aussi liés aux ferraillages périphériques (carrés à poteaux)
posés dans les tranchées qui assureront la fondation de la dalle.

La dalle de béton est coulée et réglée pour obtenir une surface plane
avec une légère pente pour assurer l’évacuation de l’eau.

Les bords sont lissés à la taloche.

On trace au sol les emplacements des poteaux.

Pour tracer des perpendiculaires, on utilise la formule du triangle
rectangle (règle des 3-4-5). Un côté du triangle mesure 3 m,
le second côté du triangle mesure 4 m…

… le troisième côté du triangle (l’hypoténuse) doit mesurer 5 m.

Chaque poteau est positionné verticalement.

Après calage, on positionne des équerres pour tracer les perçages.

Les trous dans la dalle sont réalisés au marteau perforateur avec un foret au diamètre des chevilles utilisées (12 mm).

Des chevilles métalliques à expansion de 12 mm de diamètre assurent une fixation solide.

Les boulons des chevilles doivent être vissés à fond.

Des tire-fonds assurent la fixation de l’équerre au poteau.

Chaque poteau est fixé sur la dalle par trois équerres.

La fixation de la troisième équerre est réalisée après contrôle de la verticalité du poteau.

Les poutres de rampant sont clouées sur les poteaux.

Puis les pannes sont clouées sur les poutres.

Dans notre exemple, la couverture est réalisée avec des plaques ondulées Soutuile Natura coloris flammé (Eternit).

Les plaques sont facilement découpées à la meuleuse.

Posées à recouvrement de 20 cm en hauteur et d’une onde en largeur,
elles assurent une étanchéité parfaite.

La fixation sur les pannes est réalisée avec des tire-fonds spéciaux par simple clouage.

Habillage en voliges

L’ossature d’habillage est constituée de chevrons horizontaux coupés pour être fixés entre les poteaux.

Ils sont cloués entre les poteaux avec un espacement d’un mètre par des clous de charpentier plantés en biais.

La volige est vissée sur les chevrons avec des vis Inox.

L’étanchéité peut être renforcée en clouant deux couches de voliges à joints croisés.

Notre abri, en poteaux de récupération et en voliges brutes de sciage, a un aspect très naturel qui l’intègre dans l’environnement naturel.

 RETROUVEZ LES VIDÉOS DE ROBERT SUR
www.youtube.com/user/robertlongechal