Salle de bains en teck : préparation et canalisations

0
646

Transformer une salle d’eau ancienne oblige parfois à des travaux importants si l’on veut restructurer l’espace, ce qui a été le cas dans notre réalisation, afin de profiter de la fenêtre qui, jusque-là, éclairait seulement un long couloir. Salle de bains, cabine WC et recoin de couloir sont transformés pour créer une salle de bains rectangulaire de 4 m x 2 m. Plusieurs critères ont dirigé la conception de cette salle de bains : d’une part, un équipement complet avec baignoire d’angle, douche à l’italienne et deux lavabos ; d’autre part, laisser passer la lumière dans le couloir ; enfin, un décor de bois et de carrelage blanc.

Préparation et installation des canalisations
de la salle de bains

Les travaux préparatoires consistent à démolir et à reconstituer des surfaces.
L’ancien carrelage et la chape sont arrachés par endroits pour encastrer les canalisations d’alimentation et d’évacuation d’eau, et pour créer la douche à l’italienne.

Une première étape de gros œuvre consiste à démolir les cloisons existantes qui définissaient une salle de bains en L et un WC.

Seconde étape de préparation, l’habillage des murs en plaques de plâtre Prégidéco prêtes à peindre.

Étanchéité de la douche

La douche à l’italienne ne comporte pas de receveur, c’est le sol, légèrement en pente qui permet l’évacuation de l’eau par une bonde encastrée. Dans une vieille maison, comme c’est le cas pour notre réalisation, l’étanchéité des sols peut être douteuse. La solution idéale pour obtenir une étanchéité parfaite est d’utiliser le système Isotanche.

Matériels utilisés :
Isotanche Classic (Lazer). Une bâche en plastique résistant et souple avec bonde de sol. Elle assure une étanchéité totale et absorbe les éventuels mouvements de la maison.

Préparez la canalisation d’évacuation de la douche.

Dépliez la bâche Isotanche. Elle intègre en son centre une bonde avec siphon.

Présentez la bonde intégrée du système Isotanche dans son encastrement et en face du tube d’évacuation.

Encollez généreusement à la colle pour PVC rigide.
Assemblez les éléments entre eux. La colle assure une véritable soudure.

Contrôlez que la bonde est placée nettement plus bas que le sol afin d’obtenir une pente suffisante en fin de réalisation.

Scellez la bonde du système d’étanchéité Lazer lors de la réalisation du sol.

Passage des canalisations dans la salle de bains

Installez les tubes d’alimentation en eau, en PER, tube bleu (eau froide) et tube rouge (eau chaude). Une alimentation pour la baignoire, une pour les deux lavabos, une autre pour la douche.

Posez les colliers au marteau.

L’alimentation en eau chaude d’origine est un tube cuivre encastré dans le sol. Coupez le tube à la bonne longueur avec un coupe-tube.

Enfilez le raccord à visser.

Serrez fortement pour assurer la fixation et l’étanchéité.

Préparez le tube PER pour le raccordement avec l’arrivée en cuivre. Enfilez le ressort de cintrage dans le tube.

Cintrez le tube à la main et sortez le ressort.

Montez un raccord sur le tube PER et assemblez les deux tuyauteries.

Noyez les canalisations dans un mortier maigre (pauvre en ciment) : dosé à un volume de ciment pour cinq volumes de sable.


Étalez le mortier pour reconstituer le sol.

“Tirez à la règle” en prenant appui sur le sol existant pour obtenir une surface plane.

Lissez à la taloche.

 RETROUVEZ LES VIDÉOS DE ROBERT SUR
www.youtube.com/user/robertlongechal